Sinovenator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sinovenator changii

Sinovenator (ce qui signifie « chasseur chinois ») est un genre éteint de dinosaures troodontidés découvert en Chine et appartenant au biote de Jehol.

Deux spécimens ont été initialement trouvés dans des couches géologiques de la formation d'Yixian datées de l'Aptien (Crétacé inférieur, environ 125 millions d'années)[2],[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Sinovenator changii[1].

Description[modifier | modifier le code]

Tailles comparées de Sinovenator et d'un humain.

Sinovenator fait partie de la famille des troodontidés, un groupe de tout petits dinosaures eumaniraptoriens de forme gracile.

Classification[modifier | modifier le code]

En 2002, lors de sa description, Sinovenator est classé parmi la famille des Troodontidae. L'analyse phylogénétique menée par Alan Turner et ses collègues et publiée en 2012 confirme cette place[3] :

Paraves

Epidexipteryx




Avialae


Deinonychosauria

Dromaeosauridae


Troodontidae


Anchiornis



Xiaotingia




Jinfengopteryginae

IGM 100/1323




IGM 100/1126



Jinfengopteryx







Mei




Sinovenator



Xixiasaurus






IGM 100/44




Byronosaurus




Sinornithoides




Troodon




Saurornithoides



Zanabazar













Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Xing Xu, Mark A. Norell, Xiao-Lin Wang, Peter J. Makovicky et Xiao-Chun Wu, « A basal troodontid from the Early Cretaceous of China », Nature, vol. 415,‎ , p. 780-784 (DOI 10.1038/415780a)
  2. (en) Zhonghe Zhou, « Evolutionary radiation of the Jehol Biota: chronological and ecological perspectives », Geological Journal, vol. 41, nos 3-4,‎ , p. 377–393 (DOI 10.1002/gj.1045)
  3. (en) Alan H. Turner, Peter J. Makovicky et Mark A. Norell, « A review of dromaeosaurid systematics and paravian phylogeny », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 317,‎ , p. 1–206 (DOI 10.1206/748.1)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sinovenator » (voir la liste des auteurs).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]