Salem Chaker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Salem Chaker
Defaut 2.svg
Informations
Naissance
Nationalité
Activité

Salem Chaker (né en 1950 à Nevers[1]), universitaire algérien, docteur en lettres, spécialiste de linguistique berbère, est professeur de langue berbère à l’Université d’Aix-Marseille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir exercé une dizaine d'années à l'Université d'Alger (1973-1981) et à Aix-en-Provence (CNRS et Université de Provence : 1981-1989), il devient professeur de langue berbère à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) de Paris jusqu'en 2008. Il succède notamment à André Basset et Lionel Galand. Il crée en 1990 le Centre de recherche berbère "André Basset" (INALCO) qu'il dirige jusqu'en 2009[1]. Il rejoint en 2008 l'Institut de Recherches sur les Mondes Arabes et Musulmans d'Aix-en-Provence[2]. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et de nombreuses études de linguistique et sociolinguistique berbères. Depuis 2002, suite au décès de Gabriel Camps, il dirige l'Encyclopédie berbère.

Titres universitaires[modifier | modifier le code]

  • 1973, Université Paris V : Doctorat de 3e cycle en Linguistique Générale
  • 1978, Université Paris V : Doctorat d'État ès Lettres et Sciences Humaines

Ouvrages principaux[modifier | modifier le code]

  • Berbères aujourd'hui, L'Harmattan, Paris, 1989
  • Manuel de linguistique berbère I, Bouchène, Alger, 1991
  • Linguistique berbère. Études de syntaxe et de diachronie, Peeters, Paris, 1995
  • Hommes et femmes de Kabylie, Edisud, Aix-en-Provence, 2000

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Salem Chaker », sur Encyclopédie berbère,‎ (consulté le 16 mars 2015)
  2. « Page personnelle », sur le site de l'IREMAN (consulté le 16 mars 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]