Sayri Tupac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cet article ne cite aucune source et peut contenir des informations erronées (depuis mars 2017). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article).
Sayri Tupac
Hurtado de Mendoza and Sayri Tupac Inka.jpg

Vice-roi Andrés Hurtado de Mendoza reçoit Sayri Tupac Inca, roi du Pérou, et l'honore à Lima

Fonction
Empereur
Biographie
Naissance
Décès
Activité
ChefVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Papal sanction given to Sayri Tupac's marriage.gif

Sayri Túpac est un inca quechua, fils de Manco Inca, mais qui n'avait pas l'esprit de lutte de son père. Il succéda à ce dernier en 1545 après son assassinat à la suite d'une trahison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Convaincu par un de ses proches qui était fidèle aux intérêts des conquérants, il choisit de se subordonner à la couronne d'Espagne, lors d'un voyage à Lima. En contrepartie, il obtint certains privilèges et des terres s'étendant sur les districts actuels de Yucay, d'Urubamba, de Maras et de Chicheros.

Il se fit construire un palais en brique de pierres séchées à Yucay.

Il mourut en 1560, peut-être empoisonné par des quechuas qui résistaient encore aux conquistadors.

Après sa mort, son frère Titu Kusi Yupanqui lui succéda.