Renouée d'Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fallopia aubertii

La renouée d'Aubert (Fallopia aubertii ou Fallopia baldschuanica) encore appelée renouée de Chine est une plante ligneuse de la famille des Polygonaceae, parfois cultivée comme plante ornementale, particulièrement adaptée pour recouvrir des pergolas de taille moyenne (un seul pied pouvant servir, à terme, de pare-soleil pour 25 m² voire plus dans des conditions favorables). Originaire de l’ouest de la Chine, elle fut introduite par George Aubert en France dès 1899[1].

Elle est également désignée sous le nom latin non valide de Polygonum aubertii[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante semi-ligneuse grimpante, aux feuilles cordiformes, aux fleurs blanc rosé en pannicules lâches. Les rameaux sont glabres et de couleur rouge puis verte. Certaines tiges de cette liane peuvent atteindre voire dépasser, en une ou deux saisons, une longueur de 15 m.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Organes reproducteurs :
  • Graine :
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : bois caducifoliés médioeuropéens, planitiaires-collinéens, eutrophiles
    • Aire de répartition : introduit (Asie centr.)

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

C'est une plante originaire de l'ouest de la Chine (Gansu, Guizhou, Sichuan, Yunnan).

Autres « renouées » arbustives[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Verhaeghe, P. 2004. Clef des plantes sarmenteuses rustiques en Belgique. Taxonomania 11:1-26
  2. (fr+en) Référence ITIS : Polygonum aubertii Henry Non valide (+ version anglaise)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :