Pierre Boyancé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyancé.
Pierre Boyancé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Pierre Boyancé est un universitaire français, né à Annecy le , d'un père officier, mort le à Six-Fours dans le Var, spécialiste de la littérature latine et de ses sources grecques. Michel Boyancé est son neveu.

Études et carrière dans l'enseignement supérieur[modifier | modifier le code]

Normalien (L1921), agrégé de lettres classiques (1er, 1924), docteur (thèse principale : Le culte des Muses chez les philosophes grecs ; thèse secondaire : Études sur le songe de Scipion), il enseigne à la Faculté des lettres de Bordeaux, puis est nommé professeur à la Sorbonne. Il devient membre de l'Institut (1959) (Académie des inscriptions et belles-lettres) et directeur de l'École française de Rome (1960-1970).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre des Palmes académiques.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Études sur le Songe de Scipion, Bordeaux, 1936, 192 p. (Sur Cicéron, République, VI).
  • Le culte des muses chez les philosophes grecs, Toulouse, 1937, 375 p. ; de Boccard, 1972, 397 p.
  • « La religion astrale de Platon à Cicéron », Revue des études grecques, t. LXV, n° 306-308, 1952, pp. 312-350 lire en ligne
  • Lucrèce et l'épicurisme, PUF, 1963, 348 pages
  • Rapport sur le stoïcisme à Rome, Actes du congès de l'association Guillaume Budé à Aix-en-Provence, 1964, Les Belles Lettres, Paris, pp. 218-242
  • Épicure, PUF, 1969, 111 p.
  • Études sur l'humanisme cicéronien, Bruxelles, Latomus, 1970 (articles de 1936 à 1969) compte-rendu de présentation de l'ouvrage.
  • Études sur la religion romaine, Rome, diff. de Boccard, 1972, XII-440-5 p. (articles de 1928 à 1966).

Liens externes[modifier | modifier le code]