Équipe (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Équipe)
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Équipe de travail

Une équipe est un petit groupe d'individus partenaires dans un but commun.

Elle est utilisée en entreprise avec des membres appelés » collaborateurs ».

Différence entre groupe et équipe[modifier | modifier le code]

Voir : Meredith Belbin.

Voir : Maurice Thévenet, Les 100 mots du management, p. 33-34.

Taille d'une équipe[modifier | modifier le code]

Voir dans : Meredith Belbin, Management Teams. Why they succeed or fail, Butterworth-Heineman, 1981, « Ideal team size », p. 105-117.

Les différents types d'équipes en entreprise[modifier | modifier le code]

Temporaires ou permanentes, en mode hiérarchique ou en mode transverse, on peut distinguer [1]:

Le management d'une équipe en entreprise[modifier | modifier le code]

La collaboration en équipe est plutôt formelle, structurée et présente les trois caractéristiques suivantes[2] :

D'un point de vue psychosociologique, une équipe souhaitant progresser a besoin de se réunir au minimum de façon hebdomadaire[3] dans une même unité de temps et d'espace. À titre d'illustration, la fréquence des réunions commerciales peut être quotidienne ou bi-hebdomadaire dans les équipes de vente. Par ailleurs, la planification régulière d'un ordre du jour permet de quadrupler la productivité d'une l'équipe et de respecter les délais fixés par rétro-planning.

L'équipe projet[modifier | modifier le code]

Problème posé par la coopération : Michel Barabel et Olivier Meier, p. 606-610

Teambuilding[modifier | modifier le code]

Les rôles d’une équipe de travail

Afin d’améliorer l’efficacité dune équipe de travail, il est préférable d’instaurer une structure adéquate des membres, c’est-à-dire instaurer des rôles adéquats selon les forces et les faiblesse des membres de l’équipe de travail. Lors de l’attribution des rôles de chacun des participants, il est important de tenir compte non seulement de leur forces mais également du caractère de ceux-ci, par exemple, certaines personnes ont naturellement une aptitude à bien s’organiser et ils sont propices à occuper des rôles comme celui de secrétaire. Cependant il est important d’évité de placer des gens plus turbulents, par exemple, des gens qui ont plus tendance à s’éloigner du sujet abordé lors d’un travail, ne devraient pas avoir une fonction qui les laissent trop à eux-même ou qui leur demande de ramener un groupe à l’ordre.

La dynamique d’une équipe de travail

Pour qu’une équipe de travail soit efficace, il est avantageux que celle-ci ait une bonne dynamique. Premièrement, il est important de viser des objectifs raisonnables et réalisable. Si les objectifs sont trop ambitieux ou trop facile, ils ne seront pas réalisés, car ils seront jugés inutiles ou trop difficiles, ce qui créera une pression nuisible sur le groupe qui réduira sa capacité à accomplir la tache visée. Deuxièmement, il est préférable d’établir des standards autour de la tache à accomplir, c’est-à-dire commencer par définir collectivement l’objectif.Ce processus permettra aux différents membres du groupe de travail de mieux se comprendre lorsqu’ils aborderont le sujet. Troisièmement, il est primordial que le groupe possède une bonne cohésion. Il s’agit de la base de toute relation interpersonnel, car des personnes qui ne s’entendent pas bien ne réussiront pas à travailler efficacement en groupe. Alors, un groupe dans lequel les membre possèdent des affinités entre eux sera un groupe dans lequel la communication sera plus facile et récurrente, augmentant, par le fait même, la productivité du groupe.

Les différentes méthodes décisionnelles d’une équipe de travail

Pour améliorer la prise de décision au sein d’un groupe, il existe différentes méthodes. Chacune de ces méthodes comportent des avantages et des inconvénients, qui seront présentées dans les lignes qui suivent, ce qui amène l’importance de bien choisir la méthode la plus adéquate pour le groupe concerné. Parmi les méthodes existantes en voici trois: la formule autoritaire, la formule démocratique et la formule consensuelle. La formule autoritaire consiste à ne laisser q’une seule personne ou une minorité élite du groupe à prendre les décisions pour l’ensemble du groupe. Elle possède l’avantage d’une prise de décision rapide, mais celle-ci ne prend en considération qu’un seul point de vue. La formule démocratique, quant à elle, consiste à une prise de décision par vote du groupe en entier. Elle nécessite une majorité pour prendre une décision ce qui permet de prendre en compte un plus grand nombre d’opinion, mais peut créer des divisions au sein du groupe si les opinions divergent trop un de l’une de l’autre. La formule consensuelle est une méthode qui requiert l’accord de tous ses membres pour accepter une décision. Elle prend en considération le point de vue de tous les membres  faisant parti du groupe, par contre celle-ci peut s’avérer fastidieuse et longue, car tous les membres doivent être du même avis.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Meredith Belbin, Management Teams. Why they succeed or fail, Butterworth-Heineman, 1981.
  • Robbins, Judge, « Le travail en équipe », dans : Comportements organisationnels, Pearson,2012, p. 337-365.
  • Michel Barabel, Olivier Meier, Manageor, Dunod, 2010 « Animer ses équipes et développer les compétences », p. 579-634.
  • Maurice Thévenet, Le bonheur est dans les équipes, …
  • Maurice Thévenet, ……

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barabel, Meier, op.cit. p. 586
  2. Laurie McCabe, Judith Hurwitz, Marcia Kaufman, Le travail collaboratif pour les nuls : édition spéciale IBM, Wiley Publishing inc., 2009, ISBN 978-0-470-58702-7, page 17
  3. ce qui s'observe dans la fréquence des leçons dispensés dans l'enseignement

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]