Philippe Tourault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Philippe Tourault, né le [1], est un conférencier, universitaire et historien français, spécialiste de la Bretagne et de l'Anjou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Tourault publie en 1967, sa thèse universitaire intitulée Un artisan de la Réforme catholique sous Louis XIV : Michel Le Peletier, évêque d'Angers (1692-1706)[2] à l'université de Poitiers[3].

Il devient professeur à l'université catholique de l'Ouest.

De 1990 à 2003, il est conservateur régional des Bâtiments de France[1],[4],[5].

Philippe Tourault est président du jury du grand prix du livre d'histoire, créé en 2007[6]. Il est membre de l'Académie de Bretagne et des Pays de la Loire. Il est également chroniqueur à Nouvel Ouest.

En 2014, il publie "Ces reines qui ont gouverné la France", un important ouvrage historique, de plus de 300 pages, sur des souveraines de France, aux éditions Perrin[7].

Plusieurs auteurs ont publié leurs travaux historiques sous la direction de Philippe Tourault[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]