René Sédillot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Sédillot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Prix Broquette-Gonin
Prix Renaissance de l'économie ()
Prix des intellectuels indépendants (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

René Sédillot, né le à Orléans et mort le à Paris, est un juriste, journaliste et historien économique français. Il a publié des ouvrages d'histoire financière, d'histoire industrielle et d'histoire générale. Il est enterré à La Selle-sur-le-Bied[1] (Loiret).

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études aux lycée de Bourges, lycée de Mayence et lycée Henri-IV à Paris. Il devient docteur en droit à 21 ans[réf. nécessaire] diplômé de Sciences politiques et licencié ès-lettres. Il participa à l'Information financière avant d'avoir fini ses études.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire de la rédaction de "l'Information" entre 1928-1940
  • Journaliste durant l'Occupation à Inter-France informations, filiale de l'Agence de presse Inter-France de 1937 à 1945[2].
  • Rédacteur en chef de la "Vie Française" en 1945, puis Directeur-rédacteur en chef (1962) et Conseiller de la direction (1977) de l'hebdomadaire "La Vie Française".
  • Vice-président du Syndicat national de la presse économique et financière (depuis 1965).
  • Vice-président (en 1965) puis Président (depuis 1972) de l'Union de la Presse Économique et Financière Européenne.
  • Membre (1962) et Vice-président (1964) de l'Académie d'histoire.
  • Président de la section de Paris de la Défense de la langue Française (1983).

Distinction et décoration[modifier | modifier le code]

  • Lauréat de l'Académie Française en 1959,1963,1965 et 1988.
  • Prix Renaissance de l'économie, 1987
  • Prix des Intellectuels indépendants 1988 pour Le coût de la Révolution française[3]
  • Officier de La Légion d'honneur

Thèses[modifier | modifier le code]

Pour Sédillot, la Révolution française a, au nom de l'égalité, enrichi les riches et appauvri les pauvres[4]. René Sédillot expose ses thèses sur la Révolution française lors de cette conférence filmée : http://vimeo.com/13009736

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La chute des empires : 1945-1991, Perrin, 1992
  • Le coût de la Terreur, Perrin, 1990
  • Histoire morale et immorale de la monnaie, Bordas, 1989
  • Les deux cents familles, Perrin, 1988
  • Le coût de la Révolution française, Perrin, 1986
  • Histoire des marchés noirs, Tallandier, 1985
  • La France de Babel-Welche : l’Hexagone au XXIe siècle, Calmann-Lévy, 1983
  • La Lyonnaise des Eaux a cent ans : 1880-1980, SDE Conseils en Information, 1980
  • Histoire du franc, Sirey, 1979
  • Histoire des socialismes, Fayard, 1977
  • Histoire de l’or, Fayard, 1974
  • Histoire du pétrole, Fayard, 1974-Édition Italienne 1975-Édition Roumaine 1976
  • Onze monnaies plus deux, Hachette, 1973
  • ABC de l’économie, Hachette, 1970
  • La grande aventure des Corses, Fayard, 1979
  • D’Achille à Astérix : 25 pastiches d’histoire à la façon de… Flammarion, 1968
  • Survol de l’histoire de l’Europe, Fayard, 1967
  • L’histoire n’a pas de sens, Fayard, 1965
  • Histoire des marchands et des marchés, Fayard, 1964
  • Paris, Fayard, 1962
  • Peugeot : de la crinoline à la 404, Plon, 1960
  • Survol de l’histoire de France, Londres 1952-New-York 1953-Fayard 1955-Canada 1955-Club des libraires de France 1959-
  • Du franc Bonaparte au franc De Gaulle, Calman-Lévy, 1959
  • ABC de l’inflation, Plon, 1958
  • La maison De Wendel de 1704 à nos jours : deux cent cinquante ans d’industrie en Lorraine, Riss et Cie, 1958
  • Histoire des colonisations, Fayard, 1958
  • Le fisc ou L’école des contribuables, Amiot-Dumont, 1955
  • Toutes les monnaies du monde : dictionnaire des changes, Sirey, 1955
  • Survol de l'histoire du monde (Fayard 1949-Club des libraires de France 1958-Édition Suédoise 1950-Anglaise 1950-Américaine 1950 Norvégienne 1952-Italienne 1953-Espagnole 1954-Danoise 1954-Coréenne 1957-Brésilienne 1966-Livre poche Américain 1953.
  • Les secrets du marché de l’or, Sirey, 1948
  • La victoire de l’or, A. Martel, 1946
  • Le franc enchaîné : histoire de la monnaie française pendant la guerre et l’occupation, Sirey, 1945
  • Le drame des monnaies : histoire contemporaine des changes, Sirey, 1937
  • Les villes-champignons : contribution à l’étude de l’évolution urbaine, Les presses modernes, 1928

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Beyern, Guide des tombes d'hommes célèbres, Le Cherche midi, , 385 p. (ISBN 9782749121697, lire en ligne), p. 100.
  2. cité in Annie Lacroix-Riz, L'histoire contemporaine sous influence, éd delga/le temps de cerises, 2012, p51.
  3. https://www.lemonde.fr/archives/article/1988/12/30/prix_4115759_1819218.html.
  4. René Sédillot, Le coût de la Révolution française, Vérités et Légendes, Perrin Mesnil-sur-l'Estrée 1987, p. 173-174

Liens externes[modifier | modifier le code]