Sabyl Ghoussoub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sabyl Ghoussoub est un écrivain[1], chroniqueur, photographe[2], et commissaire d'exposition[3] né à Paris dans une famille libanaise.


Dans un article publié dans le quotidien francophone libanais L'Orient-Le Jour[4], l'écrivain Christophe Donner écrit sur Sabyl : « Ce garçon est un mystère ; mystérieux à lui-même. Il est partout chez lui, et satisfait nulle part. Chez les riches, chez les pauvres, à Paris, à Beyrouth, peut-être dans l’avion il se sent bien. Ou quand il écrit. C’est un peu pareil. On va quelque part quand on écrit, on est transporté. »

L'écrivain Abdallah Naaman le cite dans l'ouvrage Les Orientaux de France[5] « En 2016, il publie Le Nez juif, un court roman très enlevé où l'acteur principal est lui-même, un garçon non conformiste, en quête permanenté d'identité et qui traite de sujets tabous. Sa plume est prometteuse. »

Il a été entre 2012 et 2015 directeur du festival du film Libanais à Beyrouth[6].


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Ouvrage collectif[modifier | modifier le code]

  • « En attendant Beyrouth », dans Chedly Attalah, Sophie Brones, Emmanuel Saulnier (dir.), Beyrouth in situ, Paris : éditions des Beaux-Arts de Paris, Beyrouth : éditions de l'Alba, 2020

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sabyl Ghoussoub a du nez », sur Libération.fr, (consulté le 14 janvier 2020)
  2. Rita Bassil, « L'exposition qui n'a pas lieu à Beyrouth - « Tu peux pas test » de Sabyl Ghoussoub », sur Orient XXI, (consulté le 14 janvier 2020)
  3. Antoine Mbemba, « 5 photographes à découvrir pendant l'expo « c'est beyrouth » », sur i-D, (consulté le 14 janvier 2020)
  4. « Ce qu’en dit le mentor Christophe Donner », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le 14 janvier 2020)
  5. « Les Orientaux de France - Ier-XXIe siècle », sur www.editions-ellipses.fr (consulté le 14 janvier 2020)
  6. (en-US) « How the Syrian Civil War Ruined a Film Festival in Beirut », sur Vocativ, (consulté le 14 janvier 2020)