Centre international du vitrail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'enclos de Loëns.
Grenier de l'enclos de Loëns, début XIIIe.
Cellier de Loëns.
Cellier de Loëns.

Le Centre international du vitrail (CIV) est un établissement culturel à Chartres créé sur l'initiative de Pierre Firmin-Didot et inauguré en 1980 en présence de Valéry Giscard d'Estaing[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Installé dans l'enclos de Loëns, le CIV regroupe un musée, un centre de formation professionnelle et une école du vitrail et du patrimoine. Il s'agit d'une association loi de 1901[2], qui a été créée pour faire connaître le vitrail contemporain[3].

Le musée du Centre international du vitrail reçoit plus de 40 000 visiteurs par an[4]. Il publie des actes de colloques et les catalogues d'exposition[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « Valéry Giscard d'Estaing à Chartres », sur Ina.fr, (consulté le 17 novembre 2018).
  2. « Présentation de la société CENTRE INTERNATIONAL DU VITRAIL », sur Société.
  3. Claude Coupry et Françoise Perrot, « À la découverte du vitrail », Bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre, no 16,‎ (ISSN 1623-5770 et 1954-3093, DOI 10.4000/cem.12511, lire en ligne, consulté le 17 novembre 2018).
  4. INSEE Centre-Val de Loire, « Le Centre-Val de Loire en bref », Les chiffres clés de la région Centre-Val de Loire,‎ édition 2018, p. 35 (ISSN 2275-3575).
  5. « Centre international du vitrail. Chartres (1980) - Organisation - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 17 novembre 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]