Robert Busnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Busnel.
Robert Busnel Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Robert Busnel
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Toulon
Date de décès (à 76 ans)
Taille 1,92 m (6 4)
Situation en club
Poste Intérieur
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
Foyer alsacien Mulhouse
FC Grenoble
Sainte Marie de la Guillotiere de Lyon
Racing Club de France
Sélection en équipe nationale **
1934-1949 Drapeau : France France (32 sél) 164
Carrière d’entraîneur
1965-1966

1948-1956
1946-1957
Real Madrid

Drapeau : France France
Drapeau : France France
FIBA Hall of Fame 2007

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Robert Busnel, né le 14 septembre 1914 à Toulon, décédé le 15 mars 1991, était un joueur et entraîneur de basket-ball français. Il a été élu membre à titre posthume du FIBA Hall of Fame et de l'Académie du basket-ball français et a le titre de gloire du sport.

Biographie[modifier | modifier le code]

Personnage clé dans le monde du basket-ball français, il a occupé tous les rôles au sein de celui-ci. D'abord joueur, il obtient le premier de ses cinq titres de Champion de France en 1930 avec Mulhouse. Il devient international français en 1934 contre le Portugal et porte à 32 reprises le maillot tricolore. Avec les bleus, il participe aux Jeux olympiques de 1948 à Londres, compétition où l'équipe de France remporte la médaille d'argent, battue par les États-Unis. Il était de plus l'entraîneur de cette équipe de France, poste qu'il occupe depuis septembre de l'année précédente. Une forte rivalité l'oppose à Frézot, du Paris Université Club, conduisant l'école des « scientifique » à sa propre conception, plus « instinctive »[1].

Il obtient encore une médaille en tant que joueur, avec la médaille d'argent du championnat d'Europe 1949. Puis sous sa direction, la France remporte deux médailles de bronze, lors des championnat d'Europe 1951 et championnat d'Europe 1953. Cette même année, l'équipe de France féminine remporte la médaille de bronze du championnat du monde 1953 disputé au Chili.

En 1957, Busnel laisse les postes de sélectionneur des équipes de France, à André Buffière chez les hommes, et Georgette Coste-Venitien chez les femmes.

Membre de la Fédération internationale de basket-ball amateur (FIBA), il devient Directeur technique national (DTN) du basket-ball français, poste qu'il occupe de 1960 à 1964.

Durant la saison 1965-1966, il retrouve le terrain en occupant le poste d'entraîneur du Real Madrid.

Après ce passage en Espagne, il retrouve les instances dirigeantes du basket-ball français en devenant président de la Fédération française de basket-ball. Il occupe ce poste jusqu'en 1980. En parallèle, son importance au sein de la FIBA est grandissante: il devient président de la « Standing Conference of Europe », ce qui correspond maintenant à la FIBA Europe, en 1976 et le reste jusqu'en 1982. Enfin, en 1984, il devient président de la FIBA, poste qu'il occupe jusqu'en 1990.

Il décède en 1991 dans un accident de de la circulation avec sa femme et un de ses neveux au sud de Lyon[2].

Club[modifier | modifier le code]

Joueur

Entraîneur

Nota Bene[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur
Entraîneur
Dirigeant
  • président de la FIBA de 1984 à 1990
Précédé par Robert Busnel Suivi par
Maurice Chavinier
Président de la FFBB
1966-1980
Robert Founs

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La grande histoire du basket français, Pierre-Marie Descamp, L'Équipe 2007
  2. Le décès tragique de Robert Busnel

Articles connexes[modifier | modifier le code]