San Rafael (Veracruz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

San Rafael
Blason de San Rafael
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Veracruz
Municipalité San Rafael
Maire Héctor Lagunes Reyes (PRD)
Code postal 93 620
Fuseau horaire UTC - 6
Indicatif (+52) 232
Démographie
Population 29 277 hab. (2010)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Coordonnées 20° 11′ 20″ nord, 96° 51′ 57″ ouest
Altitude 20 m
Superficie 29 110 ha = 291,1 km2
Divers
Fondation Début XIX
Fondateur Rafael Martinez de la Torre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Veracruz

Voir sur la carte administrative du Veracruz
City locator 14.svg
San Rafael

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
San Rafael

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
San Rafael
Liens
Site web http://www.sanrafael.gob.mx/

San Rafael est une ville mexicaine située dans le nord de l'État du Veracruz.

La ville a été fondée au début du XIXe siècle par des français originaires de Champlitte et de la région de Dijon. Ces futurs fondateurs et premiers habitants de Veracruz embarquent au port du Havre le 24 avril 1833. Ces familles, d'origine paysanne, quittent la France pour l'Amérique dans l'espoir d'y trouver une vie meilleure.

San Rafael compte deux hôtels dans la ville :

  • l’hôtel Champlitte aux abords du Zocalo
  • la Maison Couturier qui est un hôtel de style colonial français

Toponymie[modifier | modifier le code]

La ville est appelée San Rafael en honneur au Licenciado Rafael Martinez de la Torre, Mexicain qui acheta les terres de San Rafael (Les étrangers ne pouvant pas acquérir des terres au Mexique) au bénéfice des colons français.

Chronologie des faits[modifier | modifier le code]

  • 1833 : 80 colons français arrivent à Jicaltepec, Ver.
  • 1882 : Par le décret du 27 octobre est créée la municipalité de Martinez de la Torre.
  • 2003 : Par le décret du 15 décembre est créée la municipalité de San Rafael

Personnages illustres[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Instituto Nacional de Estadistica y Geografia, San Rafael compte 29 277 habitants en 2010. Pour cette même année la ville a recensée 700 naissances, 226 décès mais aussi 163 mariages et 15 divorces. La ville comprend donc 7 911 foyers.

Géographie[modifier | modifier le code]

San Rafael est situé dans la zone nord de l'état et a pour coordonnés 20° 11 de latitude nord y 96° 51 de longitude ouest. Elle est située sur la rive gauche du rio Bobos La superficie de la ville est de 291,14 km2.

Climat[modifier | modifier le code]

Son climat est tropical avec une température avoisinant les 35 °C en été et les 18 °C en hiver. L'humidité est comprise entre 80 %-90 %. Durant les mois de septembre et octobre, la population est en alerte à cause des inondations provoquées par les crues du rio Bobos. Les pluies sont fréquentes toutes l'année et durant les mois d'automne et de printemps qui sont les mois des ouragans, les précipitations moyennes annuelles sont de 106 à 153 cm.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La gastronomie de San Rafael est composée de plats a tendance française, il y a aussi l’élaboration du vins selon la saison d'orange, pamplemousse, capulin, guanabana, fruit de la passion, pêche entre autres. De la même manière sont présents différents fromages tel le borona, le manchego. Quant aux desserts, nous pouvons rencontrer des charlottes des fruits de la saison, des œufs en neige, des soufflés au citrons, des cheesecakes, et évidemment le traditionnel "pan de agua".

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Jean Christophe Demard, Une colonie française au mexique (1833-1926) - rio nautla, etapes d'une integration , Édition Gueniot, janvier 2000, (EAN 978-2878251760)
  • Demard Jean-Christophe, Jicaltepec. Chronique d'un village français au Mexique ; P., éd. du porte-glaive, 1987, 302pp, ill (ouvrage tiré de sa thèse) (ISBN 978-2-906468-04-7)