Say You Love Me

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Say You Love Me

Single de Fleetwood Mac
extrait de l'album Fleetwood Mac
Face B Monday Morning
Sortie
(voir historique de sortie)
Enregistré
Drapeau des États-Unis États-Unis
Studios Sound City, Van Nuys, Los Angeles (Californie)
Durée 3:58
Genre Soft rock
Format 45 tours
Auteur-compositeur Christine McVie
Producteur
Label Reprise

Singles de Fleetwood Mac

Say You Love Me est une chanson du groupe Fleetwood Mac écrite et composée par Christine McVie. D'abord parue en 1975 sur l'album Fleetwood Mac, Say You Love Me sort en single le [1].

Au Royaume-Uni, Say You Love Me se classe à la 40e place du UK Singles Chart et reste à la 11e du Billboard Hot 100 pendant trois semaines. Elle reste l'une des chansons les plus connues du groupe.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

45 tours (Reprise - K 14 447)[1]
No TitreAuteur Durée
A1. Say You Love MeChristine McVie 3:58
B1. Monday MorningLindsey Buckingham 2:48

Crédits[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1976) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[2] 36
Drapeau du Canada Canada (RPM Top Singles)[3] 29
Drapeau du Canada Canada (RPM Adult Contemporary)[4] 19
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[5] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[6] 12
Drapeau des États-Unis États-Unis (Cash Box Top 100)[7] 12
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[8] 40

Classements de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (1976) Rank
Drapeau du Canada Canada (RPM Top Singles)[9] 197
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[10] 53

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format Label(s) Réf.
Drapeau des États-Unis États-Unis,
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
45 tours Reprise [1]
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanteuse canadienne Shirley Eikhard (en) a repris la chanson en 1976. Elle est restée deux semaines à la 34e place du classement pop Top Singles et à la 4e[11] place du classement Adult Contemporary[12].

À la fin des années 1970, la chanson s'est avérée être une chanson populaire à être reprise dans la musique country aux États-Unis. La chanteuse Lynda K. Lance est restée cinq semaines dans le palmarès country américain avec sa version à l'automne 1976, atteignant la 93e place[13]. À l'automne 1979, la chanteuse Stephanie Winslow (en) a marqué le seul succès dans le Top 10 country de sa carrière, sa reprise atteindra la 10e place[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « ultratop.be - Fleetwood Mac - Say You Love Me », sur ultratop.be (consulté le )
  2. (en) Kent, David, Australian Chart Book 1970–1992, St Ives, Nouvelles-Galles-du-Sud, Australian Chart Book, (ISBN 978-0-646-11917-5)
  3. « Image : RPM Weekly - Bibliothèque et Archives Canada » [PDF], RPM, Bibliothèque et Archives Canada (consulté le )
  4. « Image : RPM Weekly - Bibliothèque et Archives Canada », sur collectionscanada.gc.ca, RPM, Bibliothèque et Archives Canada, (consulté le )
  5. (en) Fleetwood Mac - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  6. (en) Fleetwood Mac - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media.
  7. (en) « Cash Box Top 100 Singles » [archive], sur tropicalglen.com,
  8. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 28 mai 2020.
  9. « Top 200 Singles de '76 » (version du 10 juin 2016 sur l'Internet Archive), Bibliothèque et Archives Canada
  10. (en) « Top 100 Hits of 1976/Top 100 Songs of 1976 », sur musicoutfitters.com (consulté le )
  11. (en) « RPM Top Singles », sur Collectionscanada.gc.ca,
  12. (en) « RPM MOR Playlist », sur Collectionscanada.gc.ca,
  13. (en) « Lynda K. Lance », Billboard (consulté le )
  14. (en) « September 14, 2002, vol. 114, numéro 37 », Billboard, Nielsen Business Media, Inc., vol. 114,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )