Retour sur image

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Retour sur image
Épisode de Black Mirror
Titre original The Entire History of You
Numéro d'épisode Saison 1
Épisode 3
Réalisation Brian Welsh
Scénario Jesse Armstrong
Production Charlie Brooker
Annabel Jones
Durée 44 minutes
Diffusion
Chaîne Channel 4
Chronologie
Épisodes de Black Mirror

Retour sur image (The Entire History of You) est un épisode de la série britannique Black Mirror diffusé sur Channel 4 le . Troisième et dernier épisode de la première saison de la série créée par Charlie Brooker, il a été écrit par Jesse Armstrong, créateur de Peep Show et Fresh Meat et scénariste de la satire politique The Thick of It.

Après l'avoir visionné, Robert Downey Jr. a acheté les droits d'adaptation pour le cinéma.

Contexte[modifier | modifier le code]

Black Mirror est une série d'anthologie dont les épisodes sont liés par un thème commun, là où les autres séries conservent généralement les mêmes acteurs dans les différents épisodes. Chaque épisode est ainsi interprété par acteurs dans des lieux et des époques distinctes. Black Mirror étant une série dystopique et satirique sur les dangers de la technologie, le thème se concentre sur les conséquences imprévues de celle-ci sur nos existences dans un futur proche, voire immédiat.

Tentant de résumer l'argument de sa série, Brooker écrit : « [les épisodes] traitent tous de la façon dont nous vivons maintenant - et de la façon dont nous pourrions vivre dans 10 minutes si nous sommes maladroits », ajoutant que le « black mirror » du titre fait référence aux écrans éteints de nos ordinateurs, nos téléviseurs et nos smartphones[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un futur proche, une partie de la société a accès à une technologie qui permet d'enregistrer tout ce qu'un individu peut voir et entendre grâce à une puce située derrière l'oreille. À l'aide d'une petite télécommande, l'individu en question peut ensuite revisionner ses souvenirs autant de fois qu'il le désire, directement sur ses yeux ou bien en les projetant sur un écran. Dans ce dernier cas, l'expérience devient collective et toutes les personnes présentes peuvent voir les souvenirs de l'individu qui choisit ou est contraint de les projeter.

Liam Foxwell, un jeune avocat britannique sortant d'une réunion de travail, doute de la sincérité d'une remarque faite par son employeur au cours de cette dernière. Il se surprend donc à revisionner sa réunion à plusieurs reprises, ce qui le conforte dans sa suspicion.

Plus tard, il fait irruption dans une soirée lors de laquelle sa femme Fiona (ou Ffion dans la version originale) dîne avec d'anciens amis. Au cours de la soirée, Liam est troublé par la relation que sa femme semble entretenir avec un homme qu'il ne connaît pas, un certain Jonas. En effet c'est un homme excessivement grossier qui multiplie les blagues graveleuses, auxquelles seule la femme de Liam semble réceptive.

De retour chez eux, Liam interroge Fiona sur sa relation avec Jonas. Celle-ci admet avoir eu une aventure avec lui, avant de rencontrer Liam. Mais il se rend rapidement compte que les informations que lui a fourni Fiona concernant la durée de leur "aventure" sont incohérentes et très certainement fausses. Il sombre alors dans la paranoïa et se dispute avec sa femme. Peu après il décide de lui présenter ses excuses, et les deux ont alors un rapport sexuel, pendant lequel ils visionnent chacun de leur côté des répétitions de leurs ébats antérieurs et plus intimes.

Par la suite, Liam se réveille et descend dans le salon pour se mettre à revisionner des images de la soirée afin d'examiner le comportement de Jonas. Visiblement alcoolique, il en profite pour boire beaucoup (du whisky ou du bourbon). Au petit matin, lorsque Fiona se réveille, il décide de la confronter à nouveau. Celle-ci refuse de parler avec lui tant qu'il est saoul et retourne se coucher. Liam prend alors une décision radicale et décide de se rendre chez Jonas. Chez ce dernier, la situation dégénère et Liam l'agresse physiquement avec un tesson de bouteille et menace de lui arracher sa puce (ce qui pourrait endommager sa vision et ses capacités neurologiques) s'il n'efface pas tous les enregistrements de ses rapports avec Fiona. Sous la menace, il obtempère. Liam doit néanmoins s'enfuir, car la petite amie de Jonas, témoin direct de la scène, appelle la police. Dans sa fuite, Liam, complètement éméché, a un accident de la route. Reprenant conscience après un certain temps, il décide de revisionner ses souvenirs les plus récents pour comprendre ce qu'il s'est passé car il ne se souvient plus de rien. Il se rend alors compte que lorsque Jonas a supprimé les enregistrements de ses souvenirs avec Fiona, l'un des fichiers supprimés concernait un rapport sexuel ayant lieu 18 mois auparavant, soit la période à laquelle Liam et Fiona conçurent leur petite fille Jodie.

Fou de rage, il rentre chez lui et décide de confronter Fiona à ce sujet. Elle avoue avoir eu des relations sexuelles avec Jonas, lorsque Liam eut quitté le domicile après une dispute. Mais elle affirme qu'un préservatif avait été utilisé et que Liam est donc bien le père de Jodie. Ce dernier demande des preuves. Fiona déclare alors qu'elle a supprimé l'enregistrement, mais Liam n'y croit pas : eut-ce été le cas, il y aurait un trou dans son historique. Lorsque Liam demande à le voir, Fiona tente une feinte pour créer ce trou, mais elle échoue et Liam la contraint alors à diffuser des images de ce rapport sexuel sur l'écran de leur chambre. Une fois de plus les craintes de Liam sont confirmées : aucun préservatif n'a été utilisé, et Jonas peut donc être le père de Jodie.

Peu après, Liam tourne en rond dans sa maison en visionnant directement sur ses yeux des enregistrements de bons moments passés avec Fiona et Jodie. Il prend alors une nouvelle fois une décision radicale, en se retirant sa propre puce avec une lame de rasoir et une pince coupante. Pendant l'opération, une série de souvenirs submerge sa conscience pour faire place à un écran noir qui fait explicitement référence au titre de la série, mais qui peut suggérer une possible cécité de Liam ou bien même sa mort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

ainsi que, non crédités :


Accueil[modifier | modifier le code]

Audience[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'épisode a reçu des critiques globalement positives. The A.V. Club, accorde à l'épisode la note A- et écrit : « actuelle et sinistre parabole sur un sujet vieux comme le monde, The Entire History Of You est un excellent épisode[4],[5]. » Le site DenOfGeek ajoute que « comme c'est souvent le cas en science-fiction, [l'épisode] explore les écueils de la technologie de demain. Mais étant donné notre appétit à partager des morceaux choisis de nos vies personnelles sur Internet, l'idée que les gens du futur enregistrent et partagent des souvenirs n'est pas vraiment si incongrue, et la façon dont l'épisode décrit cette avancée est plutôt convaincante, et extrêmement dérangeante[6],[7]. »

The Telegraph a noté l'épisode 3 étoiles sur 5 et écrit que « c'est le moins efficace des épisodes diffusés jusque-là, parce que l'élément technologique n'était finalement pas si crucial à l'histoire. Les gens jaloux trouveront toujours des façons de détruire leurs relations sans le recours à des bases de données de souvenirs[8],[9]. »

Adaptation[modifier | modifier le code]

L'acteur américain Robert Downey Jr. a mis une option sur l'épisode en vue d'en faire un potentiel film, qui pourrait être produit par Warner Bros. et sa propre société de production, Team Downey[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Charlie Brooker, « The Dark Side of our Gadget Addiction », The Guardian, (consulté le 21 décembre 2011)
  2. (en) Elodie Michel, « La série événement Black Mirror ce soir sur France 4 », Allociné, (consulté le 10 octobre 2015)
  3. http://www.rsdoublage.com/serie-15399-Black-Mirror.html
  4. « But as a creepy, up-to-date parable that still tells a tale as old as time, 'The Entire History Of You' is pretty outstanding. »
  5. (en) David Sims, « Black Mirror: “The Entire History Of You” », The A.V. Club, (consulté le 27 octobre 2015)
  6. « As is often the case in science fiction, 'The Entire History Of You' explores the pitfalls of future technology. Given our current appetite for sharing carefully selected chunks of our personal lives on the Internet, the idea of people in the future recording and sharing memories isn't too much of a stretch, and the way the episode depicts it is quite convincing, and extremely eerie. »
  7. (en) Ryan Lambie, « Black Mirror episode 3 review: The Entire History Of You », DenOfGeek, (consulté le 27 octobre 2015)
  8. « This was the least effective of the Black Mirror dramas, because the technological element wasn't so crucial to the trajectory of the story. Jealous people will always find ways to destroy their relationships without the recourse to memory databanks. »
  9. (en) Sam Richards, « Black Mirror: The Entire History of You, Channel 4, review », The Telegraph, (consulté le 27 octobre 2015)
  10. (en) Ben Child, « Robert Downey Jr to turn episode of Charlie Brooker's Black Mirror into film », The Guardian, (consulté le 27 octobre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]