Philippe Boutry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un historien image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un historien français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (décembre 2012).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Philippe Boutry
Image illustrative de l'article Philippe Boutry
Profession Universitaire
Président de l’Université Panthéon-Sorbonne
Précédent Jean-Claude Colliard 2012-2016 Georges Haddad Suivant

Philippe Boutry (né en 1954) est un historien français, spécialiste du XIXe siècle et en particulier des questions religieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure, il a consacré sa thèse en histoire, dirigée par Maurice Agulhon et soutenue en 1983 à l'EHESS, à l'étude de la vie religieuse dans l'Ain au cours du XIXe siècle (région et période marquées par la personnalité du curé d’Ars)[1].

Il a été membre puis directeur d’études à l’École française de Rome (1988-1994), directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) au sein du Centre d’anthropologie religieuse européenne (CARE), professeur des universités en histoire contemporaine à l’université de Paris-XII Val-de-Marne à Créteil de 1994 à 2005, puis à l'Université Panthéon-Sorbonne à partir de 2005. Il enseigne également à l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po), membre du Centre d'histoire du XIXe siècle (Paris 1- Paris 4) et directeur d'études au Centre d'anthropologie religieuse européenne (EHESS/CARE). Il est directeur de l'UFR d'histoire de l'université Paris I Panthéon-Sorbonne de 2008 à 2012.

Ses domaines d’études et de recherches touchent à l’anthropologie du christianisme, Rome et la papauté (XVIIIe - XIXe siècles), à l’histoire religieuse de la France contemporaine, à la Révolution française du point de vue de la culture et des sociabilités politiques, et à la culture et à la politique en France au XIXe siècle.

Il a été président de l'Université Panthéon-Sorbonne du au .

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]