Duathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec biathlon.
Duathlon
Généralités
Organisateur(s) Fédération internationale de triathlon (ITU)
Statut des participants Professionnels et amateurs
Site web officiel

Le duathlon est un sport enchaîné dérivé du triathlon qui combine une épreuve de course à pied suivie d’une épreuve de cyclisme puis d’une dernière manche de course à pied. Les distances varient en fonction des épreuves. Les premières compétitions de duathlon apparaissent à New York aux États-Unis en 1985 sous le nom de « biathlon » et en Europe en 1989 lors du 1er Powerman Duathlon à Zofingue en Suisse. Il est géré par la Fédération internationale de triathlon (International Triathlon Union, ITU) qui organise depuis 1990 des championnats du monde courte et longue distance. Créé selon une pratique compétitive totalement mixte, les adeptes de ce sport portent le nom invariant en genre de duathlète.

Histoire[modifier | modifier le code]

Terminologie[modifier | modifier le code]

Aux prémices de son apparition outre atlantique, cette pratique sportive porte parfois le nom de « Cyruthlon » mais apparait principalement sous le nom de « Biathlon ». Lors de son arrivée en Europe, ce dernier nom n'est pas retenu car déjà utilisé pour un sport d'hiver. Le terme français de « Cyclathlon » n'ayant reçu aucun écho, c'est le terme allemand de « Duathlon » qui s'implante sur le continent européen et est adopté ensuite par la fédération internationale[1].

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Contrairement au triathlon, le duathlon n'a pas un lieu précis de naissance historiquement établie. Ce sport tire sa source des pratiques hivernales d'adeptes de sports enchainés, qui s'adonnent à des enchainements sans natation dès lors que le climat ne permet plus sa pratique en extérieur. La mise en forme compétitive et l'apparition publique de cette pratique se fait en 1985 à New York. Dan Honig, président d'un club de triathlon new-yorkais, prend connaissance de cette forme d'entrainement et propose une compétition qui remplace l'épreuve de natation par une épreuve de course à pied. Le New York Biathlon voit le jour et représente un circuit de cinq épreuves qui se déroulent dans la ville. Le succès immédiat et grandissant des épreuves s’étend et plusieurs autres états américains lancent leur challenge de biathlon[2]. Entre 1985 et 1986, nait un évènement sportif qui devient le grand rendez-vous annuel du biathlon, le « Desert Princess Biathlon » qui se déroule à Palm Springs (Californie). Cette compétition propose l’enchainement de trois épreuves mêlant deux sports différents. Une première épreuve propose trois kilomètres de course à pied suivie d'une de 13 kilomètre en vélo de route pour finir par une dernière étape de trois de course à pied (3/10/3). Une seconde plus longue propose 10 kilomètres de course à pied, 62 de vélo, et de nouveau 10 de course à pied (10/62/10)[1].

Entre 1987 et 1990, le nombre d'épreuve croit de 250 à plus de mille. La renommée de ces épreuves attirent également les médias et certains investisseurs du domaine sportif. De grande manifestation comme le « Coors Light Biathlon » réunissent des milliers de duathlètes sur plusieurs manifestations, l’épreuve de Chicago par exemple en rassemble plus de 2 000. L'attention portée à cette nouvelle pratique, permet aussi l’attribution de primes, bien que moins conséquentes que pour le triathlon, elles peuvent toutefois atteindre en 1991, jusqu’à 50 000 dollars. Si les triathlètes si intéressent comme entrainement d'hiver, coté compétition, il reste cependant le plus souvent dans leur pratique d'origine et laissent la place à des sportifs qui se spécialisent dans cette pratique sans natation. Liz Downing pour les femmes et Kenny Souza pour les hommes sont les premiers grands noms de cette nouvelle pratique qui marquent l'histoire originelle de ce sport[1].

Arrivée en Europe[modifier | modifier le code]

Le biathlon franchit l'atlantique et arrive en Europe en 1989 par la Suisse à Zofingue et le succès est identique qu'en Amérique. Seul le nom de la pratique n’est pas retenu, car il est déjà utilisé pour qualifier la pratique d'un sport d'hiver. Le terme allemand de « duathlon » est préféré à l'étrange terme français de« cyclathon »[1].

Championnats internationaux[modifier | modifier le code]

En 1990, le 30 septembre se déroulent à Zofingue, les premiers championnats d'Europe de duathlon sur la distance de cinq kilomètres de course à pied, 30 de vélo et cinq de course à pied (5/30/5). les Néerlandais Mark Koks et Thea Sybesma sont les premiers champions d'Europe de l’histoire de ce sport. Rapidement la Fédération internationale de triathlon organise à Cathedral City en Californie le 24 novembre 1990, les 1er championnats du monde de duathlon sur la distance de 10 kilomètres de course à pied, 62 de vélo et 10 de course à pied (10/62/10). Kenny Souza, star américaine incontestée des années 1980 - 1990[3], devient le premier champion du monde et Thea Sybesma entre dans l’histoire en ajoutant à son palmarès, le 1er titre de championne du monde au 1er de championne d'Europe[1]. C'est donc sous le nom de duathlon, que ce sport va progressivement prendre sa place au sein de la famille des épreuves sportives combinées, dans lesquelles plusieurs sports s'enchaînent.

Pratique[modifier | modifier le code]

Participants à une épreuve de duathlon lors d'une transition

Sport créé selon une pratique parfaitement mixte, les hommes et les femmes concourent ensembles, seules les grandes épreuves fédérales élites sont à l'instar du triathlon organisées de manière différenciée. La pratique consiste à enchaîner, une manche de course à pied suivie d'une course de cyclisme et une nouvelle manche en course à pied. Les périodes de transition font partie intégrante du temps total du compétiteur et peuvent s'avérer déterminantes sur des compétitions de courte distance. La grande majorité des règles fédérales du triathlon s'appliquent au duathlon et à ses compétitions.

Distances[modifier | modifier le code]

La classification des distances par la Fédération internationale de triathlon ne retient que quatre formats de courses dans ces règlements généraux. Ces distances servent de base aux compétitions internationales[4]. Exception est faite pour des courses servant parfois de support aux divers championnats internationaux et mises en œuvre par des organisateurs privées. Ces dernières peuvent avoir des formats différents des distances fédérales. C'est le cas du Powerman Duathlon de Zofingue qui sert régulièrement de support aux championnats du monde longue distance et qui est de format : 10/150/30. Ces distances sont déclinées suivant des terminologies et des sous-distances qui peuvent être propres aux fédérations nationales[5].

Classification internationale
Format Cap 1[n 1] Cyclisme Cap 2
Équipe relais (4X) 1,5 à 2 km 5 à 8 km 0,75 à 1 km
Distance sprint 5 km 20 km 2,5 km
Distance standard 5 à 10 km 30 à 40 km 5 km
Moyenne distance 10 à 20 km 60 à 90 km 10 km
Longue distance 10 à 20 km 120 à 150 km 20 à 30 km
Classification française
Nom de la distance Cap 1 Cyclisme Cap 2 Total
Jeunes 6-9 ans 250 mètres 1 000 mètres 250 mètres 1 500 mètres
Jeunes 8-11 ans 500 mètres 2 000 mètres 500 mètres 3 000 mètres
Jeunes 10-13 ans 750 mètres 5 000 mètres 750 mètres 6 500 mètres
Jeunes 12-19ans 1 000 mètres 6 000 mètres 1 000 mètres 8 000 mètres
Distance XS (Découverte) 2,5 kilomètres 10 kilomètres 1,25 kilomètres 13,75 kilomètres
Distance S (Sprint) 5 kilomètres 20 kilomètres 2,5 kilomètres 27,5 kilomètres
Distance M (CD, DO ou A) 10 kilomètres 40 kilomètres 5 kilomètres 55 kilomètres
Distance L (MD ou B) 10 kilomètres 80 kilomètres 10 kilomètres 100 kilomètres
Distance XL (LD ou C) 10 kilomètres 120 kilomètres 30 kilomètres 160 kilomètres
Distance XXL 20 kilomètres 180 kilomètres 20 kilomètres 220 kilomètres

Variantes du duathlon[modifier | modifier le code]

Les principales variantes du duathlon rejoignent celle du triathlon. Il existe des rencontres de cross duathlon[n 2] ou la course à pied est de type cross-country ou trail et où la partie vélo se réalise en VTT sur des circuits en milieu naturel. Ainsi que des compétitions de duathlon d'hiver ou duathlon des neiges, ou la partie VTT est parfois remplacée par une course en ski de fond[6].

Compétitions[modifier | modifier le code]

La Fédération internationale de triathlon (ITU) organise chaque année des championnats du monde de cette spécialité. Ces rencontres mondiales sont déclinées par la plupart des fédérations continentales et nationales[7]. Il s'agit des :

La Fédération européenne de triathlon (ETU) organise depuis 2015, un championnat d'Europe de cross duathlon courte distance[8] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Course à pied.
  2. Parfois appelé Vetathlon.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « 1990 : le triathlon adopte le duathlon », sur http://www.fftri.com, (consulté le 3 novembre 2015).
  2. La persistance du nom de Biathlon, est du au succès que rencontre cette nouvelle pratique aux USA.
  3. (en) « Legends of Triathlon 23 - Kenny Souza », sur http://www.legendsoftriathlon.com (consulté le 12 novembre 2015).
  4. (en) « Competition rules » [PDF], sur http://www.triathlon.org, (consulté le 13 novembre 2015), p. 75.
  5. « FFTri: duathlon », sur http://www.fftri.com, (consulté le 13 novembre 2015).
  6. Jordane Rommevaux, « Un duathlon des neiges unique en son genre à La Bresse », sur http://www.centpourcent-vosges.fr, (consulté le 13 novembre 2015).
  7. (en) « Duathlon », sur http://www.triathlon.org (consulté le 14 novembre 2015).
  8. (en) « 2015 Castro Urdiales ETU Cross Duathlon European Championships », sur http://www.triathlon.org (consulté le 6 novembre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Duathlon.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]