André Vacheresse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vacheresse (homonymie).

André Vacheresse
Image illustrative de l’article André Vacheresse
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Roanne (Loire)
Date de décès (à 72 ans)
Taille 1,88 m (6 2)
Situation en club
Poste Arrière
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1942-1962Chorale Roanne-
Sélection en équipe nationale **
1949-1955Drapeau : France France (70 sél)312
Carrière d’entraîneur
1945-1961
1977-1980
Chorale Roanne
Chorale Roanne

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

André Vacheresse, né le à Roanne (Loire) et mort le , est un joueur et entraîneur français de basket-ball qui évoluait au poste d'arrière. Il a été élu membre à titre posthume de l'Académie du basket-ball français en 2016[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en bord de Loire et près de l'arsenal de Roanne, il y entre très jeune pour travailler et obtient un CAP d'ajusteur en dehors de Roanne. Pendant cette période, il se passionne pour le basket. Il retrouve ensuite sa ville natale[2]. André Vacheresse fit ensuite toute sa carrière professionnelle dans l'entreprise textile Rhodamel dans la région roannaise[3].

André Vacheresse fut l’homme d’un seul club : la Chorale Roanne Basket ; basketteur de 1942 à 1962, il fut aussi manager de 1977 à 1978 et entraîneur de 1945 à 1961 puis de 1977 à 1980.

André Vacheresse était aussi un solide pilier de l’équipe de France avec 70 sélections et trois titres de champion de France UFOLEP. Il remporta trois médailles aux championnats d’Europe de basket-ball : la médaille d'argent à l'édition du Caire en 1949, le bronze au championnat d'Europe de Paris en 1951 et au championnat d'Europe de Moscou en 1953. André Vacheresse participa aussi au championnat du monde à Buenos Aires en 1950, comme capitaine avec Maurice Marcelot, championnat terminé à la sixième place, et aux Jeux olympiques d’été de 1952 à Helsinki où la France termina à la huitième place[4],[5].

Il utilisa ensuite son adresse pour briller encore sur tous les boulodromes, particulièrement à la Joyeuse Boule Roannaise dont il fut président[2].

André Vacheresse posa la première pierre de la halle des sports de Roanne le 21 mars 1988. D'une capacité de 3 200 places, elle fut inaugurée en septembre 1988 par Roger Bambuck, secrétaire d'État chargé de la Jeunesse et des Sports et Jean Auroux, maire de Roanne. Elle fut renommée en halle André-Vacheresse le 20 janvier 2001 pour lui rendre hommage, Alain Gilles a dévoilé une plaque à la mémoire d'André Vacheresse le même jour[6].

Il était père de deux enfants[2],[3].

Club[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Manager[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 5 nouveaux académiciens du Basket Français », sur FFBB (consulté le 2 août 2018)
  2. a, b et c « André Vacheresse, « le grand Dédé », gloire du basket roannais », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Éric Pejoux, « André Vacheresse, l’icône choralienne », Le Progrès,‎ (lire en ligne)
  4. « Chorale Roanne Basket - ANCIENS - ANDRE VACHERESSE », sur www.chorale-roanne-basket-jeunes.fr (consulté le 10 août 2016)
  5. « Fiche Profil de Andre VACHERESSE - Site des Internationaux et Internationales Français de Basket-Ball », sur www.internationaux-basket.fr (consulté le 10 août 2016)
  6. « Chorale Roanne Basket - LES INSTALLATIONS - HALLE ANDRE VACHERESSE », sur www.chorale-roanne-basket-jeunes.fr (consulté le 12 février 2017)
  7. « Les récompenses | FFBB », sur www.ffbb.com (consulté le 12 février 2017)