Îles Lavezzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Îles Lavezzi
Isuli Lavezzi (co)
Vue satellite de l'archipel des Lavezzi.
Vue satellite de l'archipel des Lavezzi.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 41° 20′ 00″ N, 9° 15′ 00″ E
Superficie km2
Nombre d'îles 6
Île(s) principale(s) Lavezzo et Cavallo
Point culminant 39 m
Géologie Îles continentales
Administration
Région Corse
Département Corse-du-Sud
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1
Géolocalisation sur la carte : Corse
(Voir situation sur carte : Corse)
Îles Lavezzi
Îles Lavezzi
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Îles Lavezzi
Îles Lavezzi
Archipels en France

Les îles Lavezzi sont un archipel de 23 îles, îlots et récifs granitiques situé à 10 kilomètres au sud-est de Bonifacio, en Corse-du-Sud. Il s'agit du point le plus méridional de la France métropolitaine. L'archipel tire son nom de l'une de ses îles : l'île Lavezzo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Phare et blocs granitiques sur l'île Lavezzo.

Les Bouches de Bonifacio, entre la Corse et la Sardaigne, sont occupées par deux archipels : les Lavezzi au nord et l'archipel italien de la Maddalena au sud. Ces îles baignent dans une mer turquoise et émeraude, l'une des eaux les plus claires de Corse.

L'archipel des Lavezzi, d'une superficie émergée d'environ 200 hectares[réf. nécessaire] et d'une altitude maximale de 39 mètres, se situe dans les Bouches de Bonifacio.

L'accès à l'archipel se fait uniquement par voie maritime. La traversée dure une vingtaine de minutes par la navette depuis le port de Bonifacio.

C'est l'un des endroits les plus dangereux de la Méditerranée pour la navigation, à cause du grand nombre de récifs dans un détroit de faible largeur parcouru par de forts courants.

Les principales îles et îlots de l'archipel sont, du nord au sud :

Le point émergé le plus au sud de la France métropolitaine est l'écueil de Lavezzi (41° 19′ 01″ N, 9° 15′ 13″ E)

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été découvert des traces humaines datant de l'époque préhistorique, notamment plusieurs abris sous roche remontant au néolithique. Des vestiges d'un port romain et d'une chapelle du VIIe siècle ont également été retrouvés.

Cimetière de La Sémillante.

L'archipel fut, en 1855, le théâtre du naufrage de la frégate La Sémillante[2]. Ce fut l'une des plus lourdes catastrophes en pertes humaines dans l’histoire de la marine française. Quand la frégate quitta le port de Toulon, le , il y avait à son bord 380 marins et 393 soldats en partance pour la guerre de Crimée. C’est aux abords des Bouches de Bonifacio que le navire de guerre fut pris dans une violente tempête. Brisé sur un écueil, il coula dans la nuit du 15 au . Tout l’équipage, mais aussi tous les fantassins, périrent dans cette tragédie.

Seuls 560 corps furent ramenés sur les côtes par les courants. Les défunts reposent dans les deux cimetières de l’île, Acharino à l'ouest et Furcone à l'est. Un autel leur est également dédié.

Écologie[modifier | modifier le code]

Les îles Lavezzi ont été instituées en Réserve naturelle en 1982. Depuis 1999, elles font partie de la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio et sont intégrées, avec le parc italien de la Maddalena, dans le Parc Marin International des Bouches de Bonifacio (P.M.I.B.B.), géré par un Groupement Européen de Coopération Territoriale (constitué en décembre 2012).

En plus de Cavallo, qui est habitée et ne fait pas partie de la Réserve, Piana, Lavezzo et l'îlot de la Sémillante, sont les seules îles de l'archipel où le débarquement de personnes est autorisé.

Paysage des îles Lavezzi.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]