Servane de Layre-Mathéus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Servane de Layre-Mathéus
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Servane Marie Geneviève Bourgnon de LayreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Servane de Layre-Mathéus, née le à Paris et morte le [1] à Issy-les-Moulineaux[2] , est une historienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Servane, Marie, Geneviève Bourgnon de Layre[3], épouse Mathéus[4], est née à Paris en 1939. Elle obtient son certificat propédeutique à Sainte-Marie de Neuilly puis étudie l'histoire à l'Université d'Orléans où elle obtient une maîtrise avec la mention bien. Ses centres d'intérêt sont l'histoire du Moyen Âge et celle du XIXe siècle[2].

Elle entame sa carrière professionnelle dans le secteur de l'aide à l'enfance à Orléans, puis devient formatrice à Rennes dans le secteur de la santé, avant d'entrer au ministre des Affaires sociales en 1980 comme conseillère technique auprès du ministre Jean Mattéoli et chef du service de presse du ministère du Travail puis du ministère des Affaires sociales[2]. Elle quitte le ministère en 1991 et devient directrice de la communication et des affaires européennes de la mission de préfiguration de la Cité de la musique, à La Villette[5] puis directrice des ressources humaines à l'Agefos-PME[2].

En 2000[5], elle s'engage auprès de Pierre Firmin-Didot pour développer l'association Chartres sanctuaire du Monde puis le Centre international du vitrail.

Élevée pendant la Seconde Guerre mondiale par ses parents et sa grand-mère fidèle de la cathédrale Notre-Dame de Chartres, Servane Mathéus a été présidente ou préside de nombreuses associations souvent en rapport avec Chartres : présidente de l’Association Chartres, sanctuaire du monde et vice-présidente du Centre international du vitrail. Elle est chargée de la célébration nationale du millénaire de Fulbert de Chartres. Elle est également vice-présidente de l'association Perche faïence.

Elle est membre d'honneur de American Friends of Chartres et des Amis Russes de la cathédrale de Chartres.

Servane de Layre-Mathéus a été conseillère municipale de Beaumont-les-Autels (Eure-et-Loir) de 1982 à 2008 où sa famille est propriétaire du château.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Faïences et poteries du Perche, avec Gwénaëlle Hamelin, éditions Amis du Perche, 2000, (ISBN 2900122260)
  • Les Couleurs du Ciel..., (Contributions) éditions Gaud, 2002, (ISBN 9782840800934)
  • Contribution au livre Fulbert de Chartres, par Philippe Cavart, éditions des Lisses, 2006, (ISBN 2-9521119-4-4)
  • Fulbert de Chartres, précurseur de l'Europe, ouvrage dirigé par Michel Rouche, éditions Presses de la Sorbonne, 2008.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. a b c et d Centre France, « Disparition - Servane de Layre-Mathéus, grande figure eurélienne, est décédée », sur www.lechorepublicain.fr, (consulté le )
  3. « Madame Servane Bourgnon De Layre (Beaumont les Autels, 28480) : siret, TVA, adresse... », sur entreprises.lefigaro.fr (consulté le )
  4. Décret du 17 avril 2003 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  5. a et b « Servane Mathéus », sur Linkedin (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]