Société des agrégés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Société des agrégés
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
SDAVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Forme juridique
Siège social
Organisation
Présidente
Blanche Lochmann (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Publication
L'Agrégation
Site web

La Société des agrégés est une association créée en 1914 sous le nom de « Société des agrégés de l'enseignement secondaire ». Elle a pour objectif de défendre les intérêts matériels des titulaires des agrégations de l'enseignement secondaire.

Historique[modifier | modifier le code]

La Société des agrégés de l'enseignement secondaire est fondée en à Paris.

Société des agrégées (1920-1948)[modifier | modifier le code]

Prises de position[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • André Sainte-Laguë (1917-1919) ;
  • Paul Fouquet (1919-1920) ;
  • Adrien Berthod (1920-1921) ;
  • Édouard Rey (1921-1927) ;
  • André Sainte-Laguë (1928-1931) ;
  • Gustave Rodrigues (1931-1933) ;
  • Pierre Couissin (1933-1936) ;
  • Gaston Martin (1936-1938) ;
  • Hector Mériaux (1938-1940) ;
  • 1940-1944 : vacance
  • André Fouilhé (1944-1946)[1] ;
  • Albert Sandoz (1946-1951)[2] ;
  • Pierre Bennezon (1951-1954)[3] ;
  • Pierre Sénécat (1954-1956)[4] ;
  • Jean Marchais (1956-1960)[5] ;
  • Guy Bayet (1960-1990) ;
  • Geneviève Zehringer (1990-2006) ;
  • Jean-Michel Léost (2006-2012) ;
  • Blanche Lochmann (depuis 2012).

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur la Société des agrégés[modifier | modifier le code]

  • Yves Verneuil (dir. Françoise Mayeur), La Société des agrégés, de sa fondation à nos jours (thèse de doctorat en histoire), Paris, université Paris-IV, , 1 404 p. (SUDOC 060042877).
  • Yves Verneuil, « Valeurs et combats de la Société des agrégés depuis 1914 », Vingtième Siècle, vol. 77, no 1,‎ , p. 69-84 (DOI 10.3917/ving.077.0069).

Sur la Société des agrégées[modifier | modifier le code]

  • Martine Walker, « Un aspect des luttes féminines dans l'enseignement secondaire : la Société des agrégées (1920-1948) », Pénélope, no 2,‎ , p. 61-63.
  • Yves Verneuil, « La Société des agrégées, entre féminisme et esprit de catégorie (1920-1948) », Histoire de l'éducation,‎ , p. 19-224 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]