Seán T. O'Kelly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Kelly.
Seán T. O'Kelly
Image illustrative de l'article Seán T. O'Kelly
Fonctions
2e président d'Irlande
Premier ministre Éamon de Valera
Prédécesseur Douglas Hyde
Successeur Éamon de Valera
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Dublin
Date de décès (à 84 ans)
Lieu de décès Dublin
Nationalité irlandaise
Parti politique Fianna Fáil
Conjoint Mary Kate Ryan (1918-1934)
Phyllis Ryan (1936-1966)
Enfant(s) Nuala Hyde
Una Hyde

Seán T. O'Kelly
Présidents d'Irlande

Seán Thomas O'Kelly (en irlandais : Seán Tomás Ó Ceallaigh), né le à Dublin et mort le dans la même ville, est un homme politique irlandais, deuxième président de l'Irlande du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre fondateur du Sinn Féin en 1905 et secrétaire général de la Ligue gaélique en 1915 et administrateur de son journal Le Sabre de la lumière, O'Kelly est le capitaine de Padraig Pearse, chef de l'insurrection de Pâques 1916 à la grande poste de Dublin. Arrêté, il est interné en Angleterre et parvient à échapper au peloton d'exécution.

Candidat aux élections législatives de décembre 1918, il est élu député de l'arrondissement de College Green à Dublin. L'ensemble des députés nationalistes irlandais refusent de siéger à la Chambre des communes à Westminster et constituent en janvier 1919 le Dail dont O'Kelly devient président.

Il fait partie de la commission qui rédige la Constitution de la nouvelle République irlandaise. Il est ensuite envoyé à la Conférence de la paix à Paris comme représentant du Parlement afin de gagner les sympathies des vainqueurs à la cause de l'indépendance irlandaise.

De 1926 à 1942, il siège au Conseil municipal de Dublin.

Après la victoire du Fianna Fáil en 1932, il est vice-président du gouvernement. Il est ministre des Affaires locales puis des Finances en 1941 à un moment où la neutralité irlandaise pose des problèmes au puissant voisin britannique. En 1945, il est élu président de l'Irlande et est réélu en 1952. Il s'adresse au Congrès américain en 1959 le jour de la fête de la Saint-Patrick. Représentants et sénateurs lui réservent une ovation debout. En 1959, il se retire de la vie politique.

Le pape Pie XII lui décerne la grand-croix de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand.