Série mondiale 1972

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Série mondiale 1972
Vainqueur Athletics d'Oakland (4)
Perdant Reds de Cincinnati (3)
Dates 14 au 22 octobre 1972
Meilleur joueur Gene Tenace
Finales de ligues
ALCS Athletics d'Oakland, 3-2 sur les Tigers de Détroit
NLCS Reds de Cincinnati, 3-2 sur les Pirates de Pittsburgh
Chronologie
Précédent Série mondiale 1971 Série mondiale 1973 Suivant

La Série mondiale 1972 est la 69e série finale de la Ligue majeure de baseball.

Elle se joue du 14 au 22 octobre entre les Athletics d'Oakland et les Reds de Cincinnati. C'est la première fois que ces deux équipes se rencontrent en Série mondiale et les Athletics l'emportent quatre matchs à trois, pour le premier de trois titres consécutifs et le sixième au total de l'histoire de la franchise[1].

La série finale est marquée le 15 octobre à Cincinnati avant le second match, par la dernière apparition de Jackie Robinson, neuf jours avant sa mort[2].

Équipes en présence[modifier | modifier le code]

Athletics d'Oakland[modifier | modifier le code]

Avec un bilan en saison régulière de 93-62 (pourcentage de victoires de ,600), les Athletics d'Oakland sont champions de la Ligue américaine. Ils battent les Tigers de Détroit 3-2 en finale de ligue.

Bert Campaneris vole 52 bases, menant la Ligue américaine cette année-là.

Les A's n'ont pas remporté de Série mondiale depuis 1930.

Reds de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Les Reds de Cincinnati terminent la saison régulière avec un bilan de 95-59 (pourcentage de victoires de ,617), devant les Dodgers de Los Angeles. Ils sont champions de la Ligue nationale. Ils battent les Pirates de Pittsburgh 3-2 en finale de ligue.

Johnny Bench est joueur par excellence de la Ligue nationale, qu'il mène avec 40 coups de circuits et 125 points produits. Clay Carroll a le plus grand nombre de sauvetages avec 37.

Les Reds n'ont pas remporté de Série mondiale depuis 1940. C'est leur seconde apparition en Série dans les trois dernières années.

Affrontements précédents[modifier | modifier le code]

C'est la première fois que les deux équipes se rencontrent en Série mondiale.

Médias[modifier | modifier le code]

L'événement est retransmis à la télévision par NBC. Les commentateurs sont Curt Gowdy, Al Michaels (matchs 1, 2, 6 et 7), Monte Moore (matchs 3 et 5) et Tony Kubek.

À la radio, c'est Jim Simpson, Al Michaels (matchs 1, 2, 6 et 7) et Monte Moore (matchs 3 et 5) qui commentent pour NBC.

Déroulement de la série[modifier | modifier le code]

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

La première équipe à remporter quatre parties sur les sept programmées est sacrée championne.

Match Date Lieu Visiteur Hôte Score Affluence
1[3] 14 octobre Riverfront Stadium Athletics d'Oakland Reds de Cincinnati 3 - 2 52 918
2[4] 15 octobre Riverfront Stadium Athletics d'Oakland Reds de Cincinnati 2 - 1 53 224
3[5] 18 octobre Oakland-Alameda County Coliseum Reds de Cincinnati Athletics d'Oakland 1 - 0 49 410
4[6] 19 octobre Oakland-Alameda County Coliseum Reds de Cincinnati Athletics d'Oakland 2 - 3 49 410
5[7] 20 octobre Oakland-Alameda County Coliseum Reds de Cincinnati Athletics d'Oakland 5 - 4 49 410
6[8] 21 octobre Riverfront Stadium Athletics d'Oakland Reds de Cincinnati 1 - 8 52 737
7[9] 22 octobre Riverfront Stadium Athletics d'Oakland Reds de Cincinnati 3 - 2 56 040

Match 1[modifier | modifier le code]

Samedi 14 octobre 1972 au Riverfront Stadium, Cincinnati, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 0 2 0 0 1 0 0 0 0 3 4 0
Cincinnati Reds 0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 7 0
Lanceurs partants : OAK : Ken Holtzman  CIN : Gary Nolan  
Vic. : Ken Holtzman (1-0)  Déf. : Gary Nolan (0-1)  Sauv. : Vida Blue (1)  
HRs :   OAK : Gene Tenace 2 (2)

Gene Tenace devient le premier joueur à frapper deux coups de circuits lors de ses deux premières apparitions à la frappe en Série mondiale. Andruw Jones égalera cette performance en 1996.

Match 2[modifier | modifier le code]

Dimanche 15 octobre 1972 au Riverfront Stadium, Cincinnati, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 0 1 1 0 0 0 0 0 0 2 9 2
Reds de Cincinnati 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 6 0
Lanceurs partants : OAK : Catfish Hunter  CIN : Ross Grimsley  
Vic. : Catfish Hunter (1-0)  Déf. : Ross Grimsley (0-1)  Sauv. : Rollie Fingers (1)  
HRs :   OAK : Joe Rudi (1)

Jackie Robinson, premier joueur afro-américain à évoluer en Ligue majeure, fait sa dernière apparition en public avant son décès.

Joe Rudi préserve l'avance de son équipe avec un attrapé de volée spectaculaire en neuvième manche.

C'est la septième défaite consécutive à domicile en Série mondiale pour les Reds de Cincinnati.

Match 3[modifier | modifier le code]

Mercredi 18 octobre 1972 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland. Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Reds de Cincinnati 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1 4 2
Athletics d'Oakland 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 2
Lanceurs partants : CIN : Jack Billingham  OAK : Blue Moon Odom  
Vic. : Jack Billingham (1-0)  Déf. : Blue Moon Odom (0-1)  Sauv. : Clay Carroll (1)  

Match 4[modifier | modifier le code]

Jeudi 19 octobre 1972 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Reds de Cincinnati 0 0 0 0 0 0 0 2 0 2 7 1
Athletics d'Oakland 0 0 0 0 1 0 0 0 2 3 10 1
Lanceurs partants : CIN : Clay Carroll  OAK : Rollie Fingers  
Vic. : Rollie Fingers (1-0)  Déf. : Clay Carroll (0-1)  
HRs:  OAK : Gene Tenace (3)

C'est la première fois dans l'histoire de la Série mondiale que trois frappeurs de substitution frappent un coup sûr dans la même manche. Gonzola Marquez, Allan Lewis et Angel Mangual frappent tous les trois un simple en neuvième manche, ce dernier faisant marquer le point de la victoire.

Match 5[modifier | modifier le code]

Vendredi 20 octobre 1972 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Reds de Cincinnati 1 0 0 1 1 0 0 1 1 5 8 0
Athletics d'Oakland 0 3 0 1 0 0 0 0 0 4 7 2
Lanceurs partants : CIN : Ross Grimsley  OAK : Rollie Fingers  
Vic. : Ross Grimsley (1-1)  Déf. : Rollie Fingers (1-1)  Sauv. : Jack Billingham (1)  
HRs :   CIN : Pete Rose (1), Dennis Menke (1)  OAK : Gene Tenace (4)

Match 6[modifier | modifier le code]

Samedi 21 octobre 1972 au Riverfront Stadium, Cincinnati, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 7 1
Reds de Cincinnati 0 0 0 1 1 1 5 0 X 8 10 0
Lanceurs partants : OAK : Vida Blue  CIN : Ross Grimsley  
Vic. : Ross Grimsley (2-1)  Déf. : Vida Blue (0-1)  
HRs:  CIN : Johnny Bench (1)

Match 7[modifier | modifier le code]

Dimanche 22 octobre 1972 au Riverfront Stadium, Cincinnati, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 1 0 0 0 0 2 0 0 0 3 6 1
Reds de Cincinnati 0 0 0 0 1 0 0 1 0 2 4 2
Lanceurs partants : OAK : Catfish Hunter  CIN : Pedro Borbón  
Vic. : Catfish Hunter (2-0)  Déf. : Pedro Borbón (0-1)  Sauv. : Rollie Fingers (2)  

Gene Tenace frappe deux coups sûrs et marque le point de la victoire en sixième manche sur un double de Sal Bando.

Joueur par excellence[modifier | modifier le code]

Gene Tenace est élu joueur par excellence de la Série mondiale. Il égale le record de l'époque de quatre coups de circuits en une Série mondiale (battu par les 5 de Reggie Jackson en 1977[10]) et affiche une moyenne de puissance de ,913 qui sera jusqu'à celle de Barry Bonds (1,294) en 2002 la plus élevée de l'histoire pour une Série mondiale jouée en 7 matchs[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) sportingnews.com, « History of the World Series - 1972 »,‎ (consulté le 19 janvier 2011)
  2. (en) Jackie Robinson's message shines in Cincinnati, Joe M. Beall, Cincinnati Enquirer, 12 février 2015.
  3. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 1 » (consulté le 19 janvier 2011)
  4. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 2 » (consulté le 19 janvier 2011)
  5. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 3 » (consulté le 19 janvier 2011)
  6. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 4 » (consulté le 19 janvier 2011)
  7. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 5 » (consulté le 19 janvier 2011)
  8. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 6 » (consulté le 19 janvier 2011)
  9. (en) Retrosheet, « 1972 World Series Game 7 » (consulté le 19 janvier 2011)
  10. (en) and Single-Season World Series Batting Leaders, baseball-reference.com. Consulté le 27 octobre 2015.
  11. (en) Barry hitting heights even Babe never did, Kevin Kernan, New York Post, 26 octobre 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]