Sherco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sherco
logo de Sherco

Création 1998
Fondateurs Marc Teissier et Andreu Codina
Forme juridique SARL
Slogan An emotion is born
Siège social Nîmes
Drapeau de France France
Direction Marc Teissier
Activité Fabrication de motocycles
Produits Motos d'enduro, trial, supermotard, leisure et 50 cm³
Site web www.sherco.com

Sherco est un constructeur français de motocyclettes fondé en 1998 par Marc Teissier et Andreu Codina, tous deux anciens pilotes de trial. La première moto est une ST2.5, moto de trial de 250 cm3

C'est le troisième fabricant français derrière MBK et Peugeot Motocycles[1].

Sherco Motorcycles est une multinationale SMEs divisée en 2 unités de production en Europe de l'Ouest. Cette entreprise opère dans le secteur secondaire de l'économie, plus spécifiquement dans l'industrie de la moto. Elle s'est orientée dès son origine sur des véhicules off-road. Son siège social se situe à Nîmes, et a été créé en 1998. Le plan stratégique a été de créer 2 unités de production, chacune produisant dans un domaine spécial et bien distinct de l'autre. Ainsi, l'usine espagnole proche de Barcelone s'est spécialisée dans la fabrication de moto trial, alors que l'usine français, lancée en 2003, est elle spécialisée dans les machines enduro. Finalement, la société design et produit des motos off-road à une échelle industrielle, dans un secteur de niche. Le développement de Sherco l'a poussé a évolué du monde du trial, jusqu'au monde de l'enduro.

La gamme de véhicule proposée par Sherco se situe autour de 25 véhicules, divisés en 2 principales catégories, l'enduro et le trial. La catégorie trial comporte 6 modèles avec cylindrées allant du 125 jusqu'au 300, équipées en moteur 2 temps, et dernièrement une 125 4 temps a vu le jour (2018). La catégorie enduro quant à elle est divisée en 2 modèles, Racing et Factory, qui contiennent chacun les cylindrées allant du 50 au 300 pour les moteurs 2 temps, et du 250 au 500 pour les moteurs 4 temps.

Aujourd’hui, Sherco dispose d’une usine en Espagne, et d’une autre en France. L’entreprise est présente mondialement dans plus de 66 pays, et affirme sa crédibilité chaque année grâce à ses performances en Championnat du Monde Enduro, Trial, Extreme Enduro, et bien évidemment, au Dakar.

Depuis 2017, Sherco est passé à la vitesse supérieure. Une unité de production qui atteint aujourd’hui plus de 12 000 m2 et des collaborateurs toujours plus nombreux et impliqués.

Histoire[modifier | modifier le code]

1999 : Sherco produit sa première moto Trial, la ST - 2.5. La même année, Graham Jarvis remporte les SSDT avec cette moto.

2002 :

  • Sherco rachète la marque HRD et se lance sur le marché des 50 cm3/125 cm3 enduro et supermotard.
  • Une seconde unité de production voit le jour à Nîmes, en France

2004 :

  • Sherco est le premier constructeur à posséder une gamme de motos de trial 2 temps et 4 temps. Cette année-là, Sherco crée la première moto d'enduro à moteur à injection électronique avec les SE4.5i et SE5.1i. En 2007, une 250 cm3, elle aussi avec une injection électronique, vient compléter la gamme enduro.

1999 à 2009 : Sherco a gagné cinq fois les SSDT dont trois fois avec Graham Jarvis.

2007 :

  • Edition spéciale limitée "Cabestany Replica" inspiré par le légendaire pilote de trial de la marque Sherco, Albert Cabestany.

2008 :

  • Retrait d'Andreu Codina.

2009 :

  • La marque Scorpa est mise en liquidation. Marc Teissier un des fondateurs de la marque la rachète.
  • Graham Jarvis est le premier vainqueur de la Romaniacs, une course d'enduro extrême, avec une moto 4 temps sur la Sherco SE2.5i
  • Le Dakar 2009 verra pour la première fois un constructeur engager une gamme complète par le biais du team Croco Aventures. Les 250 cm3, 450 cm3 et 510 cm3 seront alignées au départ de cette épreuve mythique. Seule la SR5.1i ne verra pas l'arrivée à cause d'une chute.
  • Au guidon d'une SR4.5 David Casteu marquera le Dakar 2010 en gagnant la première étape. Une chute quelques jours plus tard l'obligera à l'abandon.

2010 :

  • Au guidon de sa Sherco SR4.5i, David Casteu est champion du monde des rallyes tout terrain 450 cm3.

2011 :

  • Fabien Planet apporte à la marque Sherco un premier titre de Champion de France.

2012 :

  • La X-Ride première du nom voit le jour.

2013 :

  • Naissance des premières 250 cm³ 2T et 300 cm³ en moteur 2 temps.
  • La Trial Cabestany Replica est remise au goût du jour et nous offre un des modèles historiques de la marque.
  • Jérémy Tarroux remporte la première victoire en mondiale pour le Team Sherco lors de l'Enduro GP France à Saint-Flour.

2014 :

  • David Knight signe pour Sherco et termine vice-champion du Super Enduro.

2015 :

  • Sherco noue un partenariat avec l'entreprise indienne TVS Motor Racing, une collaboration qui structure le Team Rally et qui propulse la marque sur le devant de la scène au Dakar.

2016 :

  • Matthew Phillips, australien de 23 ans, est sacré champion du monde Enduro GP au guidon d'une Sherco 300 SEF-R[2]. Cette année, Sherco sort une série "Phillips replica" nommée "factory" de sa gamme enduro.

2017 :

  • Jérémy Tarroux remporte le Grand Chelem des classiques Enduro de France, le titre de Champion de France Enduro, et le World Trophy aux ISDE France avec le Team France.
  • Sherco complète sa gamme avec la seule cylindrée qui lui manquait, la 125[3].

2018 :

  • Wade Young devient le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Red Bull Romaniacs en remportant la course à l'âge de 21 ans[4]
  • Wade Young réalise un triplé en remportant coup sur coup la RedBull Romaniacs, la RedBull Megawatt, et la Sea to Sky.
  • Mario Roman remporte les 2 premières extrêmes de l'année en gagnant d'affilée la 24 MX Alestrem en France et l'Hell's Gate en Italie.
  • Théo Espinasse, pour sa première année en tant que pilote usine, est sacré Champion de France Junior avec une 250 SEF Sherco[5].

2019 :

  • Michael Metge remporte la 9e étape du Dakar 2019[6]
  • Sherco propose la Sherco TY 125 Classic
  • L'entreprise s'attaque au marché américain[7].
  • Sherco fête son 20e anniversaire en mettant au goût du jour le modèle phare de la marque : La Sherco ST 20th Anniversary[8]

Gamme[modifier | modifier le code]

Sherco
Enduro 125 SE-R - 125 SE FACTORY - 250 SE-R - 250 SE FACTORY - 300 SE-R - 300 SE FACTORY - 250 SEF-R - 250 SEF FACTORY - 300 SEF-R - 300 SEF FACTORY - 450 SEF-R - 450 SEF FACTORY - 500 SEF-R - 500 SEF FACTORY
Trial 125 STR - 125 STF - 250 STR - 250 STF - 300 STR - 300 STF
X-Country 125 SC FACTORY - 250 SC FACTORY - 300 SC FACTORY - 250 SCF FACTORY - 300 SCF FACTORY - 450 SCF FACTORY - 500 SCF FACTORY
50 50 SM FACTORY RS - 50 SM FACTORY R - 50 SE FACTORY RS - 50 SE FACTORY R - 50 SM SILVER RS - 50 SM SILVER R - - 50 SM AMERICA RS - 50 SM AMERICA R
Leisure 125 X-RIDE - 290 X-RIDE - 125 TY CLASSIC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Créer des listes personnalisées d'entreprises avec Verif.com », sur www.verif.com (consulté le 23 février 2019)
  2. www.tiptopweb.com.au, « MATTHEW PHILLIPS CROWNED 2016 ENDURO GP CHAMPION », sur www.sherco.com.au (consulté le 6 octobre 2016)
  3. Jean-Claude Savoyant et correspondant de l’Aveyron, « 15e Aveyronnaise Classic Mutuelle des motards : carton plein pour Jérémy Tarroux », sur Motomag, le site de Moto Magazine, (consulté le 11 février 2019)
  4. « Vidéo : le résumé 26 minutes de la Romaniacs - Moto Verte », sur Motostation, (consulté le 11 février 2019)
  5. « ENDURO - Brioude, le debrief Sherco, Théo Espinasse champion de France », sur Mototribu, (consulté le 27 février 2019)
  6. « Dakar 2019 : le Gardois Michaël Metge remporte la 9e étape motos », sur France 3 Occitanie (consulté le 11 février 2019)
  7. Hubert Vialatte, « Les motos Sherco à la « conquête de l'Ouest » », sur lesechos.fr, (consulté le 23 février 2019)
  8. « SHERCO I 20TH ANNIVERSARY LIMITED EDITION :: SHERCO », sur www.sherco.com (consulté le 27 février 2019)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel