Pokémon Trading Card Game

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pokémon Trading Card Game (jeu vidéo)
Pokémon Trading Card Game
jeu de cartes à collectionner
Description de l'image Pokémon Trading Card Game logo.svg.
Éditeur Media Factory (Japon, 1996-2013)
The Pokémon Company (Japon, 2013-)
Wizards of the Coast (1999-2003)
Pokémon USA, Inc. (2003-2009)
The Pokémon Company International (2009-)
Date de 1re édition octobre 1996 (Japon)
Joueur(s) 2 et plus
Âge à partir de 7 ans
Durée annoncée env. de 10 à 30 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Non

Pokémon Trading Card Game (ou Pokémon TCG) est le jeu de cartes officiel Pokémon.

Ce jeu est très différent du jeu vidéo Pokémon, car une partie ne correspond qu'à un combat : il n'y a donc pas lieu de capturer des Pokémon.

Matériel nécessaire[modifier | modifier le code]

Pour jouer à Pokémon Trading Card Game, il faut :

  • un deck de 60 cartes pour chaque joueur (ou 40 cartes pour les tournois dit « limités », comme lors des Prereleases).
  • un dé, une pièce ou un jeton permettant de jouer à pile ou face. En tournois officiels, seul l'usage de pièces Pokémon ou de dés à 6 faces est autorisé.
  • des marqueurs de dégâts.
  • des marqueurs poison et brûlure.
  • un plateau de jeu (pour les débutants).

Conditions de victoire[modifier | modifier le code]

Un joueur gagne la partie quand :

  • il met K.O. le Pokémon défenseur de son adversaire et que ce dernier n'a plus de Pokémon sur le banc.
  • il ramasse ses cartes récompenses (dépend des combats).
  • son adversaire ne peut pas piocher une carte lors de sa phase de pioche, au début de son tour.

Édition[modifier | modifier le code]

À l'origine, Pokémon Trading Card Game était édité par Wizards of the Coast, qui a arrêté après avoir édité le set Skyridge dans certains pays (dans d'autres pays comme la France, le dernier set édité par Wizards of the Coast est Aquapolis).

Depuis, The Pokémon Company International (ex-Pokémon USA, Inc. jusqu'en 2009) a repris l'édition du jeu de cartes. Pour la distribution en Europe, elle travaille avec des entreprises locales. En France, c'est Asmodée qui s'en occupe.

Liste des différentes extensions[modifier | modifier le code]

Promos :

Les cartes promotionnelles, dites Promo, se reconnaissent en général par un triangle noir en bas à droite de la carte ou par un symbole spécifique aux différentes séries. Dans l’histoire du jeu de cartes, il y a eu plusieurs séries de cartes promo.

Les Promo Black Star, les plus répandues (distribuées lors d'événements, vendues dans des coffrets, PokéBox...) :

  1. Promo Black Star (Wizards Of The Coast, le premier éditeur du jeu, 53 cartes)
  2. Promo Black Star (Nintendo, cartes appartenant au Bloc ex, 40 cartes)
  3. Promo Black Star DP, 56 cartes
  4. Promo Black Star HGSS, 25 cartes
  5. Promo Black Star BW, 99 cartes
  6. Promo Black Star XY, en cours.

Les Promo POP (Pokémon Organised Play), mini-séries spéciales distribuées lors des tournois: 9 séries de 17 cartes.

Il y a eu aussi des Coffrets, appelés Trainer Kit, qui sont vendus exprès pour initier les nouveaux joueurs à travers des demi-decks de 30 cartes, vendus avec des explications détaillées et les outils nécessaires pour jouer au JCC. Voici les différents coffrets Trainer Kit :

  1. Latios & Latias
  2. Posipi & Negapi
  3. Lucario & Manaphy
  4. Léviator & Raichu
  5. Minotaupe & Zoroark
  6. Bruyverne & Nymphali

Il y a également bien d’autres séries de cartes promotionnelles, comme la série « Southern Islands », qui forme deux fresques avec les images des cartes.

Au Japon seulement, il existe des mini-séries basées sur les Pokémon principaux des différents films Pokémon, ainsi qu’un magnifique coffret célébrant le dixième film Pokémon.

Toujours au Japon, la compagnie aérienne ANA a beaucoup fait parler d’elle en collant sur plusieurs de leurs avions des Pokémon. Les jeunes passagers de ces vols (internes au Japon et liaisons Japon et États-Unis) pouvaient se procurer un merchandising spécial, mais surtout des cartes promotionnelles très recherchées, la série Promo ANA. L’opération n’a pas été renouvelée par l’ANA lors de leur renouvellement en 2007. Une opération semblable a été lancée dans un train dans la région d’Hokkaido en 2009, mais il semble qu’il n’y ait pas eu de cartes spéciales distribuées.

Enfin, en France, la chaîne de fast-food américain McDonald’s a relancé des cadeaux Pokémon dans leurs boites Happy Meal. Des cartes furent distribuées à plusieurs reprises. Pour le moment, il y a quatre mini-séries de 12 cartes, appelées « Promo McDonald’s ».

Extensions de base :

Les cartes "normales" sont publiées selon un système et un ordre différent selon les trois zones géographiques principales. En effet, les cartes japonaises (Pokémon Japan) ont un système de classification et d’extensions différents de la Corée du Sud (Pokémon Korea) et de la zone internationale (The Pokémon Company International). C’est ce dernier qui assure la diffusion des cartes selon le système utilisé dans les pays anglo-saxons et la France.

Certaines extensions n'ont pas été commercialisées en France, principalement dû aux différents retards de publication et de traduction de l'anglais par rapport au français. La volonté globale des éditeurs était de rapprocher le plus possible les dates de sortie des extensions dans les pays anglo-saxons et la France.

  1. Set de Base
  2. Jungle
  3. Fossile
  4. Base Set 2 (jamais commercialisé en France)
  5. Team Rocket
  6. Gyms Challenge (jamais commercialisé en France)
  7. Gyms Heroes (jamais commercialisé en France)
  8. Neo Genesis
  9. Neo Discovery
  10. Neo Revelation
  11. Neo Destiny
  12. Legendary Collection (jamais commercialisé en France)
  13. Expédition
  14. Aquapolis
  15. Skyridge (jamais commercialisé en France)
  16. Ex : Rubis & Saphir
  17. Ex : Tempête de Sable
  18. Ex : Dragon
  19. Ex : Rouge Feu & Vert Feuille
  20. Ex : Team Magma vs Team Aqua
  21. Ex : Team Rocket Returns (jamais commercialisé en France)
  22. Ex : Légendes Oubliées
  23. Ex : Deoxys
  24. Ex : Émeraude
  25. Ex : Forces Cachées
  26. Ex : Espèces Delta
  27. Ex : Créateur de Légendes
  28. Ex : Fantômes Holon
  29. Ex : Gardiens de Cristal
  30. Ex : Île des Dragons
  31. Ex : Gardiens du Pouvoir
  32. Diamant & Perle Set de Base
  33. Diamant & Perle : Trésors Mystérieux
  34. Diamant & Perle : Merveilles Secrètes
  35. Diamant & Perle : Duels au Sommet
  36. Diamant & Perle : Aube Majestueuse
  37. Diamant & Perle : Éveil des Légendes
  38. Diamant & Perle : Tempête
  39. Platine Set de Base
  40. Platine : Rivaux Émergents
  41. Platine : Vainqueurs Suprêmes
  42. Platine : Arceus
  43. HeartGold & SoulSilver Set de Base
  44. HeartGold & SoulSilver : Déchaînement
  45. HeartGold & SoulSilver : Indomptable
  46. HeartGold & SoulSilver : Triomphe
  47. L'appel des légendes
  48. Noir & Blanc Set de Base
  49. Noir & Blanc : Pouvoirs Émergents
  50. Noir & Blanc : Nobles Victoires
  51. Noir & Blanc : Destinées Futures
  52. Noir & Blanc : Explorateurs Obscurs
  53. Noir & Blanc : Dragons Exaltés
  54. Noir & Blanc : Frontière Franchies
  55. Noir & Blanc : Tempête Plasma
  56. Noir & Blanc : Glaciation Plasma
  57. Noir & Blanc : Explosion Plasma
  58. Noir & Blanc : Legendary Treasures (jamais commercialisé en France)
  59. Bienvenue à Kalos
  60. XY Set de Base
  61. XY : Étincelles
  62. XY : Poing Furieux
  63. XY : Vigueur Spectrale
  64. XY : Primo Choc
  65. XY : Ciel Rugissant
  66. XY : Origine Antiques
  67. XY : Impulsion Turbo
  68. XY : Rupture Turbo

Jeu Organisé Pokémon[modifier | modifier le code]

Le Jeu Organisé Pokémon désigne l'ensemble des infrastructures événementielles officielles relatives au jeu de cartes à collectionner Pokémon dans le monde.

Existant dans une trentaine de pays, cette organisation assure la promotion de la sportivité, de l’amusement et de la stratégie générés par ce jeu à travers un jeu amical et compétitif.

Ligues et Championnats

Dans chaque pays ciblé par le Jeu Organisé, plusieurs grandes villes accueillent des Ligues Pokémon. Ce sont des sessions de jeu et d’échange entre joueurs, sur deux grands axes : le jeu de cartes et le jeu vidéo. C’est l’idéal pour apprendre à jouer, à se perfectionner, à apprendre de nouvelles techniques et stratégies, ainsi que d’échanger avec les autres joueurs.

Ce sont aussi les Ligues qui organisent des championnats locaux ainsi que des « Prerelease ». Ces derniers sont des événements spéciaux organisés pour fêter la sortie d’une nouvelle extension du jeu de cartes, où l’on retrouve des ventes en avant-première, des tournois spéciaux (basés sur la construction de decks à partir des boosters de la nouvelle série, autrement appelé Tournois Scellés), et une distribution de cadeaux et de carte(s) promotionnelles.

Les Ligues se retrouvent généralement une fois par semaine ou une fois par quinzaine.

En France, ces Ligues sont au nombre de 17 : Nice, Ajaccio, Marseille, Avignon, Montpellier, Lyon, Saint-Étienne, Angers, Toulouse, Lille, Nancy, Le Mans, Nantes, Amiens, Orléans, Longjumeau, et Verberie. Les compétitions nationales se font dans la Région Parisienne.

Les Ligues et Tournois permettent donc aux participants de jouer régulièrement tout en préparant les tournois principaux. Ces derniers sont regroupés au sein d'un ensemble appelé la Série des Championnats (Championship Series), qui permettent surtout aux joueurs d’amasser des points en plus des Ligues locales. Voici la liste de ces tournois :

  • Les City Championships
  • Les Battle Road Automne et Printemps
  • Les State/Territory/Province Championships
  • Les Regional Championships
  • Les National Championships

Le Championnat du Monde

La Série de Championnats sert à donner l’occasion aux joueurs du monde entier de remporter des lots intéressants et de leur permettre de se qualifier au tournoi le plus important de la saison, le Pokémon Trading Card Game World Championship, organisé depuis 2002 en août en Amérique du Nord. Voici la liste de ces championnats du Monde :

  • 2002 : Seattle, USA (Wizards of the Coast)
  • 2004 : Kona, Hawaï, USA
  • 2005 : San Diego, USA
  • 2006 : Anaheim, USA
  • 2007 : Kona, Hawaï, USA
  • 2008 : Orlando, USA
  • 2009 : San Diego, USA
  • 2010 : Kona, Hawaï, USA
  • 2011 : San Diego, USA
  • 2012 : Kona, Hawaï, USA
  • 2013 : Vancouver, Canada
  • 2014 : Washington D.C., USA
  • 2015 : Boston, USA

Les meilleurs se voient attribuer de grands prix, comme de l’argent, une coupe, des boosters et des coffrets, et l’indemnisation de leur voyage. Chaque participant se voit remettre à l’arrivée un pack de bienvenue, composé généralement de quelques boosters, cartes promotionnelles et divers cadeaux exclusifs.

Enfin, chaque année, The Pokémon Company International choisit d’éditer les decks des champions du monde de chaque catégorie dans des coffrets spéciaux vendus à travers le monde.

Jeu Pokémon Indépendant[modifier | modifier le code]

Le Jeu Pokémon Indépendant ou "JPI" était un système de Jeu Organisé Pokémon autonome créé en septembre 2009 (date du nouveau Format de jeu, DP-On), à l'initiative de Pokévénements, organisme associé par le passé au distributeur officiel français Asmodée éditions et Pokémon USA, Inc. dans l'organisation de tournois homologués du jeu de cartes à collectionner Pokémon (avec une vingtaine d'organisations officielles d'avril 2005 à mai 2007). Moins compétitif et axée sur une politique de dotations différente que le Jeu Organisé officiel, ce système était également davantage orienté sur l'initiation gratuite et illimitée, l'entraînement et le Format Scellé, par le biais des « Pokémon Days », journées entièrement consacrées au jeu de cartes à collectionner Pokémon. Pokévénements en développa le projet durant quatre mois. S'agissant d'un organisme autogéré, autofinancé, libre, et indépendant, il l'aura de fait nommé Jeu Pokémon Indépendant. Durant son existence, le Jeu Pokémon Indépendant compta quelques cellules de province, à Nantes, Toulouse, Marseille, Lyon, Montpellier, principalement actives dans le domaine du Scellé thématique (autour d'une extension récente et unique) et de la démonstration/animation produite gratuite, de même qu'à Paris où furent organisés ses plus gros tournois. Une douzaine de ces tournois, de 4 à 19 compétiteurs, et non comptabilisés dans le classement officiel, furent organisés entre septembre 2008 et mai 2009. Le Jeu Pokémon Indépendant fut dissous de pair à l'association Pokévénements le 15 juillet 2009 après avoir appelé sa communauté ludique à prendre part aux tournois du Jeu Organisé officiel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Pokémon
  • Maniak, magazine consacré aux jeux à collectionner dérivés de dessins animés

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tsunekaz Ishihara, Kouichi Ooyama et Takumi Akabane, « The Pokémon Trading Card Game », dans Brian Tinsman, The Game Inventor's Guidebook : How to Invent and Sell Board Games, Card Games, Role-playing Games, and Everything in Between!, Iola, Krause Publications,‎ (lire en ligne), p. 17-20.