Réserve naturelle des îles Lavezzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Réserve naturelle des îles Lavezzi
Archipel des Lavezzi.png
L'archipel vu par le satellite Landsat 7
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
79 ha terrestre et 5000 ha maritime
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
1982
Administration
Office de l'Environnement de la Corse
Localisation sur la carte de Corse
voir sur la carte de Corse
Green pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Green pog.svg

La Réserve naturelle des îles Lavezzi était une réserve naturelle en Corse protégeant une partie de l'archipel des îles Lavezzi. Classée en 1982 pour une surface de 36 hectares, elle a été intégrée en 1999 dans la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département de Corse-du-Sud, sur la commune de Bonifacio. Il comprend une partie de l'archipel des îles Lavezzi au sud-est de cette localité :

La superficie comprend 79 ha terrestres et 5 093 ha maritimes, à l'exclusion du domaine terrestre de l'île de Cavallo et de l'îlot de San Baïnso. Bien que faisant partie de l'archipel des Lavezzi, la grande île de Cavallo et ses deux îlots, l'île San Baïnso et l'île Camaro Canto ne sont pas visées par le classement.

Histoire du site et de la réserve[modifier | modifier le code]

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Depuis le classement des îles Lavezzi en réserve naturelle, de nombreuses études furent faites et se poursuivent sur la gestion des herbiers, des oiseaux marins (migrateurs et résidents) et sur les ressources halieutiques (en collaboration avec les pêcheurs professionnels). La réserve naturelle est incluse dans le sanctuaire des mammifères marins.

Flore[modifier | modifier le code]

L'archipel développe une multiplicité d'écosystème et biotopes (dunes et falaises maritimes, plages de sables et de galets, machair, îlots et récifs, landes, broussailles, recrus, maquis et garrigues (phrygana).

La zone maritime contient essentiellement des herbiers à posidonies et d'autres habitats marins[1].

Faune[modifier | modifier le code]

Le site des îles Lavezzi a un rôle majeur pour des espèces résidentes comme le Cormoran huppé méditerranéen (Phalacrocorax aristotelis desmarestii) dont il abrite près de la moitié des effectifs nicheurs, le Puffin cendré (Calonectris diomedea) représentant plus d'un tiers de la population nicheuse nationale, le Faucon pèlerin (Falco peregrinus) et des espèces migratoires qui s'y reproduisent comme le Goéland d'Audouin (Larus audouinii), l'Océanite tempête (Hydrobates pelagicus), le Martinet pâle (Apus pallidus).

Les îles accueillent aussi certaines espèces comme étape migratoire : Aigrette garzette (Egretta garzetta), Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus), Busard des roseaux (Circus aeruginosus).

Intérêt touristique et pédagogique[modifier | modifier le code]

Administration, plan de gestion, règlement[modifier | modifier le code]

La gestion est assurée par la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio (RNC147) qui gère désormais les Îles Lavezzi[2]. La réserve naturelle des Îles Lavezzi fait partie du réseau des Réserves naturelles de Corse[3].

Dans le cadre du réseau Natura 2000, le site a obtenu le statut de ZPS sous le code FR9410021[4].

Dans le cadre du réseau des Aires Marines protégées de France[5], elle s'associe au projet de création du Parc Marin International des espaces protégés de Corse et de Sardaigne de part et d’autre du détroit des Bouches de Bonifacio.

Outils et statut juridique[modifier | modifier le code]

La réserve naturelle a été créée par le décret no 82-7 du [6]. Ce décret est abrogé par le décret du [7] qui l'intègre à la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio. Par ailleurs, elle fera partie du futur Parc Marin International corso-sarde[8].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]