Túpac Amaru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Túpac.
Túpac Amaru, le dernier inca de Vilcabamba.

Túpac Amaru (?-1572) est le dernier inca[1] quechua de la dynastie de Manco Inca.

Il succède à son frère Titu Kusi Yupanqui, mort d'une étrange maladie. Il est le fils de Manco Inca. Son nom signifie « serpent brillant » en quechua.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bien que jeune et inexpérimenté, il est un ennemi implacable des conquistadors. D'un esprit rebelle, en opposition au caractère faible de son frère, les Espagnols décident sa capture et envoient une troupe de près de 300 soldats dirigés par Martin Hurtado de Arbieto et Martin Garcia Oñaz de Loyola. Ils arrivent à Vilcabamba, mais l'Inca s'est enfui dans la jungle avec sa famille. Il y mène une guérilla longue et féroce contre les espagnols. Finalement ces derniers le capturent avec ses partisans et l’emmènent à Cuzco.

La capture de Túpac Amaru, par Felipe Guaman Poma de Ayala.

Il est par la suite condamné à mort sous l'autorité du vice-roi Francisco de Toledo et exécuté à Cuzco le 24 septembre 1572, avec sa femme, ses enfants et ses principaux partisans.

Il s'ensuivit l'extermination de sa postérité jusqu'au quatrième degré[2].

Sa nièce, Beatriz Coya, héritière du Marquis de la Oropesa, épouse Martin Garcia Oñaz de Loyola.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Chef civil, religieux et militaire d'un empire comprenant le Pérou actuel, la Bolivie actuelle et une région allant des hauts plateaux andins aux côtes du Pacifique au moment de la conquête espagnole", Cnrtl.
  2. Eduardo Galeano, "Les veines ouvertes de l'Amérique Latine", 1ère Partie - la nostalgie combative de Tupac Amaru, p. 68
Précédé par Túpac Amaru Suivi par
Titu Kusi Yupanqui
(règne : 1560-1571)

Empereurs incas
Fin de dynastie