Shea Ralph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shea Ralph Portail du basket-ball
Shea Ralph UConn.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Shea Sydney Ralph
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 12 mars 1978 (36 ans)
Fayetteville
Situation en club
Numéro 33
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
 ? - 1996
1996-2001
Terry Sanford High School
Connecticut Huskies
Draft WNBA
Année 2001
Position 40e
Franchise Starzz de l'Utah
Carrière professionnelle *

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Shea Ralph, née le 12 mars 1978 à Fayetteville, Caroline du Nord[1]) est une joueuse américaine de basket-ball, reconvertie comme entraîneuse.

Après avoir pratiqué plusieurs sports au lycée, elle s'illustre en basket avec les Huskies. Elle est distinguée en 2000 Sports Illustrated for Women Player of the Year[2], Honda Award in Basketball[3] et Kodak All-America team[4]. Elle a souffert de cinq blessures au ligament croisé antérieur du genou[5], dont deux l'ont contrainte à ne pas disputer la saison NCAA 1997-98. Elle entre dans le métier d'entraîneur comme assistante des Pittsburgh Panthers de l'université de Pittsburgh en 2003[6]. Depuis 2009, elle est entraîneuse assistante des Huskies de l'université du Connecticut, équipe avec laquelle elle a remporté le titre NCAA en 2000.

Lycée[modifier | modifier le code]

Au Terry Sanford High School, elle s'illustre au basket-ball, mais aussi au football (soccer) et au sprint. Récompensée du titre d'athlète de l'année de de l'État, elle détient alors 17 records en basket-ball, dont une moyenne de points de 39,1 à 71,6 % en junior[7]. Aussi douée dans les études que dans le sport, elle reçoit en 1995 le Dial Award. Nommée All-American par la WBCA[8], elle marque 12 points[9].

En 1996, USA Today National la désigne meilleure basketteuse lycéenne du pays[10]. Pendant ces années, elle débute un long combat contre l'anorexie[11].

En universitaires[modifier | modifier le code]

À l'université du Connecticut, elle décroche un diplôme en physiologie[12]. Elle porte cinq ans le numéro 33, étant blessée durant l'année 1997-1998, pour 130 victoires et 10 défaites. Dans la conférence Big East, les Huskies n'enregistrent que deux défaites en quatre ans (66 v. - 2 d.), l'équipe atteignant à chaque fois au moins le Sweet Sixteen du Tournoi final NCAA, dont deux fois le Final Four. En 2000 Shea Ralph remporte le titre national et est désignée Most Outstanding Player, meilleure joueuse du Final Four[13].

En 1996-1997, elle est Rookie of the Year de la Conférence Big East[14], entre autres nombreuses autres distinctions.

Elle est toujours aux prises avec ses problèmes d'anorexie, qu'elle a dissimulé à son université. La nécessité de reprendre du poids après sa blessure au genou l'aide à surmonter ce problème[15]. Elle termine sa carrière universitaire avec 1 678 points[16]. Il est introduite en 2008 au Fayetteville Sports Club Hall of Fame[17].

WNBA[modifier | modifier le code]

Shea Ralph est choisie au troisième tour (40e choix) de la draft WNBA 2001 par les Utah Starzz[18] (actuels San Antonio Silver Stars). Après avoir choisi une année sabbatique pour soulager ses genoux, elle ne joue jamais en WNBA.

Statistiques à l'université du Connecticut[modifier | modifier le code]

Statistiques de Shea Ralph[19] avec les Huskies
Saison G FG FGA PCT 3FG 3FGA PCT FT FTA PCT REB AVG A TO B S MIN PTS AVG
1996-1997 31 116 209 0,555 7 30 0,233 115 138 0,833 140 4,5 59 65 3 35 676 354 11,4
1998-1999 30 164 277 0,592 31 75 0,413 144 180 0,800 113 3,8 94 78 1 69 727 503 16,7
1999-2000 37 184 295 0,624 22 55 0,400 139 170 0,818 138 3,7 181 90 4 95 1 051 529 14,9
2000-2001 30 98 189 0,519 21 63 0,333 75 93 0,806 119 4,0 122 57 3 53 710 292 9,7
Total 128 562 970 0,579 81 223 0,363 473 581 0,814 510 4,0 456 290 11 252 3 164 1 678 13,1

Elle fait la saison 1997-1998 chez les Redshirt.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WNBA » (consulté le 28 novembre 2008).
  2. (en) « UConn » (consulté le 29 novembre 2008).
  3. (en) « Honda Awards » (consulté le 28 novembre 2008).
  4. « UConn » (consulté le 29 novembre 2008).
  5. Karmel, p. 90.
  6. Karmel, p. 91.
  7. « North Carolina High School Athletic Association » (consulté le 29 novembre 2008).
  8. « 1996 WBCA High School All-Americans », WBCA (consulté le 26 octobre 2009).
  9. « 1996 WBCA High School All-America Game », WBCA (consulté le 26 octobre 2009).
  10. Jackie Fitzpatrick, « New York Times », The New York Times,‎ 22 décembre 1996 (consulté le 29 novembre 2008).
  11. Lori Riley, « APSE » (consulté le 7 décembre 2008).
  12. (en) « UConn Media guide » (consulté le 29 novembre 2008).
  13. (en) « UConn Huskies of Honor » (consulté le 29 novembre 2008).
  14. (en) « Big East Record Book » (consulté le 28 novembre 2008), p. 187.
  15. (en) Eric Adelson, « ESPNMag » (consulté le 7 décembre 2008).
  16. « UConn Media Guida » (consulté le 13 juin 2009), p. 112.
  17. (en) « Fayetteville Sports Club » (consulté le 28 novembre 2008).
  18. (en) « WNBA 2001 Draft » (consulté le 28 novembre 2008).
  19. (en) « UConn Media Guide » (consulté le 12 décembre 2008).

Références[modifier | modifier le code]