Aller au contenu

Saulos Chilima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saulos Chilima
Illustration.
Saulos Chilima en 2022.
Fonctions
Vice-président de la République du Malawi

(4 ans, 4 mois et 7 jours)
Réélection 23 juin 2020
Président Peter Mutharika
Lazarus Chakwera
Prédécesseur Everton Chimulirenji (invalidé)
Lui-même

(5 ans)
Élection 20 mai 2014
Président Peter Mutharika
Prédécesseur Khumbo Kachali
Successeur Everton Chimulirenji (invalidé)
Lui-même
Biographie
Nom de naissance Saulos Klaus Chilima
Date de naissance
Lieu de naissance Ntcheu (Malawi)
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès Chikangawa Forest Reserve (district de Mzimba, Malawi)
Nature du décès Accident d’avion
Nationalité malawite
Parti politique Parti démocrate-progressiste
Mouvement uni de la transformation
Profession économiste

Saulos Chilima

Saulos Chilima, né le à Ntcheu et mort le dans la Chikangawa Forest Reserve (district de Mzimba, Malawi), est un homme d'État malawite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière dans le privé[modifier | modifier le code]

Économiste de formation, Saulos Chilima travaille pour différentes multinationales, comme Unilever et Coca-Cola, puis se joint à Airtel Malawi, où il grimpe les échelons jusqu'au poste de président-directeur général[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En , Saulos Chilima devient vice-président de la République lorsque Peter Mutharika est élu à la présidence pour le Parti démocrate-progressiste (DPP). Il cumule cette fonction avec celle de ministre du Secours aux sinistrés et des Événements publics[2].

Candidat à l'élection présidentielle de 2019, il fait face à Lazarus Chakwera, candidat du Parti du congrès du Malawi, et au président sortant, Peter Mutharika. L'opposition dénonce des résultats frauduleux[3].

Le , la Cour constitutionnelle annule le scrutin et ordonne que de nouvelles élections soient convoquées dans un délai de 150 jours[4],[5]. Chilima retrouve son poste de vice-président jusqu'à la prochaine présidentielle[6], à laquelle il est candidat.

En , Saulos Klaus Chilima est arrêté dans une affaire de corruption. L'accusation est portée par l'agence anti-corruption du pays, qui affirme qu'avec plusieurs hauts fonctionnaires, il a accepté de l'argent d'une compagnie britannique en échange de contrats gouvernementaux[7]. Libéré sous caution, il est alors suspendu de ses fonctions. Cette suspension a été levée en par la justice, qui a annulé les poursuites. Dans la foulée, son parti a affirmé qu'il serait candidat à l'élection présidentielle de .

Mort[modifier | modifier le code]

Le , Saulos Chilima fait un voyage de Lilongwe à Mzuzu à bord d'un Dornier Do 228 de la force aérienne du Malawi[8] pour assister à l'enterrement d'un ancien membre du gouvernement. L'avion, qui est en service depuis 1988, transporte dix personnes[9]. Les mauvaises conditions météorologiques contraignent l'appareil à faire demi-tour mais il s'écrase en cours de route. Les secours trouvent l'épave le dans la réserve forestière de Chikangawa (en), dans le district de Mzimba[10] ; il n'y a aucun survivant[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. «Meet Saulos Chilima, the DPP running mate», Face of Malawi, 10 février 2014
  2. «Malawi Cabinet», Malawi High Commission - United Kingdom, 16 juillet 2017
  3. « Présidentielle au Malawi : l’opposition rejette la victoire de Peter Mutharika », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  4. « Malawi: la Cour constitutionnelle annule la présidentielle de 2019 », Le Point,‎ (lire en ligne)
  5. « La Cour constitutionnelle du Malawi annule la réélection, en mai 2019, du président Peter Mutharika », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Annulation de la présidentielle au Malawi : « une grave subversion de la justice » pour Peter Mutharika – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le ).
  7. RFI, « Afrique Malawi: le vice-président arrêté puis libéré sous caution dans une affaire de corruption », sur RFI, RFI, (consulté le ).
  8. « Incident Dornier 228 ? , », sur aviation-safety.net via Wikiwix (consulté le ).
  9. (en) « Civil Database », sur scramble.nl (consulté le ).
  10. RFI, « Malawi : l'avion militaire transportant le vice-président Saulos Chilima porté disparu », sur rfi.fr, (consulté le ).
  11. RFI, « Malawi : aucun survivant dans l'accident d'avion du vice-président Saulos Klaus Chilima », sur rfi.fr, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]