Revêtement de sol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de revêtement textile : gros plan sur l'un des tapis couvrant le sol de la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan (en Tunisie).

Un revêtement de sol est un matériau de construction, naturel ou manufacturé, qui couvre le sol. Comme tout autre revêtement, il sert de protection ou de décoration mais il est spécifiquement adapté pour résister aux passages des personnes, des animaux ou des engins.

Il en existe de différentes matières, entre autres en terre, en végétal, en bois, en pierre, en mortier, en céramique, en textile, en PVC ou en résine synthétique et autres matières synthétiques.

Historique[modifier | modifier le code]

La terre battue, le feuillage et le paillage sont le propre des sociétés archaïques. Un sol enduit de mortier (de chaux, le terrazzo) datant de -8500 est observable à Nevalı Çori. Caton, vers -195, critique les Romains qui rompent avec la traditionnelle simplicité ou rusticité de leur cité. Innovation apparemment récente, Caton trouve somptuaire de substituer à la terre battue, le pavimentum poenicum, l'opus signinum. Les fouilles réalisées à Byrsa, Site archéologique de Carthage, montrent d'autre part que l'usage de pavements est alors depuis longtemps d'un usage courant par la Civilisation carthaginoise[1]. De simples dallages jusqu'à l'opus sectile et les mosaïques (Opus tesselatum) sont employés par les Romains. Les pavés sont utilisés comme revêtement des routes par les Romains et les Incas. Les carreaux de céramique dont certains vestiges subsistent du Moyen Âge sont probablement aussi anciens que l'art du potier. Le tapis apparaît au Ve siècle av. J.-C.[2]. Les planchers et parquets apparaissent au Moyen Âge. Les sols en mortier, ou en pierre factice comme les carreaux de ciment sont la conséquence du développement du ciment; les sols synthétiques celui de l'industrie chimique et de la plasturgie au XXe siècle.

Liste des matières[modifier | modifier le code]

Les bois et panneaux[modifier | modifier le code]

Les minéraux et granulats[modifier | modifier le code]

Les textiles et matières synthétiques[modifier | modifier le code]

Sols industriels[modifier | modifier le code]

Pour des raisons d'hygiène et de sécurité, les sols sont réglementés dans les locaux industriels[3].

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Bruneau, « Pavimenta poenica », Mélanges de l'École française de Rome. Antiquité, tome 94, no 2. 1982. p. 639-655. Sur [www.persee.fr/doc/mefr_0223-5102_1982_num_94_2_1338 persee.fr]
  2. Les inventions qui ont changé le monde, Édition Sélection du reader's digest, 1982. (ISBN 2-7098-0101-9)
  3. www.risquesprofessionnels.ameli.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Loic Champiseau, Pierre Pannetier et Dominique Irastorza, Revêtements de sols industriels, éd. Techniques de l'ingénieur, Paris, 2000

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]