Sensei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sensei (先生?, parfois francisé en « senseï », du chinois classique signifiant littéralement « né en premier ») est un terme japonais désignant « celui qui était là avant moi, qui est garant du savoir et de l'expérience d'une technique ou d'un savoir-faire », ou de manière plus condensée un maître qui donne son enseignement à un élève. Dans son utilisation habituelle, il est utilisé pour s'adresser à un professeur ou enseignant ou encore à un médecin et pour s'adresser à un artiste reconnu.

La traduction française courante du terme est « maître ». Par exemple, le cinéaste Kurosawa sensei se traduirait par « maître Kurosawa ».

En Occident, le terme sensei fait aussi référence à un enseignant du bouddhisme zen ou du budo. En mandarin standard, ce mot se lit Xiānshēng et signifie « Monsieur ».

Sensei dans les budō[modifier | modifier le code]

Dans les arts martiaux japonais, le terme « sensei » s'utilise à propos d'une personne qui a obtenu un titre d'enseignant. Par exemple, dans le kyūdō, le sensei a un titre de renshi (錬士?, instructeur) décerné à l'issue d'un examen, ce titre n'est pas en lien direct avec les grades (appelé DAN), kyōshi (教士?, professeur), hanshi (範士?, maître).

Portraits de maîtres en tenue traditionnelle[modifier | modifier le code]


Morihei Ueshiba Fondateur de l'Aïkido

Sensei dans le zen[modifier | modifier le code]

Cette expression s'emploie aussi dans le Zen Sōtō pour un maître : ce fut le cas pour Taisen Deshimaru le moine zen qui introduisit l'enseignement de zazen en Europe à partir de la France en 1967.

Image du sensei dans des œuvres de fiction[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

BD Européenne[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]