Serge Collot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collot.
Serge Collot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
GerzatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Instrument

Serge Collot est un altiste français né à Paris le et mort le (à 91 ans) à Gerzat[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Conservatoire de Paris auprès de Maurice Vieux (alto), Joseph Calvet (musique de chambre), Maurice Hewitt, Arthur Honegger (composition) et obtient en 1944 le premier prix d'alto ainsi que celui de musique en chambre en 1949.

Il commence ensuite une importante activité de chambriste : tour à tour membre du Quatuor Parrenin, du Quatuor à cordes de la Radiodiffusion française, du Quatuor Bernède ; il fonde en 1960 avec Gérard Jarry et Michel Tournus le Trio à cordes français qui fonctionnera pendant 32 ans. De 1957 à 1986, il est alto solo à l'Orchestre de l'opéra de Paris.

Très intéressé par la musique contemporaine, il participe jusqu'en 1970 aux concerts du Domaine musical (fondé par Pierre Boulez) et crée notamment la Sequenza VI, pour alto solo (1967) que Luciano Berio a écrite pour lui.

Très grand pédagogue, il a été pendant vingt ans (1969–1989) professeur au Conservatoire de Paris et une grande partie des altistes français actuels y ont été ses élèves : Pierre-Henri Xuereb, Sabine Toutain, Jean Sulem (qui lui a succédé en 1989 au CNSMDP), Emile Cantor, Jacques Borsarello, Laurent Verney, Jean-Paul Minali-Bella…

On le retrouve également dans le monde entier donnant des cours dans diverses académies internationales ou au jury des grands concours (Munich, Genève...)

Sa vie a fait l'objet d'un film documentaire intitulé L'ouvrage de Serge Collot et réalisé en 2002 par Dominique Pernoo.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]