Ribulose-1,5-bisphosphate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ribulose-1,5-diphosphate)
Aller à : navigation, rechercher
D-ribulose-1,5-bisphosphate
RuBP-2D-skeletal.png
RuBP-3D-balls.png
Structure du D-ribulose-1,5-bisphosphate
Identification
Nom IUPAC dihydrogénophosphate de [(2R,3R)-2,3-dihydroxy-4-oxo-5-phosphonooxypentyl]
No CAS 2002-28-0
PubChem 123658
ChEBI 16710
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C5H12O11P2  [Isomères]
Masse molaire[1] 310,0897 ± 0,0081 g/mol
C 19,37 %, H 3,9 %, O 56,76 %, P 19,98 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le ribulose-1,5-bisphosphate (RuBP), encore appelé ribulose-1,5-diphosphate, est un métabolite du cycle de Calvin, produit pendant la phase obscure de la photosynthèse. C'est sur le RuBP que se fixe une molécule de dioxyde de carbone sous l'effet de la RuBisCO, l'enzyme clé de la fixation du carbone atmosphérique : le CO2 se fixe sur une molécule à cinq atomes de carbone pour former deux molécules organiques à trois atomes de carbone chacune, ce qui représente un gain net d'un atome de carbone organique au cours de cette réaction, à la base de la croissance des organismes photosynthétiques. Cette réaction peut être représentée de la façon suivante :

RuBP-2D-skeletal.png   + CO2 + H2O  →  2 H* + 2   Glycerate 3-phosphate.svg
D-ribulose-1,5-bisphosphate   3-phospho-D-glycérate
Ribulose-1,5-bisphosphate carboxylase/oxygénase (RuBisCO)EC 4.1.1.39

* Tous ces composés sont ionisés dans le cytosol, de sorte que ces deux atomes d'hydrogènes ne sont là
que pour équilibrer la réaction ; ils correspondent en réalité à deux cations hydronium H3O+ émis lors
de l'hydrolyse du composé intermédiaire.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.