Équipe de la Barbade de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Drapeau : Barbade Équipe de Barbade
Écusson de l' Équipe de Barbade
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs Jaune et bleu
Surnom Bajan Braves
Stade principal Barbados National Stadium
Classement FIFA en augmentation 160e (16 octobre 2017)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : SomalieDrapeau : Suisse Ahmed Mohamed

Rencontres officielles historiques

Premier match Barbade Flag of Barbados (1870–1966).svg 3 - 0 Flag of Trinidad and Tobago 1889-1958.svg Trinité-et-Tobago
()
Plus large victoire Barbade Drapeau : Barbade 7 - 1 Flag of Anguilla.svg Anguilla
()
Plus large défaite Guyane britannique Drapeau : Guyane britannique 9 - 0 Flag of Barbados (1870–1966).svg Barbade
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Gold Cup Phases finales : 0
Coupe caribéenne Phases finales : 8
Finaliste en 1985

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Barbade de football est une sélection des meilleurs joueurs barbadiens sous l'égide de la Fédération de la Barbade de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Barbade n'a jamais participé à une phase finale de Coupe du monde. Elle dispute ses premiers matchs de qualification au Mondial à l'occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 1978 où elle croise la route de Trinité-et-Tobago, qu'elle bat à domicile 2-1 lors de la 1re manche, le , avant de succomber 0-1 au match retour, seize jours plus tard. Ayant un score cumulé identique, les deux équipes sont contraintes de jouer un match de barrage, le , rencontre que les Socca Warriors remportent 3-1.

Les Bajan Braves doivent attendre 16 ans pour prendre part à nouveau aux éliminatoires de la Coupe du monde. Lors des qualifications de la Coupe du monde 2002, ils se hissent jusqu'au 2e tour préliminaire, instance où ils frappent un grand coup en battant à domicile le Costa Rica (2-1), le [2].

Opposés à Aruba, à l'occasion du 2e tour des qualifications pour la Coupe du monde 2018, les Barbadiens disposent facilement des Arubais, 2-0 à Oranjestad puis 1-0 à Bridgetown, avec un but de Hadan Holligan. Cependant Aruba dépose une réclamation auprès de la FIFA car ce dernier joueur avait cumulé deux cartons jaunes avant la rencontre et était inéligible. Le , la FIFA donne gain de cause à Aruba et la Barbade perd sur tapis vert (0-3) la deuxième rencontre. Aruba se qualifia donc pour le 3e tour préliminaire avec un score cumulé de 3-2 sur l'ensemble des deux matchs[3]. Cette situation entraîne la démission du sélectionneur brésilien Marcos Falopa, qui met fin brusquement à son contrat d'un an avec la BFA[4].

La Barbade a organisé à trois reprises la phase finale de la Coupe caribéenne des nations en 1985 (2e place, meilleur résultat), 1989 (5e place) et 2005 (4e place). Par ailleurs, durant la Coupe caribéenne des nations 1994, la Barbade et l'équipe de Grenade vont disputer l'une des rencontres les plus invraisemblables de l'histoire du football en raison d'un règlement curieux. En effet durant le match, les Barbadiens seront amenés à défendre leur propre but et le but adverse alors qu'inversement les Grenadiens essaient de marquer tantôt dans le but adverse comme dans le leur[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe de la Barbade en compétitions internationales

Coupe du monde de football Coupe des nations de la CONCACAF / Gold Cup Coupe caribéenne des nations
  • 1930 : Non inscrit
  • 1934 : Non inscrit
  • 1938 : Non inscrit
  • 1950 : Non inscrit
  • 1954 : Non inscrit
  • 1958 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1966 : Non inscrit
  • 1970 : Non inscrit
  • 1974 : Non inscrit
  • 1978 : Tour préliminaire
  • 1982 : Non inscrit
  • 1986 : Forfait
  • 1990 : Non inscrit
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Tour préliminaire
  • 2010 : Tour préliminaire
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :
  • 1963 : Non inscrit
  • 1965 : Non inscrit
  • 1967 : Non inscrit
  • 1969 : Non inscrit
  • 1971 : Non inscrit
  • 1973 : Non inscrit
  • 1977 : Tour préliminaire
  • 1981 : Non inscrit
  • 1985 : Forfait
  • 1989 : Non inscrit
  • 1991 : Non inscrit
  • 1993 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2003 : Tour préliminaire
  • 2005 : Tour préliminaire
  • 2007 : Tour préliminaire
  • 2009 : Tour préliminaire
  • 2011 : Tour préliminaire
  • 2013 : Tour préliminaire
  • 2015 : Tour préliminaire
  • 2017 : Tour préliminaire
  • 2019 :
  • 1978 : Non inscrit
  • 1979 : Non inscrit
  • 1981 : 2e tour préliminaire
  • 1983 : 1er tour préliminaire
  • 1985 : Deuxième
  • 1988 : 1er tour préliminaire
  • 1989 : Phase de groupe
  • 1990 : 3e ex æquo[note 1]
  • 1991 : Non inscrit
  • 1992 : Tour préliminaire
  • 1993 : Tour préliminaire
  • 1994 : Phase de groupe
  • 1995 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 1997 : Tour préliminaire
  • 1998 : Tour préliminaire
  • 1999 : Tour préliminaire
  • 2001 : Phase de groupe
  • 2005 : 4e place
  • 2007 : Phase de groupe
  • 2008 : Phase de groupe
  • 2010 : 1er tour préliminaire
  • 2012 : 1er tour préliminaire
  • 2014 : 2e tour préliminaire
  • 2017 : 1er tour préliminaire

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Personnalités historiques de l'équipe de la Barbade[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Groupe des sélectionnés pour le match amical du face aux Bermudes[6].

Sélections et buts mis à jour le 17 novembre 2017.

Sélectionneur Drapeau : SomalieDrapeau : Suisse Ahmed Mohamed
Nom Date de naissance Sélections (buts) Club
Gardiens
01 Jason Boxill (34 ans) 230 (0) Drapeau : Barbade Paradise SC
20 Kishmar Primus (19 ans) 010 (0) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
Défenseurs
03 Shane Codrington (21 ans) 050 (0) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
04 Rashad Smith (21 ans) 010 (0) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
05 Ranaldo Bailey (21 ans) 220 (0) Drapeau : Barbade UWI Cave Hill
22 Ricardo Morris (23 ans) 280 (1) Drapeau : États-Unis Tulsa Athletic
Milieux
07 Darico King (20 ans) 020 (0) Drapeau : Barbade Saint Andrew Lions
08 Elijah Downey (28 ans) 040 (0) Drapeau : Barbade Paradise SC
10 Hadan Holligan (21 ans) 180 (3) Drapeau : Finlande Sporting Kristina
12 Zico Edmee (27 ans) 060 (3) Drapeau : Barbade Notre Dame SC
15 Raheim Sargeant (25 ans) 300 (1) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
16 Jomo Harris (22 ans) 110 (1) Drapeau : Barbade Paradise SC
17 Akeem Hill (21 ans) 070 (0) Drapeau : Barbade Notre Dame SC
23 Rashad Jules (25 ans) 120 (4) Drapeau : États-Unis Tulsa Athletic
Attaquants
06 Mario Williams (25 ans) 090 (0) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
09 Mario Harte Capitaine (29 ans) 48 (13) Drapeau : Barbade Barbados Defense Force SC
11 Dishon Howell (16 ans) 020 (2) Drapeau : Barbade ??

Principaux joueurs[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Encadrement technique actuel[modifier | modifier le code]

  • Sélectionneur sélection A : Ahmed Mohamed
  • Sélectionneur adjoint :
  • Médecins :
  • Gérant de l'équipement :

Liste des sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le match pour la troisième place comme la finale n'ont pu être joués, car une insurrection menée par la Jamaat al Muslimeen à Trinité-et-Tobago, pays hôte, força l'abandon de la compétition juste avant son terme.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 17 novembre 2017).
  2. (ru) « Barbados 2:1 Costa Rica », sur www.allworldcup.narod.ru (consulté le 11 novembre 2014).
  3. « La Barbade sanctionnée pour avoir aligné un joueur inéligible », sur fr.fifa.com, (consulté le 30 juin 2015).
  4. (en) Ezra Stuart, « Falopa goes », sur www.nationnews.com, (consulté le 26 septembre 2015).
  5. « Le match le plus fou de l’histoire du football », sur www.kaiserben.free.fr (consulté le 17 octobre 2014).
  6. (en) « Bermuda vs. Barbados - Friendly », sur www.soccer-db.info (consulté le 17 novembre 2017).