Rebecca Lobo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rebecca Lobo
Image illustrative de l'article Rebecca Lobo
Rebecca Lobo en 2012
Fiche d’identité
Nom complet Rebecca Rose Lobo-Rushin
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (44 ans)
Hartford
Taille 1,93 m (6 4)
Situation en club
Club actuel retraite sportive
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
Huskies du Connecticut
Draft WNBA
Année 1997
Franchise Liberty de New York
Carrière professionnelle *
Saison Club
2002-2003

1997-2001
2002
2003
Springfield Spirit

Liberty de New York
Comets de Houston
Sun du Connecticut
Sélection en équipe nationale **
?-? Drapeau : États-Unis États-Unis
Basketball Hall of Fame 2017
* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Rebecca Lobo, née le à Hartford, Connecticut, est une joueuse américaine de basket-ball, évoluant au poste de pivot. Après sa carrière sportive, elle a entamé une carrière de consultante sur le basket-ball à la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle effectue sa carrière universitaire avec les Huskies du Connecticut de l'Université du Connecticut. Elle participe au titre NCAA obtenu à l'issue d'une saison de 35 rencontres disputées sans défaite[1]. À titre individuel, elle est récompensée du Naismith College Player of the Year, trophée récompensant le trophée récompensant le meilleur joueur universitaire de l'année[1]. Elle reçoit également le trophée de Sportive de l'année décernée par l'agence de presse américaine Associated Press et le Sportswoman of the Year pour une joueuse de sport collectif[2].

À la création de la ligue professionnelle américaine de la Women's National Basketball Association (WNBA) en 1997, elle est affectée à la franchise du Liberty de New York. Lors de la première saison, elle atteint avec sa franchise les finales de la saison WNBA. Opposées à la franchise des Comets de Houston, les joueuses de New York sont battues sur le score de 65-51[Note 1]. Lors de ses deux premières saisons dans la ligue, elle débute la totalité des rencontres auxquelles elle participe dans le cinq majeur. Ses statistiques sont respectivement de 12,4 points et 7,3 rebonds pour la saison WNBA 1997 et 11,7 points et 6,9 rebonds pour la saison WNBA 1998. En 1999, elle subit une blessure aux ligaments croisés ce qui la prive de la fin de saison. Elle manque également la première édition des WNBA All-Star Game et la saison suivante. Elle fait son retour sur les parquets lors de la Saison WNBA 2001 le contre Cleveland. Lors de cette année, elle dispute seize rencontres avec un temps de jeu de 5,3 minutes par match. Ses statistiques sont alors de 1,1 points et 0,9 rebonds par rencontre. Après cinq saisons sous les couleurs de New York, elle fait partie d'un échange avec les Comets de Houston, franchise où elle évolue durant la saison 2002. Durant celle-ci, ses statistiques et son temps de jeu sont proches de la saison précédente, avec 6,3 minutes et 1,6 points. Elle effectue sa dernière saison l'année suivante chez le Sun du Connecticut. Elle y retrouve un temps plus conséquent avec 11,9 minutes, portant son nombre de points à 2,4 et son nombre de rebonds à 2,1.

Ses statistiques en carrière sont finalement de 6,7 points et 4,1 rebonds pour 19,2 minutes disputées.

Après sa carrière sportive, elle reste dans le domaine du basket-ball, occupant des poste d'analystes ou de commentatrice, principalement autour des matchs de la WNBA mais aussi de NCAA.

En 2010, elle est introduite dans le Women's Basketball Hall of Fame[3].

Cancer du sein[modifier | modifier le code]

En 1996, elle collabore avec sa mère RuthAnn Lobo à un livre, intitulé The Home Team, traitant de la bataille de celle-ci contre le cancer du sein[4].

Elle occupe également un rôle de porte-parole pour une fondation récoltant des dons afin de favoriser la recherche contre cette maladie.

Club[modifier | modifier le code]

WNBA[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La finale de la première édition de WNBA, lors de la saison WNBA 1997, se dispute sur un match unique

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Women's Basketball 1995 National Championship Team to be Recognized as "Huskies of Honor” », .uconnhuskies.com, (consulté le 6 avril 2015)
  2. (en) « Sportswoman of the Year Award », sur www.womenssportsfoundation.org (consulté le 26 janvier 2010)
  3. (en) « Class of 2010 Inductees Announced », sur www.wbhof.com (consulté le 24 janvier 2010)
  4. (en) Rebecca Lobo et RuthAnn Lobo, The Home Team: Of Mothers, Daughters, and American Champions, Kodansha America, , 192 p. (ISBN 978-1568361994)
  5. Dimitri Kucharczyk, « Hall of Fame : Tracy McGrady intronisé, pas Tim Hardaway et Chris Webber », basketusa.com, (consulté le 2 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]