René Séjourné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

René Séjourné
Biographie
Naissance (86 ans)
Aviré (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
pape Jean-Paul II
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Saint-Flour
Prélat de la Secrétairerie d'État
Évêque de Saint-Flour

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

René Séjourné, né le à Aviré en Maine-et-Loire, est un évêque français, ancien proche collaborateur du pape Jean-Paul II et évêque émérite de Saint-Flour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Joseph Séjourné et de Marie Bouillé.

Formation[modifier | modifier le code]

Après être entré au séminaire d'Angers, René Séjourné a poursuivi sa formation à Rome au séminaire français et à l'Université pontificale grégorienne où il a obtenu un doctorat en droit canonique.

Il a été ordonné prêtre le pour le diocèse d'Angers.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Après avoir été pendant 10 ans aumônier du lycée Joachim du Bellay à Angers, il a été appelé à la Curie romaine comme responsable de la section de langue française à la Secrétairerie d'État, poste qu'il occupe de 1967 à 1990. En parallèle de sa mission au Vatican, il est recteur de l’église Saint-Louis des Français de 1987 à 1990.

Nommé évêque le 17 juin 1987, il a été consacré le 5 septembre 1987 par le pape Jean-Paul II alors qu’il était au service de la Secrétairerie d'État au Vatican. Le , il a été nommé évêque de Saint-Flour. Il est élu membre du conseil permanent de la conférence des évêques de France en 1993[1]. Il se retire le de son ministère d'évêque de Saint-Flour à 75 ans, pour raison d’âge.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Élections de l'assemblée des évêques », La Documentation catholique, vol. 90, no 2084,‎ , p. 1073 (ISSN 0012-4613)