Renouée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polygonum

Les renouées constituent un terme ambigu car elles appartiennent à plusieurs genres de plantes herbacées de la famille des Polygonacées, poussant à l'état sauvage. Ainsi la Renouée des oiseaux (genre Polygonum) et la Renouée persicaire (genre Persicaria) sont deux "mauvaises herbes" très courantes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'étymologie grecque du genre Polygonum nous éclaire sur sa morphologie : "Poly" (plusieurs) et "gonu" (genoux) désigne les nombreuses articulations qui figurent sur les plantes de ce genre (et celles de la famille des Polygonacées).[réf. nécessaire]

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Genre Polygonum : principales espèces[modifier | modifier le code]

Autres genres ("Faux Polygonum") [A compléter][modifier | modifier le code]

Au fil des siècles, certaines plantes ont changé de classification. Voici une liste de certaines espèces qui furent des Polygonum :

Agrotide des Renouées.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Les chenilles de papillons de nuit (hétérocères) suivants se nourrissent de renouées :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Flammarion, p. 156.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :