Douglas Hyde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Douglas Arnold Hyde (8 April 1911, Worthing, Sussex — 19 September 1996, Kingston Upon Thames).
Douglas Hyde
Dubhghlas de hÍde
Image illustrative de l'article Douglas Hyde
Fonctions
Président d'Irlande
Élection
Premier ministre Éamon de Valera
Prédécesseur Éamon de Valera (chef de l'État)
Successeur Seán T. O'Kelly
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Castlerea
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Dublin
Nationalité irlandaise
Parti politique Indépendant
Conjoint Lucy Cometina Kurtz (1861-1937)
Enfants Nuala Hyde
Una Hyde
Diplômé de Trinity College Dublin
Profession enseignant
Religion Église d'Irlande

Signature de Douglas HydeDubhghlas de hÍde

Douglas Hyde
Présidents d'Irlande

Douglas Hyde ( - ) est un homme politique, poète, écrivain et professeur irlandais, premier président d'Irlande du au .

Fils de pasteur, Douglas Hyde naît dans le comté de Roscommon. Il fait ses études au Trinity College de Dublin et se passionne pour le gaélique et le folklore traditionnel irlandais. L'un de ses professeurs au Trinity College, fut Canon James Goodman, prêtre collecteur de musique traditionnelle, et joueur de flûte et de uilleann pipes.

Il publie d'abord des poèmes, sous le pseudonyme de An Craoibhín Aoibhinn (« La petite branche plaisante »), puis les contes qu'il a recueillis à l’occasion de ses rencontres avec les paysans irlandais : Leabhar Sgéuluigheachta (« Le livre de Contes », 1889). Très productif, il enchaînera pièces de théâtre, livres de contes et autres publications poétiques.

En 1893, il fonde, avec Eoin MacNeill et le père O’Growney, la Ligue gaélique, dont il restera le président jusqu’en 1915. En 1909, il devient le premier professeur d’irlandais moderne à l’University College of Dublin.

Inauguration de Douglas Hyde, juin 1938.

Il devient sénateur de l'État libre d'Irlande en 1925. L'Irlande en fait son premier président, fonction qu'il exerce de 1938 à 1945. Son élection est acquise à l'unanimité.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]