Pierre Schapira (mathématicien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schapira.
Pierre Schapira
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Pierre Schapira est un mathématicien français né le 28 avril 1943.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant avec Jacques-Louis Lions, Schapira reçoit un doctorat[1], avec un travail sur les hyperfonctions de Sato, déjà utilisées en France par André Martineau. Cela lui permet d'être invité en 1971 à Kyoto, où il rencontre Masaki Kashiwara. Il est professeur à l'université Paris-XIII dans les années 1980 et est professeur à l'université Paris-VI, depuis les années 1990.

Son domaine est l'analyse algébrique, en particulier l'analyse microlocale de Sato, en collaboration avec les concepts de l'école française d'analyse (faisceaux après Jean Leray et catégorie dérivée d'Alexandre Grothendieck). Il travaille en étroite collaboration avec Kashiwara, qu'il a rencontré au Japon, déjà en 1971, qui était alors à Paris en 1976/77 et avec lequel il a publié plusieurs livres.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1990, il est orateur invité au congrès international des mathématiciens à Kyoto, donnant une conférence intitulée Préfaisceau pour équations aux dérivées partielles. Il est fellow de l'American Mathematical Society.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Basic teachings of mathematical sciences, volume 292, avec Kashiwara, Christian Houzel: Sheaves on Manifolds, Springer Verlag 1990, 3e tirage 2002
  • Basic teachings of mathematical sciences, volume 332, avec Kashiwara: Categories and Sheaves, Springer Verlag 2006
  • Theory of Hyperfunctions, Lecture notes in mathematics volume 126, Springer Verlag 1970
  • Microdifferential systems in the complex domain, principles of mathematical sciences, volume 269, Springer Verlag 1985
  • avec Kashiwara: Microlocal study of sheaves, Asterisque, volume 128, SMF (Société mathématique de France), 1985
  • avec Kashiwara: Ind-Sheaves, Asterisque, volume 271, SMF, 2001
  • (en) Pierre Schapira, « Mikio Sato, a Visionary of Mathematics », Notices Amer. Math. Soc., vol. 54, no 2,‎ , p. 243-245 (lire en ligne)
  • (en) Masaki Kashiwara et Pierre Schapira, Sheaves on Manifolds: With a Short History "Les Débuts De La Théorie Des Faisceaux" by Christian Houzel, Springer, , 528 p. (ISBN 3540518614, lire en ligne)
  • (en) Masaki Kashiwara et Pierre Schapira, Categories and Sheaves, Springer, , 508 p. (ISBN 3540279490, lire en ligne)
  • Pierre Schapira, Théorie des hyperfonctions, Springer-Verlag, (ISBN 3540049150)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pierre Schapira (mathematician) » (voir la liste des auteurs).