Sacred Reich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sacred Reich
Description de cette image, également commentée ci-après

Sacred Reich, au Wacken Open Air, en 2012.

Informations générales
Surnom =SR=
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Thrash metal[1], speed metal
Années actives 19852000, depuis 2006
Labels Metal Blade Records, Hollywood Records, Enigma Records (ancien)
Composition du groupe
Membres Jason Rainey
Wiley Arnett
Greg Hall
Phil Rind
Anciens membres Dave McClain
Mike Andre
Jeff Martinek
Dan Kelly
Ray Nay

Sacred Reich est un groupe de thrash metal américain, originaire de Phoenix, en Arizona. Il est formé en 1985, caractérisé par des sujets sociaux et politiques. Son nom, qui pourrait être mal interprété, n'a aucun lien avec l'idéologie nazie. Après avoir sorti plusieurs albums sur le label Metal Blade Records, ils signent chez Hollywood Records en 1991, puis revient chez Metal Blade en 1996. Le groupe se sépare en 2000. Du 30 mai au , Sacred Reich part en tournée en Europe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1985–1991)[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1985 à Phoenix, en Arizona[1], par le bassiste et chanteur Phil Rind, les guitaristes Jeff Martinek et Jason Rainey, et le claviériste Greg Hall. Ils enregistrent leur démo Draining You of Life en 1986. La démo se popularise à l'échelle nationale, entre autres grâce à Jason Newsted. La chanson Ignorance est publiée dans la compilation Metal Massacre, et cette participation leur vaut une signature au label Metal Blade Records, dirigé par Brian Slagel. En 1987, le groupe publie son premier album studio, Ignorance. Après la sortie de l'EP Surf Nicaragua en 1988, le groupe enregistre la démo Draining You of Life qui comprend une reprise de la chanson War Pigs de Black Sabbath, grâce à laquelle le groupe attire réellement l'intérêt du grand public. L'album suit d'une tournée mondiale. En 1988, le groupe effectue une tournée aux États-Unis avec Atrophy et Forbidden. Elle est suivie par une autre tournée avec Motörhead en Europe.

En 1989, ils reviennent en Europe avec Forbidden. Dans la même année, le groupe enregistre son apparition au Dynamo Open Air pour la sortie de l'album live Live at Dynamo. Entretemps, et désormais au label Enigma Records, Sacred Reich publie son deuxième album studio, intitulé The American Way en 1990. Au début de 1991, le batteur Greg Hall quitte le groupe, et est remplacé par Dave McClain. Ils jouent ensuite une tournée avec Sepultura.

Independent et séparation (1991–2001)[modifier | modifier le code]

Après la fermeture d'Enigma Records, le groupe migre vers Hollywood Records, où, à la fin 1991, ils publient le single A Question, suivi par un troisième album studio, intitulé Independent, en 1993. À cette période, le groupe comprend les guitaristes Arnett et Rainey et le batteur Dave McClain. Ils jouent en concerts aux États-Unis avec Pantera et Danzig. À la fin de leur contrat chez Hollywood Records en 1994, le groupe reste particulièrement silencieux en 1995. Le groupe reprend la chanson Sweet Leaf de Black Sabbath pour l'album Hempilation. Ils reprennent aussi la chanson Rapid Fire de Judas Priest qui fait aussi participer Rob Halford au chant. Cependant, cet enregistrement est inédit jusqu'à aujourd'hui. Après le retour du groupe chez Metal Blade Records, l'album Heal est publié en 1996. En fin 1996 le membre fondateur Greg Hall revient. Sacred Reich joue dans sa ville natale de Phoenix en décembre 1996, enregistrant ainsi l'album live Still Ignorants, publié en 1997 sur Metal Blade.

En 2000, Sacred Reich se sépare. En 2001, Wiley Arnett forme avec Patrick Flannery (St. Madness), le groupe The Human Condition. Le projet est, cependant, brièvement interrompu après un accident de voiture le 2 août (Flannery). Pendant ce temps, Hall rejoint Soulfly en octobre 2001 pour quelques séances en studio[2].

Retour et tournées (2006–2009)[modifier | modifier le code]

Le groupe annonce en novembre 2006 son retour pour quelques concerts en été 2007[3]. Ils jouent entre autres au Wacken Open Air. Un double CD/DVD intitulé Surf Ignorance est publié en juin 2007. Il comprend l'album Ignorance, l'EP Surf Nicaragua et la démo Draining You of Life. En 2009, Sacred Reich tourne entre mai et juin en Europe, jouant notamment au Rock Hard Festival à Gelsenkirchen.

Live at Wacken (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, Sacred Reich est confirmé pour le Sweden Rock Festival du 6 au 9 juin 2012, organisé à Sölvesborg. La formation originale Phil Rind (chant), Wiley Arnett (guitare), Jason Rainey (guitare) et Greg Hall (batterie) y participe pour la première fois[4]. En juin 2016, Harleyy explique que le groupe ne prévoit de publier aucun nouvel album[5].

En juillet 2016, le groupe joue au Hellfest de Clisson[6].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Jason Rainey - guitare rythmique (1985-2000, depuis 2006)
  • Wiley Arnett - guitare solo (1985-2000, depuis 2006)
  • Greg Hall - batterie (1985-1991, 1997-2000, depuis 2006)
  • Phil Rind - basse (1985-2000, depuis 2006), chant (1986-2000, depuis 2006)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Dan Kelly - chant (1985-1986)
  • Jeff Martinek - guitare (1985-1986)
  • Mike Andre - basse (1985)
  • Ray Nay - batterie (1985)
  • Dave McClain - batterie (1991-1997)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Draining You of Life
  • 1989 : The American Way Demos

EP[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Still Ignorant

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2012 - Live at Wacken

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1988 : War Pigs
  • 1990 : The American Way
  • 1990 : 31 Flavors
  • 1990 : Uncensored
  • 1991 : A Question
  • 1993 : Open Book/The Big Picture
  • 1993 : Independent
  • 1993 : Crawling

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Sacred Reich », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 28 février 2017).
  2. (de) Garry Sharpe-Young, A-Z of Thrash Metal, Londres, Cherry Red Books (ISBN 1-901447-09-X), p. 343 f..
  3. (en) « Exclusive: SACRED REICH Frontman Discusses 20th Anniversary Tour, Future Plans », sur Blabbermouth.net, (consulté le 28 février 2017).
  4. (en) « Sacred Reich - Confirmed For Sweden Rock 2012 », sur Metal Storm (consulté le 28 février 2017).
  5. (en) « SACRED REICH Still Has No Plans To Record New Music », sur Blabbermouth.net, (consulté le 28 février 2017).
  6. « Sacred Reich au Hellfest », sur La Grosse Radio, (consulté le 28 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]