Série mondiale 1917

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Série mondiale 1917
Vainqueur White Sox de Chicago (4)
Perdant Giants de New York (2)
Dates 6 au 15 octobre 1917

Image illustrative de l'article Série mondiale 1917
Une photo du président Woodrow Wilson inaugurant la saison 1917 de la Ligue américaine à Washington orne le programme officiel de la Série mondiale 1917.

Chronologie

La Série mondiale 1917 était la 14e série finale des Ligues majeures de baseball.

Jouée du 6 au 15 octobre 1917, elle est gagnée par les White Sox de Chicago, quatre victoires à deux sur les Giants de New York. Ce titre est le dernier remporté par les White Sox en 88 ans : ils ne retournent pas à la Série mondiale avant 1959[1] et leur titre suivant n'est gagné qu'en Série mondiale 2005[2].

Les White Sox, champions 1917 de la Ligue américaine remportent 100 victoires contre 54 défaites pour la seule saison de 100 victoires de leur histoire. Leurs adversaires en finale, les Giants de New York, sont champions de la Ligue nationale au terme d'une saison régulière de 98 victoires et 56 défaites. Chicago remporte les deux premiers matchs de la Série mondiale à domicile au Comiskey Park, puis les Giants enchaînent deux succès par jeu blanc chez eux à Brush Stadium (le nom porté par Polo Grounds à cette époque). Tirant de l'arrière 5-2 dans le 6e match à Chicago, les White Sox viennent de l'arrière pour triompher 8-5 avant de remporter la victoire finale 4-2 à New York lors de la 6e rencontre. Les vainqueurs inscrivent 3 points non mérités en 4e manche du dernier match, suite à des erreurs consécutives de Heinie Zimmerman et Dave Robertson, puis à un jeu manqué où Eddie Collins des Sox marque lorsque les joueurs des Giants oublient de couvrir le marbre durant une souricière. Balle à la main, Zimmerman, le joueur de troisième but des Giants, poursuit en vain Collins qui réussit à marquer un point[3].

Eddie Cicotte et Red Faber lancent chacun deux matchs complets dans la série finale pour Chicago, et à eux deux ils comptent 50 des 52 manches lancées au total par les White Sox. Cicotte est de plus le héros offensif de la finale, avec une moyenne au bâton de ,409 durant ses six parties.

Cicotte, Happy Felsch, Chick Gandil, Shoeless Joe Jackson, Fred McMullin, Swede Risberg, Buck Weaver et Lefty Williams sont tous membres de l'équipe championne de 1917 et seront tous bannis du baseball professionnel suite au scandale des Black Sox de 1919. Heinie Zimmerman, bouc émissaire de la Série mondiale 1917 pour les Giants[4], fut lui aussi chassé du baseball pour des soupçons de matchs truqués[5],[6].

L'athlète Jim Thorpe, qui brilla dans plusieurs sports, fait sa seule apparition dans une Série mondiale de baseball lors du 5e match, mais celle-ci se limite à une mention sur la carte de pointage. Il est en effet prévu qu'il débute la rencontre au champ droit pour les Giants mais lorsque vient son tour au bâton en début de première manche, il est remplacé par un frappeur suppléant, Dave Robertson[7], et n'est donc plus éligible pour être sur le terrain lorsque New York a son premier tour en défensive en fin de première manche[8].

Déroulement de la Série[modifier | modifier le code]

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 6 octobre Giants de New York White Sox de Chicago 1 - 2
2 7 octobre Giants de New York White Sox de Chicago 2 - 7
3 10 octobre White Sox de Chicago Giants de New York 0 - 2
4 11 octobre White Sox de Chicago Giants de New York 0 - 5
5 13 octobre Giants de New York White Sox de Chicago 5 - 8
6 15 octobre White Sox de Chicago Giants de New York 4 - 2

Match 1[modifier | modifier le code]

Des joueurs des White Sox de Chicago font leur entrée sur le terrain au début de l'un des matchs de la Série mondiale 1917.

Samedi au Comiskey Park, Chicago, Illinois.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Giants de New York 0 0 0 0 1 0 0 0 0 1 7 1
White Sox de Chicago 0 0 1 1 0 0 0 0 X 2 7 1
Lanceurs partants : NYG : Slim Sallee  CHW : Eddie Cicotte  
Vic. : Eddie Cicotte (1-0)  Déf. : Slim Sallee (0-1)  
HRs:  CHW : Happy Felsch (1)

Match 2[modifier | modifier le code]

Dimanche au Comiskey Park, Chicago, Illinois.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Giants de New York 0 2 0 0 0 0 0 0 0 2 8 1
White Sox de Chicago 0 2 0 5 0 0 0 0 X 7 14 1
Lanceurs partants : NYG : Ferdie Schupp  CHW : Red Faber  
Vic. : Red Faber (1-0)  Déf. : Fred Anderson (0-1)  

Match 3[modifier | modifier le code]

Mercredi au Brush Stadium (Polo Grounds), New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
White Sox de Chicago 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 5 3
Giants de New York 0 0 0 2 0 0 0 0 X 2 8 2
Lanceurs partants : CHW : Eddie Cicotte  NYG : Rube Benton  
Vic. : Rube Benton (1-0)  Déf. : Eddie Cicotte (1-1)  

Match 4[modifier | modifier le code]

Jeudi au Brush Stadium (Polo Grounds), New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
White Sox de Chicago 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 7 0
Giants de New York 0 0 0 1 1 0 1 2 X 5 10 1
Lanceurs partants : CHW : Red Faber  NYG : Ferdie Schupp  
Vic. : Ferdie Schupp (1-0)  Déf. : Red Faber (1-1)  
HRs:  NYG : Benny Kauff (1, 2)

Match 5[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : Eddie Murphy, Shano Collins, Shoeless Joe Jackson, Happy Felsch et Nemo Leibold des White Sox de Chicago lors de la Série mondiale 1917.

Samedi au Comiskey Park, Chicago, Illinois.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Giants de New York 2 0 0 2 0 0 1 0 0 5 12 3
White Sox de Chicago 0 0 1 0 0 1 3 3 X 8 14 6
Lanceurs partants : NYG : Slim Sallee  CHW : Reb Russell  
Vic. : Red Faber (2-1)  Déf. : Slim Sallee (0-2)  

Match 6[modifier | modifier le code]

Lundi au Brush Stadium (Polo Grounds), New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
White Sox de Chicago 0 0 0 3 0 0 0 0 1 4 7 1
Giants de New York 0 0 0 0 2 0 0 0 0 2 6 3
Lanceurs partants : CHW : Red Faber  NYG : Rube Benton  
Vic. : Red Faber (3-1)  Déf. : Rube Benton (1-1)  

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stocking Feat, Mike DiGiovanna, Los Angeles Times, 21 octobre 2005.
  2. (en) Sox' Sweeping Statement, Dave Sheinin, The Washington Post, 27 octobre 2005.
  3. (en) Heinie Zimmerman, David Jones, Society for American Baseball Research. Consulté le 2 novembre 2016.
  4. (en) John Billheimer, Baseball and the Blame Game: Scapegoating in the Major Leagues, McFarland, 2007, p.101-103. (ISBN 9780786429066).
  5. (en) John Snyder, The World Series' Most Wanted, Potomac Books, 2004. (ISBN 9781612340524).
  6. (en) Brian Tuohy, The Fix Is In: The Showbiz Manipulations of the NFL, MLB, NBA, NHL and NASCAR, Feral House, 2010, p. 81. (ISBN 9781932595840).
  7. (en) Sommaire du match New York-Chicago du 13 octobre 1917baseball-reference.com.
  8. (en) William A. Cook, Jim Thorpe: A Biography, McFarland, 2011, p. 133. (ISBN 9780786485772).

Lien externe[modifier | modifier le code]