Coupe caribéenne des nations 1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shell Caribbean Cup 1994)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe caribéenne des nations 1994
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CFU
Éditions 12e
Lieu(x) Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago
Date au
Participants 8 équipes
Épreuves 16 rencontres

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Martinique
Vainqueur Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago (5e titre)
Finaliste Drapeau : France Martinique
Troisième Drapeau : France Guadeloupe

Navigation

La Shell Caribbean Cup 1994 est la douzième édition de la Coupe de la Caraïbe. La phase finale eu lieu à Trinité-et-Tobago.

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

La Martinique et Trinidad et Tobago sont directement qualifiés pour la phase finale en tant que tenant du titre et pays organisateur respectivement.

Règlement[modifier | modifier le code]

Lors du tour préliminaire, la FIFA décide d'expérimenter un nouveau règlement pour décider de l'issue d'un match. Si un match de groupe se termine par une égalité à l'issue du temps règlementaire, une prolongation avec but en or est disputée, la prolongation étant terminée au premier but inscrit. Une autre particularité est que le but inscrit pendant cette prolongation compte alors double. Le classement final prenant en compte la différence de buts, cette règle du but comptant double est censée compenser le fait que le but en or ne permet pas d'inscrire d'autres buts pendant la prolongation.

Au cas où une prolongation se termine sans but marqué, une séance de tirs au but est organisée. Les deux équipes reçoivent le point du match nul et l'équipe victorieuse des tirs au but se voit attribuer un but supplémentaire pour sa différence de buts.

Groupe 1 : Drapeau : Barbade Barbade[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Barbade Drapeau : Grenade Drapeau : Porto Rico
1 Drapeau : Barbade Barbade 3 2 1 0 1 4 3 +1 Drapeau : Barbade Barbade 4-2* 0-1
2 Drapeau : Grenade Grenade 3 2 1 0 1 4 4 0 Drapeau : Grenade Grenade 2-0*
3 Drapeau : Porto Rico Porto Rico 3 2 1 0 1 1 2 -1 Drapeau : Porto Rico Porto Rico

* But en or

Date Équipe 1 Résultat Équipe 2
23 janvier 1994 Barbade Drapeau : Barbade 0-1 Drapeau : Porto Rico Porto Rico
25 janvier 1994 Grenade Drapeau : Grenade bo 2-0 bo Drapeau : Porto Rico Porto Rico
27 janvier 1994 Barbade Drapeau : Barbade bo 4-2 bo Drapeau : Grenade Grenade

Curiosité lors du match Barbade-Grenade[modifier | modifier le code]

Lors du troisième match du groupe Barbade-Grenade, la Barbade doit gagner par au moins deux buts d'écart pour terminer premier et se qualifier.

La Barbade mène rapidement au score par 2-0 et est virtuellement qualifiée jusqu'à la 83e minute de jeu, lorsque la Grenade réduit l'écart à 2-1. L'équipe de Barbade a alors deux possibilités pour gagner par deux buts d'écart et ainsi reprendre la première place du groupe à la Grenade : marquer un troisième but dans le temps réglementaire restant, ou alors se faire rejoindre au score et marquer un but comptant double pendant la prolongation. La Barbade choisit la deuxième possibilité et décide de marquer délibérément contre son camp à la 87e minute. Le score étant maintenant 2-2.

Si la Barbade a absolument besoin d'une victoire par deux buts pour se qualifier, la Grenade peut se permettre de perdre par un but d'écart pour garder sa première place au classement. Pendant les quelques minutes restantes, l'équipe de Grenade essaie de marquer un but dans n'importe lequel des deux buts, ce qui la qualifierait. La Barbade défend alors son propre but ainsi que le but adverse pour empêcher la Grenade de marquer contre son camp de façon délibérée. L'équipe de Barbade parvient finalement à maintenir le score et à faire disputer une prolongation pendant laquelle elle marque un but en or comptant double qui la qualifie aux dépens de la Grenade[1],[2],[3].

L'entraîneur de la Grenade, James Clarkson, déclarera à propos de ce match :

« La personne qui a inventé ces règles est bonne pour l'asile. [...] Nos joueurs ne savent même pas dans quelle direction attaquer : notre but ou leur but. Je n'ai jamais vu cela avant. Au football, vous êtes censé marquer contre les adversaires pour gagner, pas pour eux. »

— James Clarkson[1]

Groupe 2 : Drapeau : France Guadeloupe[modifier | modifier le code]

Les rencontres de ce groupe sont disputées à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : France Drapeau : Saint-Vincent-et-les-Grenadines Drapeau : Anguilla
1 Drapeau : France Guadeloupe 6 2 2 0 0 11 0 +11 Drapeau : France Guadeloupe 2-0 9-0
2 Drapeau : Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les-Grenadines 3 2 1 0 1 2 2 0 Drapeau : Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les-Grenadines 2-0
3 Flag of Anguilla.svg Anguilla 0 2 0 0 2 0 11 -11 Flag of Anguilla.svg Anguilla

Groupe 3 : Drapeau : Suriname Suriname[modifier | modifier le code]

Les rencontres de ce groupe sont disputées au Suriname.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Suriname Flag of French Guiana.svg Drapeau : Guyana
1 Drapeau : Suriname Suriname 6 2 2 0 0 4 0 +4 Drapeau : Suriname Suriname 2-0* 2-0
2 Drapeau : France Guyane 1 2 0 1 1 2 3 -1 Drapeau : France Guyane 1-1**
3 Drapeau : Guyana Guyana 1 2 0 1 1 1 4 -3 Drapeau : Guyana Guyana

* But en or
** Victoire aux tirs au but de la Guyane, ce qui leur ajoute un but pour la différence de buts

Groupe 4 : Drapeau : Dominique Dominique[modifier | modifier le code]

Les rencontres de ce groupe sont disputées à Saint-Christophe-et-Niévès.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats Drapeau : Dominique Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Drapeau : Antigua-et-Barbuda Flag of Montserrat.svg
1 Drapeau : Dominique Dominique 4 2 2 0 0 7 4 +3 Drapeau : Dominique Dominique 4-2* 3-2 N/D
2 Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Saint-Christophe-et-Niévès 2 2 1 0 1 11 5 +6 Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Saint-Christophe-et-Niévès ? 9-1
3 Drapeau : Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda 2 2 1 0 1 10 3 +7 Drapeau : Antigua-et-Barbuda Antigua-et-Barbuda 8-0
4 Drapeau : Montserrat Montserrat 0 2 0 0 2 1 17 -16 Drapeau : Montserrat Montserrat

* But en or

Groupe 5 : Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans[modifier | modifier le code]

Les rencontres de ce groupe sont disputées aux Îles Caïmans.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats Drapeau : îles Caïmans Drapeau : Jamaïque Flag of Sint Maarten.svg Drapeau : Îles Vierges britanniques
1 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans 6 3 3 0 0 13 2 +11 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans 3-2 5-0 5-0
2 Drapeau : Jamaïque Jamaïque 4 3 2 0 1 18 5 +13 Drapeau : Jamaïque Jamaïque 4-2* 12-0
3 Drapeau : Sint Maarten Sint Maarten 2 3 1 0 2 5 9 -4 Drapeau : Sint Maarten Sint Maarten 3-0
4 Drapeau : Îles Vierges britanniques Îles Vierges britanniques 0 3 0 0 3 0 20 -20 Drapeau : Îles Vierges britanniques Îles Vierges britanniques

* But en or

Groupe 6 : Drapeau : Haïti Haïti[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) Drapeau : Haïti Drapeau : République dominicaine Drapeau : Cuba
1 Drapeau : Haïti Haïti 3 1 1 0 0 1 0 +1 Drapeau : Haïti Haïti 1-0
2 Drapeau : République dominicaine République dominicaine 0 1 0 0 1 0 1 -1 Drapeau : République dominicaine République dominicaine
3 Drapeau : Cuba Cuba Forfait Drapeau : Cuba Cuba

Phase finale[modifier | modifier le code]

Jouée à Trinité-et-Tobago.

Groupe A[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago 7 3 2 1 0 7 0 +7
2 Drapeau : France Guadeloupe 5 3 1 2 0 7 2 +5
3 Drapeau : Barbade Barbade 2 3 0 2 1 3 5 -2
4 Drapeau : Dominique Dominique 1 3 0 1 2 1 11 -10
Guadeloupe Drapeau : France 2 2 Drapeau : Barbade Barbade
Trinité-et-Tobago Drapeau : Trinité-et-Tobago 5 0 Drapeau : Dominique Dominique
Barbade Drapeau : Barbade 1 1 Drapeau : Dominique Dominique
Trinité-et-Tobago Drapeau : Trinité-et-Tobago 0 0 Drapeau : France Guadeloupe
Guadeloupe Drapeau : France 5 0 Drapeau : Dominique Dominique
Trinité-et-Tobago Drapeau : Trinité-et-Tobago 2 0 Drapeau : Barbade Barbade

Groupe B[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Drapeau : France Martinique 7 3 2 1 0 6 1 +5
2 Drapeau : Suriname Suriname 4 3 1 1 1 3 3 0
3 Drapeau : Haïti Haïti 4 3 1 1 1 4 6 -2
4 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans 1 3 0 1 2 3 6 -3
Martinique Drapeau : France 2 0 Drapeau : Suriname Suriname
Haïti Drapeau : Haïti 3 2 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans
Suriname Drapeau : Suriname 2 0 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans
Martinique Drapeau : France 3 0 Drapeau : Haïti Haïti
Suriname Drapeau : Suriname 1 1 Drapeau : Haïti Haïti
Martinique Drapeau : France 1 1 Drapeau : îles Caïmans Îles Caïmans

Demi-finales[modifier | modifier le code]

14 avril 1994 Trinité-et-Tobago Drapeau : Trinité-et-Tobago 3 - 2 a.p. Drapeau : Suriname Suriname National Stadium, Port-d'Espagne
Faustin But inscrit , But inscrit
Dwarika But inscrit
Tol But inscrit
Kampenaar But inscrit

14 avril 1994 Martinique Drapeau : France 4 - 2 Drapeau : France Guadeloupe National Stadium, Port-d'Espagne

Petite finale[modifier | modifier le code]

16 avril 1994 Guadeloupe Drapeau : France 2 - 0 Drapeau : Suriname Suriname National Stadium, Port-d'Espagne

Finale[modifier | modifier le code]

17 avril 1994 Trinité-et-Tobago Drapeau : Trinité-et-Tobago 7 - 2 Drapeau : France Martinique Queen's Park Oval, Port-d'Espagne
Hutson Charles But inscrit , But inscrit
Dean Pacheco But inscrit , But inscrit , But inscrit
Angus Eve But inscrit
Alvin Thomas But inscrit
(0 - 0) Fondelot But inscrit
Sophie But inscrit
Spectateurs : 20,000

Rapport
Julien (Averti), Charles, Pacheco, Eve, Thomas, Nakhid, Ince Équipes Marguerite (Averti), Coridon, Fondelot, Sophie, Eugenie


Caribbean Cup 1994

Trinidad and Tobago
Trinité-et-Tobago
Cinquième titre

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Football follies », sur snopes.com, (consulté le 3 juin 2009)
  2. (en) « Sixth column », The Guardian,‎ , sport 17
  3. (de) « Caribbean Cup / Golden Goal », sur fussball-wissen.com, (consulté le 3 juin 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]