Bohumín

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de République tchèque
Cet article est une ébauche concernant une ville de République tchèque.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bohumín
Blason de Bohumín
Héraldique
Drapeau de Bohumín
Drapeau
Bohumín : l'hôtel de ville.
Bohumín : l'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Karviná
Maire Petr Vícha (ČSSD)
Code postal 735 31 — 735 81
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 21 249 hab. (2016)
Densité 685 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 32″ nord, 18° 20′ 50″ est
Altitude 198 m
Superficie 3 102 ha = 31,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Bohumín

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Bohumín
Liens
Site web Site officiel

Sur les autres projets Wikimedia :

Bohumín (en polonais : Bogumin ; en allemand : Oderberg) est une ville du district de Karviná, dans la région de Moravie-Silésie, en République tchèque. Sa population s'élevait à 21 249 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bohumín est située à la frontière avec la Pologne, au confluent du fleuve Oder et de la rivière Olše. Elle se trouve à 15 km au nord-ouest de Karviná, à 12 km au nord-est d'Ostrava et à 282 km à l'est de Prague[2].

La commune est limitée par la Pologne au nord, par Dolní Lutyně et Orlová à l'est, par Rychvald au sud, par Ostrava au sud et à l'ouest, et par Šilheřovice à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la ville date de 1256.

En raison de sa situation stratégique et de l'importance de ses industries sidérurgique et chimique, Bohumín fut jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale un enjeu majeur entre l'Autriche-Hongrie et l'Allemagne, puis entre les nouveaux États tchécoslovaque et polonais.

Comme d'autres villes tchèques, elle comptait jusqu'en 1945 une forte minorité allemande, mais la population de langue polonaise était également très nombreuse. Après l'expulsion des Allemands, la ville fut repeuplée par la main-d'œuvre en provenance d'autres régions tchèques mais également de Slovaquie, de Hongrie et de Grèce.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[4] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
4 515 5 448 6 414 13 297 19 572 23 289
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
25 408 19 705 21 833 22 223 25 177 23 686
2001* 2012 2013 2014 2015 2016
23 284 21 897 21 726 21 663 21 482 21 249

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est un important nœud ferroviaire. Elle est desservie par la compagnie nationale České dráhy, ainsi que par la compagnie privée Leo express. Outre Prague et d'autres villes tchèques comme Ostrava, Brno ou Olomouc, la ville est reliée aux grandes villes slovaques. Des trains directes la connectent également à Vienne, Varsovie, Cracovie, Moscou, Budapest, Lviv, Minsk, Belgrade et Sofia.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2016.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 718-719 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).