Rodney MacDonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MacDonald.
Rodney MacDonald
Rodney MacDonald at the Nova Scotia Progressive Conservative Leadership Convention (February 2006).jpg
Naissance
Nationalité
Activités
homme politique, fiddler +
Parti politique
Fonctions
premier ministre de la Nouvelle-Écosse (en)
membre de la Chambre d'assemblée de la Nouvelle-Écosse (d) +

Rodney Joseph MacDonald (né le à Mabou dans le comté d'Inverness, en Nouvelle-Écosse) est un enseignant, musicien et homme politique dans la province canadienne de Nouvelle-Écosse. Depuis 2001, il est député du comté d'Inverness à l'Assemblée législative de la province. Présentement, il est le chef du Parti conservateur de la Nouvelle-Écosse, et par le fait même, chef du deuxième groupe d'opposition. Il a été premier ministre de la Nouvelle-Écosse du 24 février 2006 au 19 juin 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

MacDonald est diplômé de l'université Saint-Francis-Xavier d'Antigonish et a reçu un B.Sc. en éducation physique tout en poursuivant une carrière de musicien professionnel. MacDonald a enseigné pour le Strait Regional School Board, l'école Mi'kmawey à Chapel Island, et travaille pour obtenir une maîtrise en éducation. En 1994, il épouse Lori-Ann Gillis ; ils ont un fils, Ryan, sept ans.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

MacDonald est un musicien accompli et a joué sa musique du Cap-Breton en tournée partout au Canada atlantique, dans les provinces centrales et dans le nord-est des États-Unis. Il est également un step dancer accompli ; il commence à danser à l'age de quatre ans, ayant appris de ses parents. La première performance en public de MacDonald est apparemment donnée à l'âge de huit ans au Mayflower Shopping Mall à Sydney (Nouvelle-Écosse) et il commence ses cours de violon avec son oncle à l'âge de 12 ans. MacDonald a enregistré deux albums : Dancer's Delight (1996) et Traditionally Rockin' (1997, avec son cousin Glenn Graham) et a été inclus sur le disque de Smithsonian Folkways de 2004, The Beaton Family of Mabou: Cape Breton Fiddle and Piano Music. En 1998, il reçoit deux nominations pour les East Coast Music Awards. Il a aussi été vice-président de GlennRod Music Inc.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

MacDonald siège à la Chambre d'Assemblée de la Nouvelle-Écosse depuis les élections provinciales de 1999, représentant la circonscription d'Inverness dans l'ouest de l'île du Cap-Breton. Il est réélu en 2003 et a détenu plusieurs portefeuilles ministérielles différentes, comme ministre du Tourisme, de la Culture et du Patrimoine, ministre de la Promotion de la santé et ministre de l'Immigration.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Suivant l'annonce du premier ministre John Hamm à l'automne 2005 de son intention de démissionner, MacDonald déclara son intention de briguer la direction du Parti progressiste-conservateur de la Nouvelle-Écosse. La course à la direction prit fin avec la victoire de MacDonald sur le deuxième tour de scrutin, le 11 février 2006. Il est assermenté premier ministre de la Nouvelle-Écosse le 24 février, succédant au premier ministre Hamm. MacDonald est le deuxième plus jeune premier ministre dans l'histoire de la Nouvelle-Écosse, et est actuellement le plus jeune premier ministre au Canada.

Le 13 juin 2006, il est élu à la tête d'un gouvernement minoritaire. Par la suite, sa cote de popularité chuta considérablement au point où son parti a commencé à traîner de la patte dans les sondages seulement après un an de mandat. Au début de mai 2009, le gouvernement MacDonald perdit la confiance de l'Assemblée législative à la suite d'un rejet d'une loi financière portant sur l'utilisation des surplus pétroliers.

Défaite par les néo-démocrates[modifier | modifier le code]

Lors de l'l'élection néo-écossaise du 9 juin 2009, le Parti progressiste-conservateur perdit le pouvoir face au Nouveau Parti démocratique de Darrell Dexter, ce dernier ayant réussi à obtenir la majorité. Pire encore, les conservateurs de MacDonald finirent troisième à l'échelle nationale, avec 10 sièges. Rodney MacDonald a été réélu dans son propre comté. Le Parti libéral néo-écossais formant l'opposition officielle avec ses 11 députés élus.

La passation des pouvoirs, et par conséquent la fin de mandat pour MacDonald, a eu lieu le vendredi 19 juin 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]