Provinces de l'Afrique du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les provinces de l'Afrique du Sud sont au nombre de neuf depuis 1994. Elles ont succédé aux quatre anciennes provinces constituées en 1910 lors de la formation de l'Union d'Afrique du Sud, provinces auxquelles s'étaient ajoutés dix bantoustans autonomes ou indépendants entre 1960 et 1994, lors de l'application de la politique de l'apartheid.

Les provinces d'Afrique du Sud de 1910 à 1994[modifier | modifier le code]

Provinces de l'Afrique du Sud de 1910 à 1994

Les 4 provinces constitutives de l'Union sud-africaine étaient issues des anciennes colonies britanniques d'Afrique australe :

Les provinces d'Afrique du Sud depuis le 27 avril 1994[modifier | modifier le code]

- Cap-Occidental (Le Cap)

- Cap-Nord (Kimberley)

- Cap-Oriental (Bhisho)

- KwaZulu-Natal (Pietermaritzburg)

- État-Libre (Bloemfontein)

- Nord-Ouest (Mahikeng)

- Gauteng (Johannesburg)

- Mpumalanga (Nelspruit)

- Limpopo (Polokwane).

Ce redécoupage territorial est en rupture avec le système antérieur des Bantoustans. Ceux-ci sont réintégrés au niveau provincial, réservé auparavant aux seules populations blanches, tout en prenant largement en compte les identités linguistiques ou ethniques. Par exemple, le bantoustan du Bophuthatswana établi pour la population tswana a été éliminé, mais les frontières de l'actuelle province du Nord-Ouest y déterminent une population majoritairement tswana.

De même, l'État-Libre est principalement d'ethnie Soto et Cap-Oriental d'ethnie Xhosa. Le KwaZulu-Natal est toujours le berceau de la plupart des Zoulous et des Asiatiques d'Afrique du Sud. Cap-Occidental et Cap-Nord sont principalement peuplées de locuteurs de l'afrikaans, mais les minorités Xhosa et anglophone y sont importantes. Les provinces Mpumalanga, Limpopo et Gauteng, toutes trois formées à partir de l'ancien Transvaal, sont plus diversifiées en termes de linguistique ou d'ethnies. Gauteng comprend les grands centres urbains de Johannesburg et Pretoria, et attire depuis longtemps des populations jeunes ou actives d'horizons différents.

Changements toponymiques ultérieurs[modifier | modifier le code]

Quelques provinces ont connu un changement d'appellation depuis leur formation. Les noms provisoires du Gauteng, du Mpumalanga et du Limpopo étaient originellement « Pretoria-Witwatersrand-Vereeniging », « Transvaal de l'Est » et « Transvaal du Nord ». Cette dernière province s'est appelée quelques années « Province du Nord », avant l'adoption de la dénomination actuelle de « Limpopo ».

Un changement de nom projeté pour le Cap-Oriental est resté sans suite.

Le 12e amendement de la Constitution a modifié les frontières des provinces en .

Carte des provinces[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Provinces d'Afrique du Sud
Province Population de la Province (2011)[1] Est. Population de la Province (2014)[2] Capitale Population de la Municipalité à laquelle la Capitale appartient (2011)[3] Taille de la Province
Cap-Occidental 5 822 734 6 116 324 Le Cap 3 740 026 129 370
Cap-Nord 1 145 861 1 166 680 Kimberley 248 041 361 830
Cap-Oriental 6 582 053 6 786 880 Bhisho 755 200 169 580
KwaZulu-Natal 10 267 300 10 694 434 Pietermaritzburg 618 536 92 100
État-Libre 2 745 590 2 786 757 Bloemfontein 747 431 129 480
Nord-Ouest 3 509 953 3 676 274 Mahikeng 291 527 116 320
Gauteng 12 272 263 12 914 817 Johannesbourg 4 434 827 18 178
Mpumalanga 4 039 939 4 229 323 Nelspruit 588 794 79 490
Limpopo 5 404 868 5 630 464 Polokwane 628 999 123 900
Total 51 770 560 54 001 953 Pretoria (Adm.) 2 921 488 1 219 912

Notes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]