Frýdek-Místek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frýdek-Místek
Frýdek-Místek
Blason de Frýdek-Místek Drapeau de Frýdek-Místek
 
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Frýdek-Místek
Région historique Silésie / Moravie
Maire Michal Pobucký
Code postal 738 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 55 557 hab. (2020)
Densité 1 076 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 41′ 07″ nord, 18° 20′ 53″ est
Altitude 291 m
Superficie 5 161 ha = 51,61 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Frýdek-Místek
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Frýdek-Místek
Liens
Site web www.frydek-mistek.cz

Frýdek-Místek (en allemand : Friede(c)k-Mistek ou Friede(c)k-Freiberg ; en polonais : Frydek-Mistek) est une ville de la région de Moravie-Silésie, en Tchéquie, et le chef-lieu du district de Frýdek-Místek. Elle est née le de la fusion des villes de Frýdek en Silésie et de Místek en Moravie. Sa population s'élevait à 55 557 habitants en 2020[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Frýdek-Místek est arrosée par l’Ostravice et se trouve à 18 km au sud-est d'Ostrava et à 286 km à l'est de Prague[2].

La commune est limitée par Řepiště, Sedliště et Bruzovice au nord, par Dobrá et Staré Město à l'est, par Baška, Palkovice et Hukvaldy au sud, et par Fryčovice, Staříč, Sviadnov, Žabeň et Paskov à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Frýdek[modifier | modifier le code]

Des documents mentionnent le bourg de marché de Jamnice (alors appelée Jannuth) en l'an 1305, au pied du château fort homonyme. Frýdeck est construit non loin d'elle quelques années plus tard, en 1327-1333. Au XVe siècle, Frýdek surpasse Jamnice en importance et devient le siège des seigneurs locaux chargés de défendre l'axe commercial qui y passe. En 1573, le bourg passe de la domination des princes de Těšín à celle des frères Georges et Matthias de Lohov pour être ensuite vendu aux comtes de Bruntál de Vrbna. En 1636, il passe sous la férule du comte Georges d'Oppersdorf, dont la veuve Ludovika vend, en 1699, les terres aux comtes Pražma de Bílkov. À la fin du XVIIIe siècle, il passe aux Habsbourg avant de devenir ville-franche en 1869.

Jusqu'en 1918, la ville de Friedek - Frýdek (nom allemand uniquement jusqu'à la fin du XIXe siècle) fait partie de l'empire d'Autriche, puis d'Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), l'une des trois villes autonomes de la Silésie autrichienne[4]. Le bureau de poste de la gare, créé vers 1880[5], fut appelé Friedek-Misterk Bahnhof.

Místek[modifier | modifier le code]

L'ancêtre de Místek est le bourg de marché de Fridberg mentionné pour la première fois dans le testament de l'évêque Bruno de Schauenberg écrit le . Durant les guerres moraves de 1386-1400, la ville est détruite et vendue par ses propriétaires, Lacek et Vok de Kravař à Přemek, prince de Těšín. Puis elle passe aux Piast de Cieszyn.

Jusqu'en 1918, la ville de Místek fait partie de l'empire d'Autriche, puis d'Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 34 Bezirkshauptmannschaften en Moravie[6].

Timbre de l'empire d'Autriche, première émission de 1850, oblitéré « Mistek ».

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[7] (population totale des sept quartiers de la commune actuelle) :

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921 1930
13 61714 98917 41320 90222 91422 47326 379
1950 1961 1970 1980 1991 2001 2013
27 00231 36442 60855 19163 80861 40057 523
2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
57 13556 94556 87956 71956 33455 93155 557

Administration[modifier | modifier le code]

La commune se compose de sept quartiers :

  • Chlebovice
  • Frýdek
  • Lískovec
  • Lysůvky
  • Místek
  • Skalice
  • Zelinkovice

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Histoire des Juifs et de leur synagogue avant la Seconde Guerre mondiale

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la Tchéquie au 1er janvier 2020.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  5. Date inconnue pour W. Klein.
  6. Wilhelm Klein, 1967.
  7. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 714-715 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la Tchéquie au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).