Richard III (film, 1995)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richard III (homonymie).
Richard III
Réalisation Richard Loncraine
Scénario Ian McKellen
Richard Loncraine
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 104 min
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Richard III est un film américano-britannique réalisé par Richard Loncraine, sorti en 1995.

Le pavillon royal de Brighton fut filmé et replacé artificiellement près d'une falaise sur la côte ; dans le film il fait office de résidence de retraite pour le roi Edward après sa destitution.

Le film transpose la tragédie Richard III; de William Shakespeare, dans les années 1930 et utilise l'imagerie nazie pour accompagner l'ascension au pouvoir du personnage principal.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Richard, dernier frère du roi Edward IV, duc de Gloucester, naît difforme et estropié. Dévoré par l'ambition, il va accumuler les meurtres et se frayer un chemin vers le trône. Il devient, ainsi, le roi Richard III.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : V. Q. = Version québécoise[1]

Production[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le Roi Edward IV fait allusion à Édouard VIII qui abdiqua pour avoir épousé une américaine divorcée et qui montra une certaine sympathie à l'égard d'Hitler.

La réplique shakespearienne « Un cheval ! Un cheval ! Mon royaume pour un cheval ! » (« A horse! A horse! My kingdom for a horse! ») est prononcée alors que Richard III se trouve dans une jeep immobilisée.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) "Fiche du doublage québécois du film" sur Doublage Québec, consulté le 23 mars 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]