Powerman Duathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Powerman.
Powerman Duathlon
Description de l'image LogoPowerman.jpg.
Généralités
Sport DuathlonVoir et modifier les données sur Wikidata
Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) International Powerman Association (IPA)
Catégorie International
Périodicité annuelle
Statut des participants Professionnels à amateurs
Distance pictogramme d'un coureur à pied 10 km
pictogramme d'un cycliste 150 km
pictogramme d'un coureur à pied 30 km
Site web officiel Site Officiel

Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : Russie Maxim Kuzmin
féminin Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley
Plus titré(s) masculin Drapeau : Suisse Olivier Bernhard (8)
féminin Drapeau : Hongrie Erika Csomor (7)

Powerman Duathlon ou Powerman est le nom d'une compétition de duathlon organisée par l'Association Internationale Powerman (IAP) et agréée par la Fédération internationale de triathlon (ITU). Le Powerman de Zofingue (Zofingen en allemand) en Suisse où fut créé l’événement, est en 1989, le premier événement sportif de duathlon international organisé. Un circuit international de compétitions courtes et longues distance se développent depuis plusieurs années dans le monde sous l’égide de l'IAP et de la marque Powerman. Les épreuves servent souvent de support aux championnats organisés par les fédérations nationales et internationales de triathlon. Les distances issue de l'édition originale, sont généralement de 10 km de course à pied, 150 km de vélo suivi de nouveau par 30 km de course à pied pour le format long et de 5 km, 50 km et 10 km pour le format court. Le Powerman de Zofingen parmi les plus difficiles au monde, reste la référence principale de ce circuit en étant régulièrement le support des championnats du monde de duathlon longue distance organisé par l'ITU.

Historique[modifier | modifier le code]

Création et premier succès[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
1.Bruno Imfels (gauche), Url Linsi (centre) fondateurs et Andreas Rudolph (droite) premier vainqueur du Powerman

Le premier Powerman Duathlon fut créé à Zofingue par Bruno Imfels et Url Linsi en 1988. Url Linsi, jeune banquier de la Zurich Bank est envoyé dans la ville provinciale de Zofingue pour développer l'établissement bancaire local du Crédit Suisse. En 1988 dans un restaurant, il préside la première réunion du Run and Bike Zofingen et le commence la première course de biathlon, nom donné à cette époque. La course propose un circuit de 2,5 km de course à pied, suivi de 120 km de cyclisme sur route, enchainé sur 30,5 km de course à pied de nouveau. L’événement attire rapidement l'attention des médias et des sportifs. Les premiers vainqueurs de la nouvelle compétition, sont l'Allemand Andréas Rudolph, et la Suissesse Hermine Hass. sur cette première édition, une autre sportive suisse fait ses premiers pas sur les sports enchainés et finit 6e, Natascha Badmann[1].

Devant le succès de la première édition, en 1990 une deuxième épreuve de Run & Bike se met en place au mois de septembre sur une distance plus courte. Tandis que l'édition originale qui voit ses étapes rallongées, le vélo passe à 150 km, la course à pied à 7,5 km. Cette édition au nouveau format est remporté par l'Américain Kenny Souza et l'Autrichienne Silvia Nussbaumer[2]. En 1991, le parcours vélo emprunte désormais les routes de la montagne Bodenberg et augmente fortement la difficulté de l'épreuve. 1992 voit le changement de nom de la course qui devient Powerman et Powerwoman, en 1993 le montant global des primes attribuées aux vainqueurs atteint 200 000 dollars américain (USD)[1]. Ces années voient les plus grands triathlètes du moment comme l'Américain Mark Allen ou la Néo-Zélandaise Erin Baker prendre le départ de la course longue distance et inscrire leurs noms au palmarès, concrétisant un « âge d'or » de la compétition[2].

En 1997 les fondateurs de la compétition passent un accord de coopération avec la Fédération internationale de triathlon, le Powerman de Zofingue sert de support aux premières épreuves des championnats du monde de duathlon longue distance pendant trois années de 1997 à 1999. En 1998 le duo de fondateurs transmet les responsabilités de l’organisation à Rainer Huber[n 1], mais cette nouvelle direction ne dure qu'une année, Bruno Imfels et Url Linsi reprennent la direction en 1999 et la transmette en 2000 à un membre de l'équipe de direction, le chef des finances, Hans-Peter Frets[1].

Déclin et renouveau[modifier | modifier le code]

En 2000, le triathlon devient sport olympique, cet événement est vu comme un développement positif au début, mais de nombreux triathlètes commencent à se concentrer sur cet événement plus prestigieux aux retombées sportives et économiques plus importantes, entrainant un déclin continue du nombre de participants. Pour le redynamiser, le Powerman longue distance de Zofingue est déplacé au mois de septembre, sa première étape de course à pied est portée de 5 km à 10 km et la deuxième manche de course à pied s’accomplit en deux boucles au lieu d'une seule[n 2]. En 2003 la compétition connait de graves difficultés, Stefan Ruf président du Tri Club de Zofinge depuis dix ans et expert financier dans la banque locale, parvient à résoudre les problèmes de pénuries de personnel et insuffle une nouvelle vigueur à la compétition. En trois mois et avec énergie il met en œuvre et pilote un nouveau conseil d'administration qui trouve les financements nécessaires pour maintenir l’événement. En 2004, il organise une rencontre duel entre le multiple champion du monde de duathlon, le Belge Benny Vansteelant et le tenant du record de victoire sur l'épreuve, le Suisse Olivier Bernhard. Ce dernier remporte sa dernière victoire lors de cette édition, portant à huit le nombre de ses victoires et se voit octroyer le surnom de « Roi de Zofingue » (« King of Zofingen »)[1]. 2004 voit aussi la première victoire de la Hongroise Erika Csomor future tenante du record de victoires féminines.

2005 voit l'arrivée sur la compétition de nombreux duathlètes belges, dans le sillage du « Roi du duathlon » Benny Vansteelant qui remporte l’édition cette année et l'année suivante. En 2007 le Belge forcé à l'abandon par des problèmes d'estomac, cède son titre à son compatriote Koen Maris[1]. Deux semaines plus tard le monde du duathlon perd sa figure de proue, le neuf fois champion du monde et quintuple champion d'Europe Benny Vansteelant est percuté par une voiture pendant un entrainement de vélo. Il est grièvement atteint et meurt des suites de ses blessures à l'âge de 35 ans[3],[4].

LE 20e anniversaire du Powerman signe la renaissance de l’événement et de nombreuses nouveautés prennent place autour de l'épreuve principale : le duathlon longue distance. Forum sur la nutrition et la santé, gala de charité, création du Jubilee Club où sont admis les compétiteurs du Powerwan ayant terminé la course longue distance une dizaine de fois minimum[5]. Ils reçoivent en signes distinctifs une épingle d'or, le Suisse Willi Erismann âgé en 2010 de 69 ans détient le record de finishline avec 21 réalisations depuis sa création[1].

Notoriété et reconnaissance internationale[modifier | modifier le code]

Le duathlon Powerman de Zofingue s'encre définitivement dans le panel des compétitions internationales de sports enchainés, comme en témoigne l'évolution des participants. En 2009, plus de 350 professionnels de 25 pays différents s'engagent sur la course longue distance et plus de mille participants sont présents sur les différents formant de l'édition anniversaire. C'est la plus grande participation des huit dernières années d'un duathlon parmi les plus difficiles au monde[6]. La revue de presse anglaise 220 Magazine site le Powerman de Zofingue parmi les cinq premières épreuves de triathlon dans le monde. L'épreuve consolide dans ces années là, sa position dominante sur les compétitions internationales et devient un des plus importants duathlons du monde[7]. La triathlète hongroise Erika Csomor remporte son sixième titre consécutif et devient la « Reine de Zofingue ». Douze ans après avoir servi de support au championnat du monde, la Fédération internationale de triathlon qui n'a pu organiser en 2009 et 2010 son épreuve internationale par défaut d'organisateur et l'Association Internationale Powerman, renouent des accords de partenariat[8]. Le Powerman Zofingue redevient en 2011, le support des championnats du monde de duathlon longue distance[1]. Après les dominations suisse, belge ou hongroise, 2014 voit pour la première fois des duathlètes français et britannique remporter la course et le titre, Gaël Le Bellec et Emma Pooley monte sur la plus haute marche du podium.

Circuit international[modifier | modifier le code]

L'International Powerman Association (IPA) c'est spécialisée dans les compétitions de duathlon. Elle développe depuis plusieurs années un circuit longue et courte distance dans quatorze pays d'Europe et depuis 2015 aux États-Unis. En février 2015 des accords de développement sont signés avec la Fédération des États-Unis de triathlon pour favoriser l’implantation d'un circuit de compétition sur le territoire américain. Certaines courses servent de support au championnat national et sont qualificatives pour une participation au Powerman de Zofingue ainsi qu'aux championnats du monde de la Fédération internationale de triathlon[9].

Palmarès Powerman de Zofingue[modifier | modifier le code]

La course est longtemps dominée par les compétiteurs suisses qui seront peu à peu détrônés par les duathlètes belges pour les hommes et hongroises pour les femmes principalement[10]. La compétition est mixte, au classement général s'ajoute un palmarès différencié pour les hommes et les femmes.

Palmarès hommes[modifier | modifier le code]

Joerie Vansteelant
Andy Sutz
Palmarès hommes
Année Format Gold medal icon.svg Temps Silver medal icon.svg Temps Bronze medal icon.svg temps
2018 10/150/30 Drapeau : France Gaël Le Bellec h 7 min 50 s Drapeau : France Yannick Cadalen h 10 min 29 s Drapeau : Allemagne Felix Köhler h 6 min 12 s
2017 10/150/30 Drapeau : Russie Maxim Kuzmin h 31 min 4 s Drapeau : Belgique Seppe Odeyn h 32 min 30 s Drapeau : Danemark Søren Bystrup h 34 min 52 s
2016 10/150/30 Drapeau : Belgique Seppe Odeyn h 23 min 43 s Drapeau : Allemagne Felix Köhler h 28 min 55 s Drapeau : Danemark Søren Bystrup h 34 min 52 s
2015 10/150/30 Drapeau : France Gaël Le Bellec h 20 min 36 s Drapeau : Belgique Seppe Odeyn h 24 min 59 s Drapeau : Danemark Søren Bystrup h 25 min 35 s
2014 10/150/30 Drapeau : France Gaël Le Bellec h 21 min 47 s Drapeau : France Yannick Cadalen h 26 min 5 s Drapeau : Danemark Søren Bystrup h 27 min 44 s
2013 10/150/30 Drapeau : Belgique Rob Woestenborghs h 21 min 39 s Drapeau : Suisse André Moser h 24 min 16 s Drapeau : Allemagne Michael Wetzel h 24 min 47 s
2012 10/150/30 Drapeau : Belgique Joerie Vansteelant h 7 min 58 s Drapeau : Belgique Rod Woestenborghs h 12 min 14 s Drapeau : Danemark Søren Bystrup h 21 min 37 s
2011 10/150/30 Drapeau : Belgique Joerie Vansteelant h 7 min 15 s Drapeau : France Thibaut Humbert h 16 min 58 s Drapeau : Suisse Andy Sutz h 18 min 29 s
2010 10/150/30 Drapeau : Suisse Andy Sutz h 19 min 3 s Drapeau : France Thibaut Humbert h 19 min 57 s Drapeau : France Anthony Le Duey h 27 min 56 s
2009 10/150/30 Drapeau : Belgique Joerie Vansteelant h 11 min 35 s Drapeau : Suisse Andy Sutz h 27 min 35 s Drapeau : France Anthony Le Duey h 29 min 44 s
2008 10/150/30 Drapeau : Suisse Andy Sutz h 29 min 44 s Drapeau : France Pascal Schuler h 35 min 34 s Drapeau : France Dominique Duchene h 36 min 4 s
2007 10/150/30 Drapeau : Belgique Koen Maris h 21 min 0 s Drapeau : Danemark Aksel Nielsen h 32 min 21 s Drapeau : Belgique Loïc Hélin h 34 min 10 s
2006 10/158/30 Drapeau : Belgique Benny Vansteelant h 58 min 54 s Drapeau : France Dominique Duchene h 3 min 39 s Drapeau : Belgique Koen Maris h 7 min 23 s
2005 10/150/30 Drapeau : Belgique Benny Vansteelant h 31 min 1 s Drapeau : Belgique Koen Maris h 40 min 54 s Drapeau : États-Unis Josh Beck h 44 min 3 s
2004 10/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 26 min 22 s Drapeau : Espagne Félix Rubio Martinez h 36 min 39 s Drapeau : Belgique Nico Huybrechts h 41 min 39 s
2003 10/150/30 Drapeau : Suisse Stefan Riesen h 28 min 45 s Drapeau : Belgique Benny Vansteelant h 30 min 54 s Drapeau : Pays-Bas Huub Maas h 32 min 24 s
2002 10/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 24 min 37 s Drapeau : Suisse Stefan Riesen h 25 min 35 s Drapeau : Pays-Bas Huub Maas h 31 min 16 s
2001 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 32 min 9 s Drapeau : Espagne Félix Rubio Martinez h 36 min 14 s Drapeau : Allemagne Olaf Sabatschus h 44 min 34 s
2000 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 23 min 10 s Drapeau : Suisse Daniel Keller h 26 min 14 s Drapeau : Allemagne Olaf Sabatschus h 27 min 24 s
1999 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 32 min 5 s Drapeau : Suisse Daniel Keller h 40 min 49 s Drapeau : Espagne Félix Rubio Martinez h 44 min 10 s
1998 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 22 min 4 s Drapeau : France René Rovera h 24 min 17 s Drapeau : Suisse Pierre-Alain Frossard h 29 min 15 s
1997 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Urs Dellsperger h 30 min 8 s Drapeau : Suisse Daniel Keller h 31 min 14 s Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 36 min 26 s
1996 13,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 47 min 21 s Drapeau : Suisse Urs Dellsperger h 50 min 25 s Drapeau : Suisse Daniel Keller h 54 min 25 s
1995 13,5/150/30 Drapeau : Suisse Urs Dellsperger h 59 min 45 s Drapeau : Allemagne Olaf Sabatschus h 6 min 29 s Drapeau : Allemagne Rainer Müller-Hörner h 8 min 49 s
1994 7,5/150/30 Drapeau : Suisse Olivier Bernhard h 19 min 44 s Drapeau : États-Unis Jeff Devlin h 28 min 51 s Drapeau : Allemagne Jürgen Zäck h 32 min 31 s
1993 7,5/150/30 Drapeau : États-Unis Mark Allen h 19 min 41 s Drapeau : Pays-Bas Jos Everts h 28 min 57 s Drapeau : Belgique Joel Claisse h 29 min 54 s
1992 7,5/150/30 Drapeau : Allemagne Jürgen Zäck h 22 min 44 s Drapeau : États-Unis Kenny Souza h 26 min 25 s Drapeau : Suisse Albert Zweifel h 26 min 37 s
1991 7,5/150/30 Drapeau : États-Unis Scott Molina h 20 min 24 s Drapeau : États-Unis Mike Pigg h 28 min 50 s Drapeau : États-Unis Jeff Devlin h 30 min 51 s
1990 7.5/150/30 Drapeau : États-Unis Kenny Souza h 58 min 44 s Drapeau : Allemagne Andreas Rudolph h 6 min 7 s Drapeau : Suisse Charly Schmid h 19 min 14 s
1989 2,5/120/30,5 Drapeau : Allemagne Andreas Rudolph h 22 min 54 s Drapeau : Suisse Peter Hunziker h 31 min 25 s Drapeau : Suisse Bruno Wüthrich h 32 min 35 s

Palmarès femmes[modifier | modifier le code]

Erika Csomor 2012
Emma Pooley
Palmarès femmes
Année Format Gold medal icon.svg Temps Silver medal icon.svg Temps Bronze medal icon.svg Temps
2018 10/150/30 Drapeau : Suisse Petra Eggenschwiler h 0 min 39 s Drapeau : Suisse Melanie Maurer h 22 min 42 s Drapeau : Israël Antonina Reznikov h 24 min 20 s
2017 10/150/30 Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley h 21 min 4 s Drapeau : Pays-Bas Miriam Van Reijen h 48 min 19 s Drapeau : Allemagne Katrin Esefeld h 49 min 5 s
2016 10/150/30 Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley h 6 min 16 s Drapeau : Suisse Nina Brenn h 17 min 17 s Drapeau : Danemark Susanne Svendsen h 20 min 33 s
2015 10/150/30 Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley h 1 min 49 s Drapeau : Allemagne Julia Viellehner h 12 min 24 s Drapeau : Danemark Susanne Svendsen h 31 min 42 s
2014 10/150/30 Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley h 47 min 27 s Drapeau : Suède Eva Nyström h 19 min 17 s Drapeau : Suisse Laura Hrebec h 20 min 52 s
2013 10/150/30 Drapeau : Suède Eva Nyström h 13 min 8 s Drapeau : Allemagne Julia viellehner h 24 min 36 s Drapeau : États-Unis Ruth Brennan Morrey h 27 min 3 s
2012 10/150/30 Drapeau : Suède Eva Nyström h 5 min 48 s Drapeau : Royaume-Uni Lucy Gossage h 10 min 9 s Drapeau : Pays-Bas May Kerstens h 25 min 25 s
2011 10/150/30 Drapeau : Nouvelle-Zélande Mélanie Burke h 11 min 44 s Drapeau : Suède Eva Nyström h 15 min 11 s Drapeau : Hongrie Erika Cosmor h 22 min 42 s
2010 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 20 min 52 s Drapeau : Suisse Jacqueline Uebelhart h 32 min 44 s Drapeau : Suède Camilla Lindholm h 37 min 8 s
2009 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 20 min 36 s Drapeau : Royaume-Uni Jess Draskau-Petersson h 27 min 12 s Drapeau : Suède Camilla Lindholm h 30 min 26 s
2008 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 14 min 43 s Drapeau : Suède Eva Nyström h 36 min 42 s Drapeau : Suisse Maja Jacober h 43 min 30 s
2007 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 6 min 35 s Drapeau : Suède Eva Nyström h 22 min 6 s Drapeau : Suisse Maja Jacober h 38 min 42 s
2006 10/158/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 52 min 49 s Drapeau : Royaume-Uni Jess Draskau-Petersson h 8 min 15 s Drapeau : Suisse Maja Jacober h 12 min 48 s
2005 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 30 min 24 s Drapeau : Royaume-Uni Jess Draskau-Petersson h 32 min 20 s Drapeau : Ukraine Tamara Kozulina h 34 min 51 s
2004 10/150/30 Drapeau : Hongrie Erika Csomor h 26 min 20 s Drapeau : Royaume-Uni Jess Draskau-Petersson h 30 min 17 s Drapeau : Liechtenstein Nicole Klingler h 37 min 50 s
2003 10/150/30 Drapeau : Nouvelle-Zélande Fiona Docherty h 37 min 47 s Drapeau : Hongrie Erika Cosmor h 38 min 29 s Drapeau : Royaume-Uni Bella Comerford h 39 min 40 s
2002 10/150/30 Drapeau : Suisse Karin Thürig h 4 min 8 s Drapeau : Suisse Ariane Schumacher h 39 min 22 s Drapeau : Royaume-Uni Bella Comerford h 43 min 9 s
2001 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Karin Thürig h 16 min 57 s Drapeau : Hongrie Erika Cosmor h 34 min 47 s Drapeau : Suisse Ariane Schumacher h 36 min 19 s
2000 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Natascha Badmann h 17 min 31 s Drapeau : Suisse Susanne Rufer h 24 min 42 s Drapeau : Suisse Karin Thürig h 30 min 9 s
1999 8,5/150/30 Drapeau : Nouvelle-Zélande Debbie Nelson h 35 min 58 s Drapeau : République tchèque Alena Peterkova h 54 min 14 s Drapeau : Suisse Ariane Gutknecht h 55 min 38 s
1998 8,5/150/30 Drapeau : Canada Lori Bowden h 21 min 51 s Drapeau : Suisse Susanne Rufer h 27 min 34 s Drapeau : Nouvelle-Zélande Debbie Nelson h 28 min 13 s
1997 8,5/150/30 Drapeau : Suisse Natascha Badmann h 11 min 3 s Drapeau : Pays-Bas Susanne Nedergaard h 27 min 26 s Drapeau : Nouvelle-Zélande Debbie Nelson h 29 min 17 s
1996 13,5/150/30 Drapeau : Suisse Natascha Badmann h 36 min 31 s Drapeau : Pays-Bas Irma Heeren h 51 min 45 s Drapeau : Nouvelle-Zélande Debbie Nelson h 56 min 7 s
1995 13,5/150/30 Drapeau : États-Unis Maddy Tormoen h 42 min 43 s Drapeau : France Isabelle Mouthon h 50 min 27 s Drapeau : Allemagne Martina Weise h 0 min 44 s
1994 7,5/150/30 Drapeau : Nouvelle-Zélande Erin Baker h 7 min 22 s Drapeau : États-Unis Maddy Tormoen h 17 min 15 s Drapeau : Autriche Monika Feuersinger h 24 min 33 s
1993 7,5/150/30 Drapeau : États-Unis Maddy Tormoen h 14 min 49 s Drapeau : États-Unis Donna Peters h 15 min 58 s Drapeau : Canada Julie-Anne White h 21 min 31 s
1992 7,5/150/30 Drapeau : Nouvelle-Zélande Erin Baker h 58 min 1 s Drapeau : États-Unis Liz Downing h 0 min 28 s Drapeau : Pays-Bas Thea Sybesma h 10 min 27 s
1991 7,5/150/30 Drapeau : Zimbabwe Paula Newby-Fraser h 58 min 10 s Drapeau : Pays-Bas Thea Sybesma h 17 min 4 s Drapeau : Royaume-Uni Sarah Coope h 17 min 23 s
1990 5/150/30 Drapeau : Autriche Silvia Nussbaumer h 13 min 13 s Drapeau : Pays-Bas Henny Verdonk h 18 min 24 s Drapeau : Suisse Brigitte Röllin h 25 min 54 s
1989 2,5/120/30,5 Drapeau : Suisse Hermine Haas h 15 min 5 s Drapeau : Suisse Ursula Meyer h 21 min 35 s Drapeau : Suisse Christine Günthardt h 57 min 26 s

Classement par nation[modifier | modifier le code]

Classement général de 1989 à 2017
Rang Nation Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Total
1 Drapeau de la Suisse Suisse 19 14 16 49
2 Drapeau de la Belgique Belgique 8 5 4 17
3 Drapeau de la Hongrie Hongrie 7 2 1 10
4 Drapeau des États-Unis États-Unis 5 6 3 14
5 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 0 3 8
6 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 4 5 3 12
7 Drapeau de la France France 2 7 3 12
8 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2 5 7 14
9 Drapeau de la Suède Suède 2 4 2 8
10 Drapeau de l'Autriche Autriche 1 0 1 2
10 Drapeau du Canada Canada 1 0 1 2
12 Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe 1 0 0 1
12 Drapeau de la Russie Russie 1 0 0 1
14 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 6 4 10
15 Drapeau de l'Espagne Espagne 0 2 1 3
16 Drapeau du Danemark Danemark 0 1 7 8
17 Drapeau de la République tchèque République tchèque 0 1 0 1
18 Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein 0 0 1 1
18 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 0 0 1 1
Classement hommes de 1989 à 2017
Rang Nation Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Total
1 Drapeau de la Suisse Suisse 13 8 7 28
2 Drapeau de la Belgique Belgique 8 5 4 17
3 Drapeau des États-Unis États-Unis 3 3 2 8
4 Drapeau de la France France 2 6 3 11
5 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 2 3 5 10
6 Drapeau de la Russie Russie 1 0 0 1
7 Drapeau de l'Espagne Espagne 0 2 1 3
8 Drapeau du Danemark Danemark 0 1 5 6
9 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 1 2 3
Classement femmes de 1989 à 2017
Rang Nation Médaille d'or Médaille d'argent Médaille de bronze Total
1 Drapeau de la Hongrie Hongrie 7 2 1 10
2 Drapeau de la Suisse Suisse 6 6 9 21
3 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 0 3 8
4 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 4 5 3 12
5 Drapeau de la Suède Suède 2 4 2 8
6 Drapeau des États-Unis États-Unis 2 3 1 6
7 Drapeau de l'Autriche Autriche 1 0 1 2
7 Drapeau du Canada Canada 1 0 1 2
9 Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe 1 0 0 1
10 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 0 5 2 7
11 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 0 2 2 4
12 Drapeau de la France France 0 1 0 1
12 Drapeau de la République tchèque République tchèque 0 1 0 1
14 Drapeau du Danemark Danemark 0 0 2 2
15 Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein 0 0 1 1
15 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 0 0 1 1

Records[modifier | modifier le code]

Records du nombres de victoires
Catégorie Duathlète Nombre Années
Femme Drapeau : Hongrie Erika Csomor 7 2003-04-05-06-07-08-09
Homme Drapeau : Suisse Olivier Bernhard 8 1994-96-97-98-99-2000-01-02
Records de temps
Catégorie Duathlète Année Temps
Femme Drapeau : Royaume-Uni Emma Pooley 2014 h 47 min 27 s
Homme Drapeau : Belgique Joerie Vansteelant 2011 h 7 min 15 s

Parcours du Powerman Zofingue[modifier | modifier le code]

Le parcours du Powerman de Zofingue est identique pour le format long ou court. Seul le nombre de boucles à effectuer est différent.

Aspects extra-sportifs[modifier | modifier le code]

Séries mondiales de Powerman[modifier | modifier le code]

À l'instar des Séries mondiales de triathlon de l'ITU, l'Association International Powerman, a mis en œuvre un système de point dénommé World Ranking. Ce système de point et de comptage permet l'attribution du titre officieux de « Champion du monde de duathlon Powerman ». Les points sont attribués aux 25e premiers des courses labellisées Powerman et selon un tableau prédéfini[11].

Jubilee Club[modifier | modifier le code]

Les membres du jubilee Club, sont les duathlètes qui ont fini le Powerman longue distance de Zofingue au minimum dix fois. Le club est inspiré d'une idée originale du marathon de Berlin. En 2014, il compte 28 membres. Les membres reçoivent lors de leurs introductions dans le club, une épingle (Pin's) honorifique, lors d'une cérémonie de remise et un T-Shirt spécial marqué, 10X finisher. Tous les membres actifs du club sont dotés d'un dossard couleur or, lorsqu'ils participent à une course Powerman et ce, n'importe où dans le monde. Ils sont qualifiés d'office pour le Powerman de Zofingue. Ils sont aussi régulièrement conviés aux festivités post-course ou lors de l'introduction de nouveaux membres dans le club[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il devient plus tard un membre du gouvernement cantonal.
  2. Un parcours en boucles multiples permet un spectacle accru pour les spectateurs présents.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g (en) Raphael Galliker, « 25 years Powerman Zofingen », sur http://www.powerman.ch (consulté le 23 avril 2015).
  2. a et b (en) Matt Briard, « The state of duathlon – feature », sur http://www.220triathlon.com, (consulté le 24 avril 2015).
  3. (en) Cameron Elford, « Duathlon star Benny Vansteelant killed in bike acciden` », sur http://www.xtri.com (consulté le 17 avril 2015).
  4. « Décès de Benny Vansteelant: le Parquet veut une autopsie », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 17 avril 2015).
  5. (en) « the exclusive club for all 10+ finisher over the Powerman Long Distance », sur http://www.powerman.ch (consulté le 24 avril 1915).
  6. « Présentation Powerman Zofingen », sur http://www.swisstriathlon.ch, (consulté le 23 avril 2015).
  7. (en) « Zofingen ITU Powerman Long Distance Duathlon World Championships », sur http://www.triathlon.org (consulté le 23 avril 2015).
  8. (en) Matt Baird, « ITU partners with Powerman for 2011 Long Distance Duathlon World Championships », sur http://www.220triathlon.com, (consulté le 24 avril 1915).
  9. (en) Eric Schwartz, « USA Triathlon & Powerman USA Join Forces », sur http://duathlon.com, (consulté le 28 avril 2015).
  10. (en) « Résultats Powerman » [PDF], sur http://www.powerman.ch (consulté le 28 avril 2015).
  11. (en) « World Rankink », sur http://www.powerman.org (consulté le 9 mai 2015).
  12. (en) « Jubilee-Club – the exclusive club for all 10+ finisher over the Powerman Long Distance », sur http://www.powerman.ch (consulté le 9 mai 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]