Alejandro Amenábar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amenábar.
Alejandro Amenábar
Description de cette image, également commentée ci-après

Amenábar en 2010.

Nom de naissance Alejandro Fernando Amenábar Cantos
Naissance (44 ans)
Santiago, Drapeau du Chili Chili
Nationalité Chilienne, espagnole
Profession Réalisateur, scénariste, producteur
Films notables Tesis,
Ouvre les yeux,
Les Autres,
Mar adentro

Alejandro Amenábar, né le à Santiago, est un réalisateur, scénariste, écrivain, monteur, acteur, producteur et compositeur de nationalité hispano-chilienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et révélation critique en Espagne[modifier | modifier le code]

Alejandro Amenábar naît au Chili en 1972 d'une mère espagnole, et d'un père chilien. Un an après sa naissance, ses parents fuient le pays à la suite du coup d'État d'Augusto Pinochet. Amenábar grandit à Madrid, où il s'inscrit à la faculté de sciences. Mais il abandonne ses études, et se consacre à sa plus grande passion : le cinéma.

En 1996, son premier long métrage Tesis, qui prend l'univers des snuff movies en toile de fond, remporte un premier grand succès commercial. Le film fait sensation au Festival de Berlin dont il fait l'ouverture et remporte l'année suivante sept Goyas du cinéma espagnol dont ceux du meilleur film, du meilleur "nouveau metteur en scène" et du meilleur scénario original.

En 1997, il réalise Ouvre les yeux, un film d'anticipation porté par une intrigue psychologique. L'œuvre est saluée par la critique et par plusieurs prix dans des festivals internationaux, notamment Berlin et Tokyo[1]. Impressionné par le film[2], Tom Cruise acquiert les droits d'adaptation et produit un remake, Vanilla Sky, dans lequel il joue le rôle principal. Il produit aussi son prochain film en tant que réalisateur.

Progression internationale[modifier | modifier le code]

En 2001, le cinéaste dévoile Les Autres, son troisième long-métrage, une coproduction hispano-américaine : l'oeuvre marque le grand retour de son actrice principale, Nicole Kidman, alors encore mariée à Cruise. Le film est un succès mondial au box-office, et reçoit une poignée de nominations et récompenses. Parmi les premières, une au BAFTA du meilleur scénario. Une rareté pour un film d'horreur.

En février 2004, Amenabar révèle son homosexualité dans un magazine espagnol[3].

En 2005, il retourne en Espagne pour son drame Mar adentro qui relate le parcours du marin et écrivain tétraplégique Ramón Sampedro, reçoit l'Oscar du meilleur film étranger après avoir été couronné à Venise, aux Golden Globes et au Goyas où il a obtenu 14 trophées (sur 15 nominations).

En 2009, il tente un projet ambitieux : Agora est une co-production internationale, retraçant la vie de la mathématicienne et philosophe grecque Hypatie, avec l'oscarisée Rachel Weisz, dans le rôle principal. Ce drame historique divise la critique, et échoue commercialement.

Il faut ainsi attendre six ans pour qu'il dévoile sa nouvelle œuvre. En 2015, il présente une nouvelle co-production - hispano-canado-américaine, au festival de San Sebastian le thriller psychologique d'horreur Régression[4]. Ce retour au genre ne lui porte pas chance. Malgré les présences du chevronné Ethan Hawke et de la valeur montante Emma Watson en têtes d"affiche, le film est un échec critique cuisant, et ne parvient pas à rembourser son budget.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Année Titre Notes Amenabar y est Récompenses
1992 Himenóptero court métrage Réalisateur, scénariste, compositeur, acteur
1995 Luna court métrage Réalisateur, scénariste, compositeur, acteur
1996 Tesis Réalisateur, scénariste, compositeur, producteur
1997 Ouvre les yeux (Abre los ojos) Réalisateur, scénariste, compositeur, acteur
2001 Les Autres (The Others)
Réalisateur, scénariste, compositeur, orchestrateur
  • Sept Goyas dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur scénario original, de la meilleure photographie, des meilleurs décors et du meilleur son.
2004 Mar adentro Réalisateur, scénariste, compositeur, producteur
  • 14 Goyas dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur
  • Oscar du meilleur film étranger
  • Golden Globe du meilleur film étranger
  • Grand Prix Spécial du Jury au Festival de Venise
  • European Award du meilleur réalisateur et du meilleur acteur
2009 Agora (Ágora) Réalisateur, scénariste
  • Sept Goyas dont le Goya du meilleur scénario original
2015 Régression [4] (Regression) Réalisateur, scénariste, producteur

Non réalisateur[modifier | modifier le code]

Année Titre Amenabar y est
1994 Al lado del Atlas de Guillermo Fernández Groizard Compositeur
1999 Nadie conoce a nadie de Mateo Gil Compositeur, acteur
1999 La Langue des papillons de José Luis Cuerda Compositeur
2001 Vanilla Sky de Cameron Crowe Scénariste
2004 El Soñador d'Óskar Santos Gómez Apporteur d'idée, producteur

Remerciements[modifier | modifier le code]

Les génériques des films suivants comportent des remerciements à Amenabar :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des prix glanés par le film sur le site Internet Movie Database
  2. Abre los ojos, Homecinema, 26/05/2002
  3. (es) Alejandro Amenábar: "No me importa reconocer que soy gay", Radio Cooperativa, 2004-08-31, consulté le 11 juillet 2010.
  4. a et b « Palmarès du 63e festival de San Sebastian » (consulté le 28 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • María Asunción Gómez et Santiago Juan-Navarro (trad. Emmanuel Vincenot et Élisabeth Navarro), Alejandro Amenábar, Montreuil, Cinéastes, coll. « Camera Incognita » (no 1), , 94 p. (ISBN 2-9517957-0-X, lire en ligne)
  • Nancy Berthier (dir.), Le Cinéma d'Alejandro Amenábar, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, coll. « Hespérides », , 235 p. (ISBN 978-2-85816-878-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]