Raphaël Didjaman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raphaël Didjaman
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Raphaël Didjaman est un joueur de didgeridoo français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Raphaël Didjaman étudie le saxophone[1].

En 1995, il part pour l'Australie et y découvre le didgeridoo. Il s'initie alors à cet instrument, apprenant également à le fabriquer. Il est aujourd'hui joueur, fabricant et enseignant de didgeridoo. Il est considéré comme l'un des pionniers de cet instrument en France[1].

Sur le plan musical, il est notamment connu pour deux albums hommages à Arthur Rimbaud en 2008 et 2016[2]. Il a également composé des musiques pour des films (participation à la bande son du Le Peuple migrateur ou de Quai d'Orsay) et des publicités (Kia, Game Boy Advance, Renault ou Toyota).

Discographie[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • L'Essentiel du Didgeridoo - Vol.1 (2012) : Méthode d'apprentissage au Didgeridoo incluant 15 leçons de base - filmé en Australie
  • L'Essentiel du Didgeridoo - Vol.2 (2020) : Suite de la méthode d'apprentissage du Vol.1 - filmé en Australie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « DIDJAMAN Raphaël », sur www.etonnants-voyageurs.com (consulté le )
  2. « Didgeridoo Rimbaud : l'aventure continue... », France Musique,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]