Quatuor Mosaïques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quatuor Mosaïques
Années d'activité Depuis
Type de formation Quatuor à cordes
Style Musique classique
Fondateur Erich Höbarth
Andrea Bischof
Anita Mitterer
Christophe Coin
Collaborations Patrick Cohen, Éric Lebrun, Wolfgang Meyer
Éditeurs Astrée/Auvidis/Naïve Records

Le Quatuor Mosaïques est un quatuor à cordes franco-autrichien, fondé en 1987 à Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Quatuor Mosaïques est fondé par des solistes de l'Ensemble Mosaïques (1984–1991)[1], composé d'une vingtaine de musiciens. Le nom est trouvé par Christophe Coin lors d'une visite à Venise : « J'ai eu l'idée du nom de l'orchestre, à Venise, en contemplant une mosaïque de l'église San Marco. Chaque détail semble magnifiquement pensé. Mais c'est la fresque entière que l'on saisit d'un seul regard. En musique c'est pareil. Il faut travailler les détails, faire des recherches en organologie, en musicologie, réfléchir sur les articulations, les phrasés, les dynamiques... Forger les meilleurs conditions d'écoute, comme l'œil qui perçoit la fresque a su découvrir la distance idéale[2]. » Les membres sont les chefs de pupitres à cordes de l'ensemble[3].

L'ensemble joue sur des instruments anciens. Il a redécouvert des œuvres maîtresses de la période classique et du début du romantisme (par exemple de Louis Emmanuel Jadin et Luigi Boccherini). Il enregistre notamment les intégrales des quatuors à cordes de Haydn, Mozart et Beethoven.

L'ensemble a reçu plusieurs prix pour ses enregistrements (entre autres deux Gramophone Awards pour leur interprétation des quatuors de Haydn en 1993 et 1996).

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes et de l'interprétation musicale, Paris, Laffont, coll. « Bouquins », , 4e éd., 1278 p. (ISBN 2221080645, OCLC 901287624), p. 1086
  2. Télérama no 2157 du 15 mai 1991, p. 57.
  3. Jacques Bonnaure, « L'invité de Répertoire : Le Quatuor Mosaïques », Répertoire, Paris, no 32,‎ , p. 9–10 (ISSN 1148-6244)
  4. Indication données au dos des disque E 8786 et E 8746.
  5. Bonnaure et 19991, p. 10.
  6. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 23.
  7. L’instrument joué par Christophe Coin est le violoncelle Stradivarius « Marquis de Corberon ».
  8. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Jean Hamon d'un « 10 » dans le magazine Répertoire no 28 et le second, par Jean Hamon également, dans le no 54. Télérama pour sa part ayant donné « 4 f », dans le no 2113 au premier, en juillet 1990.
  9. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Éric Taver d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 136, juin 2000, p. 47 et un Diapason d'or dans le no 471 de juin 2000.
  10. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Olivier-Goerges Moglia d'un « 8 » dans le magazine Répertoire no 85, novembre 1995 p. 47 et « 5Y » dans le magazine Diapason no 420.
  11. Lors de sa sortie ce disque a été distingué par Dominique Meyer d'un « 9 » dans le magazine Répertoire no 34, mars 1991, p. 61.
  12. Lors de sa sortie ce disque a été distingué d'un Diapason d'or, no 393, de mars 1993.

Liens externes[modifier | modifier le code]